Prévention et gestion des conflits d’intérêts

Home / Échange et apprentissage mutuels / Engagement multi-acteurs / Prévention et gestion des conflits d’intérêts

Contexte

Lors de la réunion du Groupe principal du Mouvement SUN tenue en Septembre 2012, plus de 30 pays et plusieurs centaines de partisans se sont engagés dans le Mouvement. Le Groupe principal a observé et pris conscience du fait qu’en dépit de leur engagement à travailler ensemble, diverses parties prenantes ont souvent des approches et des intérêts divergents. Cependant, la force du Mouvement repose sur le fait pour ces parties prenantes de transcender leurs différences pour obtenir des résultats et faire impact dans les pays ayant rejoint le mouvement. À titre d’aspect de la bonne gouvernance, les partenaires coopérant avec le Mouvement SUN doivent avoir conscience des Principes d’engagement dans le Mouvement et agir en conformité ces principes, en particulier l’engagement d’être « Disposé à négocier, et en cas de conflit, comme on peut s’attendre quand divers partenaires travaillent ensemble, à rester ferme dans l’intention de résoudre le conflit et parvenir à un compromis ». Pour le faire efficacement, les conflits d’intérêts doivent être identifiés et évités, si possible, et pour ceux qui ne peuvent pas l’être, gérés de manière transparente. Le Groupe principal a donc sollicité un document pouvant servir de point de référence aux gouvernements des pays SUN à cet effet.

Le Processus

Depuis avril 2013, le Global Social Observatory

(l’Observatoire mondial social, GSO) – un forum indépendant de dialogue multi-acteurs – avec le soutien financier de la Fondation Bill et Melinda Gates, a facilité un processus de consultation interactive pour examiner certaines de ces questions en vue de la production d’une Note de référence et d’une Boîte à outils en matière de prévention et de gestion des conflits d’intérêts au sein du Mouvement SUN. Le GSO a convoqué une série de réunions de consultation impliquant des représentants des pays SUN et de tous les réseaux SUN. Chaque réunion de consultation visait à explorer et à développer les perspectives et les expériences des participants sur les conflits d’intérêts, en vue de produire une Note de référence détaillée non contraignante pour les acteurs du Mouvement. Un comité de pilotage, dirigé par le GSO, et comprenant des représentants de chacun des réseaux SUN a supervisé ce processus.

À l’issue de trois séries de consultations avec les acteurs du Mouvement SUN, le GSO a produit un projet de Note de référence sur la participation dans le Mouvement SUN : Prévention et gestion des conflits d’intérêts (English | Français | Español).  La note était accompagnée d’un résumé (English | Français | Español) et complétée par une Boîte à outils pour la prévention et la gestion des conflits d’intérêt au sein du Mouvement SUN (English | Français | Español).

Au cours de l’année 2014, le GSO en partenariat avec le Secrétariat du Mouvement SUN a organisé quatre exercices de renforcement d’apprentissage pour tester l’utilité de la Note de référence et de la Boîte à outils et pour mieux comprendre quelques-uns des principaux défis auxquels sont confrontés les pays dans le traitement de ces questions. Les réunions ont également donné l’occasion d’apprendre et de partager les expériences des pays.

Enfin, une conférence globale finale tenue à Genève les 16 et 17 février 2015 avait donné l’occasion de discuter des principaux enseignements tirés du processus de collaboration GSO/SUN. Les principales leçons tirées sont détaillées dans un rapport de synthèse sur le Processus de consultation sur les conflits d’intérêts au sein du Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN).

Documents principaux

Exercices d’apprentissage améliorés

Les principaux objectifs pour chaque exercice d’apprentissage amélioré étaient de réunir les points focaux et partenaires SUN pour discuter de leurs expériences en matière de prévention et de gestion des conflits d’intérêts. Ils ont évalué la façon dont la Note de référence et la Boîte à outils produites dans la Phase I du projet peuvent être appliquées et utilisées pour appuyer les activités dans ce domaine au niveau des pays. En outre, ils consigné la somme des expériences acquises et des leçons apprises dans un Guide pratique sur la prévention et la gestion des conflits d’intérêts.

En savoir plus sur le site Web du Global Social Observatory

Useful links

http://www.oecd.org/gov/ethics/managingconflictofinterestinthepublicservice.htm

http://www.who.int/nutrition/events/2015_conflictsofinterest_nut_programmes/en/