Home / Actualités / La visite à Madagascar augmente la sensibilisation à la malnutrition à travers le pays

La visite à Madagascar augmente la sensibilisation à la malnutrition à travers le pays

  |   Réseau des pays SUN

Du 7 au 8 mai 2017, le Coordonnateur du mouvement SUN et une délégation du Secrétariat du mouvement SUN ont visité Madagascar pour réfléchir aux progrès réalisés et à la marche à suivre pour lutter contre la malnutrition. Madagascar possède l’un des taux les plus élevés de retard de croissance de l’enfance dans le monde: plus de la moitié des enfants souffrent de malnutrition chronique. Pour lutter contre cela, Madagascar a pris un engagement de longue date de haut niveau pour lutter contre la malnutrition et est un débutant dans le mouvement SUN, rejoignant le 28 février 2012 avec une lettre d’engagement de Jean François, coordinateur national du Bureau national La nutrition à l’époque.


La visite du Coordinateur du mouvement SUN à Madagascar est un grand honneur pour tous ceux qui travaillent à éradiquer le fléau de la malnutrition « 

Ambinintsoa Raveloharison, coordonnatrice nationale du Bureau national pour la nutrition (ONN) et le point focal du gouvernement du gouvernement du SUN.


Le Bureau national de la nutrition (ONN) a pour mandat de surveiller la mise en œuvre de la politique nationale de la nutrition d’une manière inclusive et sa position dans le cadre du bureau du Premier ministre le place dans un très bon espace institutionnel pour coordonner et surveiller la contribution de divers secteurs à la nutrition.

Ambinintsoa Andriamboahangy Raveloharison, coordonnateur national actuel du Bureau national pour la nutrition et le point focal du gouvernement du SUN, ainsi que l’équipe des Nations Unies ont participé à la réussite de la visite. La visite comprenait des réunions avec des décideurs de haut niveau, une inauguration d’un site de nutrition communautaire à Loansy et une réunion de plate-forme multipartite où la délégation a eu l’occasion de parler avec chaque réseau établi à Madagascar, y compris le réseau d’affaires nouvellement créé « Anjaramasoandro » . La visite en temps opportun s’est déroulée juste quelques jours avant le lancement du Plan d’investissement nutritionnel pour Madagascar et le troisième Plan national d’action pour la nutrition 2017-2021.


Le président reconnaît que la malnutrition coûte près de 15 p. 100 du PIB au pays. Il a montré une forte volonté de faire en sorte que le gouvernement et les partenaires agissent pour assurer l’amélioration de la nutrition des habitants de Madagascar.

Gerda Verburg, Secrétaire générale adjointe et Coordinatrice du Mouvement SUN.


La visite a abouti à une conférence de presse organisée par de nombreux journalistes intéressés par la malnutrition. La couverture médiatique joue un rôle important dans le passage du dialogue sur la malnutrition contre la malnutrition aiguë qui affecte les zones exposées à la sécheresse du sud du pays à une malnutrition chronique qui A un impact à travers le pays et menace le développement du cerveau des enfants et leurs perspectives d’avenir. Ce coût associé est estimé à 14,5% du PIB, selon l’étude sur le coût de la faim lancée par le Secrétaire général de l’ONU en 2016.

En savoir plus: UN Madagascar, Madagascar Today, Midi Madagasikara, L’express Mada, UNICEF Mada, La Présidence Madagascar,  RFI Afrique, Le Griot, Axadle, Orange, Cameront, La Gazette, Triatra.

Post A Comment

No Comments