Home / Actualités / Géolocalisation du Groupe sectoriel sur la nutrition en Somalie : évaluation des capacités

Géolocalisation du Groupe sectoriel sur la nutrition en Somalie : évaluation des capacités

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

Le *Groupe somalien pour la nutrition a demandé à Forcier de géolocaliser les centres de services nutritionnels au Somaliland, au Puntland et dans le centre et le sud du pays, ainsi que d’évaluer leurs capacités. L’objectif principal était de valider l’aptitude opérationnelle des centres et d’identifier les lacunes dans les services offerts pour renforcer la capacité existante des unités d’intervention d’urgence en matière de nutrition et améliorer leur niveau de préparation pour répondre aux situations d’urgence. Cet état des lieux a montré que la concentration des centres nutritionnels fixes dans les zones étudiées variait d’un district à l’autre et d’une région à l’autre. Au Somaliland, de nombreux centres sont situés dans la capitale, Hargeysa, mais les régions de l’est demeurent extrêmement mal desservies. La région de Sool ressort notamment comme celle où les centres nutritionnels fixes sont les moins bien lotis en services, fournitures et infrastructures de base. Au Puntland, on trouve la majorité des centres nutritionnels fixes à Garowe, tandis que le reste du Nugaal et les districts de Bari présentent un niveau inquiétant de concentration de sites nutritionnels. Dans le centre et le sud de la Somalie, c’est le Banaadir qui détient la plus forte concentration de sites nutritionnels et de partenaires opérationnels, alors que l’insécurité empêche tout accès humanitaire aux autres régions.

© UNICEF/UN061101/Knowles-Coursin

Dans ces trois zones, les équipes mobiles jouent un rôle essentiel en assurant des services de nutrition dans les zones reculées et isolées. Malheureusement, le manque de personnel et les ressources limitées les empêchent de se déplacer dans le même village plus de deux fois par mois. En situation d’urgence, ces visites trop rares ne permettent pas de garantir l’apport de services adaptés aux communautés concernées. Quant aux centres fixes, s’ils sont plus souvent ouverts, ils sont généralement trop éloignés des communautés rurales les plus isolées. Les résultats de cette étude soulignent la nécessité de mettre l’accent sur la qualité des services nutritionnels fournis, en particulier en matière de formation du personnel pour pouvoir offrir des services de nutrition en situation d’urgence. Sur une note plus positive, le personnel médical, y compris infirmier, se révèle être le personnel le plus qualifié des trois zones. De nombreuses régions sont toutefois confrontées à une grave pénurie de formation en nutrition en situation d’urgence (Nutrition in Emergency – NiE).

À court terme, les priorités devront viser à combler cette lacune pour l’ensemble du personnel médical. À moyen terme en revanche, il faudra impérativement restructurer le système et mettre en œuvre des activités pédagogiques associées à une politique d’embauche pour garantir que les compétences du personnel ne compromettent pas la qualité des services offerts.

L’objectif de cette initiative de géolocalisation était d’identifier l’accessibilité, les capacités et les lacunes de l’ensemble du Groupe somalien pour la nutrition, afin d’orienter au mieux les mesures d’urgence proposées par le groupe sectoriel, le ministère de la Santé et les acteurs du développement. Cette étude servira de point de départ pour proposer un plan de services qui sera déployé par les agences têtes de file du groupe sectoriel et par le ministère de la Santé. Elle devrait fournir une vue d’ensemble intéressante pour la planification et le renforcement de la gestion intégrée de la malnutrition aiguë.

 

• Télécharger le rapport: English
• Profil pays Somalie (2017): English | Français | Español

 


 

Le Groupe somalien pour la nutrition a été mis en place en 2006 sur les recommandations de l’équipe pays pour l’action humanitaire afin d’activer le système de groupe sectoriel et de coordonner les interventions en cas de crise humanitaire. Ce groupe sectoriel sur la nutrition coordonne un réseau de 100 partenaires, dont 80 % sont des ONG nationales. La plupart sont basées dans le centre et le sud de la Somalie. L’ambition du Groupe somalien pour la nutrition est de protéger et améliorer l’état nutritionnel des populations affectées par des situations d’urgence en Somalie en assurant des interventions appropriées, efficaces et adaptées aux besoins de manière prévisible et opportune. Sa mission première est de doter l’ensemble des parties prenantes du groupe et des mécanismes de coordination infranationale des capacités nécessaires pour apporter des réponses nutritionnelles opportunes, appropriées et de qualité aux situations d’urgence. Le Groupe somalien pour la nutrition assure la coordination des prises de décision stratégiques, de la planification et de l’élaboration de la stratégie, du renforcement des capacités, des actions de plaidoyer, du suivi et de l’évaluation, ainsi que de la planification et de la préparation aux situations d’urgence dans tout le pays.

 

Post A Comment

No Comments