Home / Actualités / L’assistance alimentaire dans le monde : prévenir les crises alimentaires. Nouveau rapport du PAM

L’assistance alimentaire dans le monde : prévenir les crises alimentaires. Nouveau rapport du PAM

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

© WFP – Jacques David

La faim chronique augmente à l’échelle mondiale et les crises alimentaires se propagent et s’intensifient. Un nouveau rapport du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies, intitulé« L’assistance alimentaire dans le monde : prévenir les crises alimentaires », présente une analyse de ces crises, en examinant leurs causes, les facteurs qui déterminent leur étendue et comment il serait possible de les prévenir.

Parmi ses conclusions les plus significatives, le rapport indique que d’énormes montants d’argent consacrés aux coûts de l’assistance alimentaire pourraient être économisés en prenant des mesures préventives. L’élimination des conflits violents – l’un des principaux facteurs de la faim – pourrait contribuer à réduire considérablement – jusqu’à 50 pour cent par an – les coûts de l’assistance alimentaire.

Une hausse d’un point du niveau de paix et de stabilité sur l’indice de mesure de ces conditions de la Banque mondiale – appelé l’Indice Stabilité politique et absence de violence – pourrait permettre d’économiser près de 3 milliards de dollars US (selon les données de 201). Concrètement, cela signifierait que le PAM réaliserait les économies suivantes :

300 millions de dollars US par an en Syrie

205 millions de dollars US par an au Yémen

85 millions de dollars US par an en Somalie

« Il est essentiel de mettre fin aux conflits », déclare le responsable des systèmes alimentaires du PAM, M. Steven Were Omamo, qui a organisé l’élaboration du rapport. « Mais la prévention des crises alimentaires nécessite également des investissements à long terme dans l’éducation, les infrastructures et la croissance économique. Bien que la hausse des revenus par habitant aide les pays à limiter l’étendue des crises alimentaires, même les pays à faible revenu peuvent prévenir ces crises en réalisant de tels investissements ».

 

Si le monde parvenait à venir à bout de toutes les causes des crises alimentaires – pas seulement les conflits, mais également les chocs climatiques, la faim et la malnutrition chroniques, le dysfonctionnement des systèmes alimentaires et la défaillance des structures politiques, sociales et économiques – les fonds que le PAM consacre chaque année à l’assistance alimentaire seraient inférieurs de plus de 5 milliards de dollars US. En d’autres termes, pratiquement aucune assistance alimentaire ne serait nécessaire, et l’argent économisé pourrait être affecté à des initiatives de développement à plus long terme visant l’amélioration de la vie des populations les plus vulnérables.

Lire le rapport « « L’assistance alimentaire dans le monde : prévenir les crises alimentaires »

Informations complémentaires

La prise de mesures précoces et la réalisation d’investissements peut permettre d’économiser des milliards de dollars d’assistance alimentaire – blogue du PAM

Post A Comment

No Comments