Home / Actualités / Assistance technique du programme MQSUN+ : le cas du Tadjikistan

Assistance technique du programme MQSUN+ : le cas du Tadjikistan

  |   Réseau des pays SUN, SUN dans la pratique

En quoi le MQSUN+ consiste-t-il ?

Le programme MQSUN+ donne suite au programme MQSUN (« Maximiser la qualité du cadre des programmes de renforcement de la nutrition ») déployé au cours de la période 2012-2016 et financé par le Département britannique pour le développement International (DFID). Depuis son lancement, le MQSUN+ a permis d’apporter une assistance technique à plus de 20 pays SUN pour stimuler la mise en place de mesures multisectorielles en vue de renforcer les résultats en matière de nutrition. Cette assistance technique peut consister notamment en l’analyse du cadre politique et juridique, la cartographie des parties prenantes, l’estimation des coûts et leur suivi, ou encore l’élaboration d’un cadre commun de résultats ou d’un plan d’action multisectoriel. Elle peut être fournie aux pays à distance ou sur place. Le processus d’assistance technique varie d’un pays à l’autre tout comme sa portée technique. Le programme MQSUN+, qui la propose depuis 5 ans, est devenu un expert en la matière – prenons l’exemple récent du Tadjikistan.

En savoir plus sur l’assistance technique fournie aux pays SUN

Amorcer la réponse concernant l’alignement politique et stratégique du Tadjikistan

Avant l’assistance technique récemment apportée, le MQSUN a examiné, en 2014, la politique nutritionnelle du Tadjikistan et aligné sa stratégie, puis, a réalisé, en 2015-2016, une analyse des besoins en matière de nutrition et une cartographie des parties prenantes. Par ailleurs, le MQSUN a soutenu, en 2015, l’organisation d’un atelier multisectoriel pour amorcer un dialogue autour de la question d’un cadre commun de résultats – un ensemble unique et décidé de résultats prévus en matière de nutrition et générés grâce à l’engagement de divers secteurs gouvernementaux et parties prenantes. Cet atelier a convenu d’un objectif pour le cadre commun de résultats : la réduction de la prévalence du retard de croissance.

Comme pour toute demande d’assistance technique auprès du MQSUN+, le Tadjikistan en a fait la demande auprès du Secrétariat du Mouvement SUN (SMS) en janvier 2017 afin de poursuivre le développement de son cadre commun de résultats. Cette demande a ensuite été formalisée par des termes de référence définissant la méthode et le plan de travail à adopter pour l’assistance technique requise. Le MQSUN+ a, tout d’abord, organisé un appel téléphonique d’engagement avec le SMS, le point focal SUN du Tadjikistan et d’autres parties prenantes, afin de clarifier la portée de cette assistance technique et son calendrier (court, moyen ou long terme), la nécessité d’employer un consultant national et les opportunités de partage des coûts. Après cet entretien, le consortium MQSUN+ a identifié un partenaire de gestion – NutritionWorks. Cette étape requiert généralement 1 à 2 semaines selon la disponibilité des participants pour l’appel téléphonique d’engagement.

Définir des étapes clés pour atteindre l’objectif commun

Le MQSUN+ passe ensuite 2 à 8 semaines à finaliser les termes de référence : sélectionner et intégrer des consultants qualifiés ; élaborer un plan de travail d’assistance technique et en planifier le budget ; identifier des opportunités d’intégration d’une dimension de genre ; et définir les étapes clés du processus d’assistance et les livrables. Une fois les termes de référence finalisés, ils sont ensuite approuvés par le point focal SUN, le SMS et le DFID. Ce processus peut être très rapide ou très lent selon la disponibilité des individus impliqués. Les termes de référence du Tadjikistan ont été finalisés début mars 2017 et la mise en œuvre a débuté le même mois.

Consultations de terrain et renforcement des capacités

Entre mars et juin 2017, un expert international du MQSUN+ et un consultant national – travaillant aux côtés d’UNICEF Tadjikistan (le co-facilitateur du réseau des donateurs SUN) – ont soutenu le point focal SUN et le ministère de la Santé et de la Protection sociale de la population pour faciliter le dialogue politique et stratégique entre divers secteurs mais aussi au sein de chacun.

La mise en œuvre de l’assistance technique a impliqué :

  1. le développement d’une feuille de route pour le cadre commun de résultats ; 
  2. l’obtention du consensus de la plateforme multisectorielle concernant la feuille de route ; 
  3. l’organisation de plus de 50 réunions de parties prenantes pour examiner les politiques et les stratégies ; et,
  4. la création de groupes de travail entre ces parties prenantes ou en leur sein pour identifier les écarts et les recommandations.

Ces activités ont débouché sur un atelier de deux jours en mai 2017 lors duquel 60 responsables gouvernementaux de divers secteurs, des partenaires de développement, des représentants du secteur privé et de la société civile se sont réunis pour discuter et convenir d’une ébauche de cadre commun de résultats pour le Tadjikistan. Après cet atelier, le MQSUN+ a organisé plusieurs consultations auprès des ministères pour finaliser les rôles par secteur et définir des mesures spécifiques et sensibles à la nutrition pour le cadre commun de résultats final.

Phase finale de l’assistance et regroupement des enseignements tirés

Après la mise en œuvre de l’assistance technique, le MQSUN+ aide l’équipe de mise en œuvre à réaliser et à finaliser un exercice d’assurance qualité sur les livrables des termes de référence et réalise une sondage pour recueillir les enseignements tirés concernant l’assistance technique. Le MQSUN+ a soumis les livrables au Tadjikistan en juillet 2017. Par ailleurs, le cadre commun de résultats a été présenté lors du deuxième Forum sur la nutrition, à Douchanbe, afin de le partager avec un plus grand nombre de parties prenantes du secteur de la nutrition. Avant même que les termes de référence ne soient conlcus, le Tadjikistan a demandé une assistance technique supplémentaire auprès du MQSUN+ pour le chiffrage et l’application du cadre commun de résultats. Il n’est pas rare que le MQSUN+ fournisse une assistance technique par étape, par l’intermédiaire de termes de référence multiples, afin de permettre aux pays SUN d’avancer vers une programmation et des politiques multisectorielles nationales en matière de nutrition efficaces.

En savoir plus sur l’assistance technique fournie aux pays SUN

Post A Comment

No Comments