Home / Actualités / Rencontre nutrition-WASH lors de l’édition 2017 de la Semaine mondiale de l’eau à Stockholm

Rencontre nutrition-WASH lors de l’édition 2017 de la Semaine mondiale de l’eau à Stockholm

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des pays SUN

La sous-nutrition est responsable de 45 % des décès d’enfants de moins de cinq ans. Les facteurs et les chemins menant à la sous-nutrition sont multiples, complexes et le plus souvent interconnectés: l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH) jouent à cet égard un rôle non négligeable.

Du 27 août au 1er septembre 2017, des milliers de personnes se sont réunies à Stockholm, en Suède, pour échanger des idées, favoriser l’émergence de nouveaux modes de réflexion et trouver des solutions aux problèmes les plus pressants liés à l’eau. Dans le cadre de notre association avec le Partenariat Assainissement et eau pour tous (SWA), nous avons collaboré pour la deuxième année consécutive à l’intégration de la nutrition dans le débat sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH).

Quatre sessions WASH-nutrition se sont tenues pour expliquer comment mieux organiser les deux secteurs afin qu’ils puissent contribuer à la réalisation de l’ensemble des Objectifs de développement durable. Les partenaires suivants y ont participé dans une large mesure : WaterAid, Action contre la faim, l’ENN, Share, la Sustainable Sanitation Alliance, la Banque mondiale, le Réseau allemand WASH et le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement.

Synergies entre ODD : des pays établissent des liens entre WASH et la nutrition pour réduire la malnutrition

Le 28 août, la première session a été consacrée aux liens entre les secteurs WASH et nutrition sur le plan des stratégies, des budgets, des programmes et des politiques. Après un discours d’ouverture prononcé par le Dr Mushtaque Chowdhury, vice-président du BRAC (Bangladesh Rural Advancement Committee) et membre du Groupe principal du Mouvement SUN et du Groupe de direction de SWA, les participants ont pris connaissance des liens essentiels existant entre les deux secteurs et de l’importance des initiatives menées à tous les niveaux pour intégrer les deux questions.

Sur cette base, les points de vue de représentants des gouvernements de deux pays membres du Mouvement SUN et de SWA ont alimenté le débat :

  • pour Madagascar, M. Ambinintsoa Andriamboahangy Raveloharison, coordonnateur national de l’Office national de nutrition et point focal SUN du gouvernement ;
  • pour le Népal, Prof. Geeta Bhakta Joshi, point focal SUN du gouvernement, membre honorable de la Commission nationale de planification du Népal et coordonnateur du Comité national de coordination de la nutrition et de la sécurité alimentaire.

Tous deux ont fait état de la situation nutritionnelle dans leurs pays respectifs et expliqué comment des actions associant différents secteurs, dont WASH, sont menées pour garantir une certaine cohésion et améliorer la situation. S’exprimant au nom d’un représentant tchadien qui n’était pas en mesure de participer à la session, Mme Natalia Uribe (Action contre la faim) a présenté l’étude de cas du pays, en attirant particulièrement l’attention sur la manière dont les acteurs de différentes organisations de la société civile collaborent avec le gouvernement pour établir des liens entre WASH et la nutrition.

Ces présentations ont été suivies d’un débat passionnant, animé par Mme Catarina de Albuquerque, présidente exécutive de SWA. En plus des conférenciers nationaux, Dr Stefan Schmitz, représentant du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, s’est joint au débat pour partager son point de vue et manifester de l’intérêt pour les domaines dans lesquels les pays doivent poursuivre leurs précieux efforts. Enfin, la session s’est clôturée par une intervention de M. Arun Baroka, secrétaire adjoint au ministère de l’Eau potable et de l’Assainissement et directeur de la mission Swachh Bharat (Maintenir l’Inde propre), qui a expliqué comment cette célèbre mission contribuait à améliorer la situation nutritionnelle dans le pays.

Intensification des liens WASH-nutrition

Le 29 août, la deuxième session WASH-nutrition a consisté en un échange interactif du Groupe de travail n°12 de la Sustainable Sanitation Alliance (SuSanA) axé sur les liens avec la nutrition. À cette occasion, les participants se sont concentrés sur quatre domaines thématiques – milieu universitaire, plaidoyer, mise en œuvre et renforcement des capacités. Ces travaux donneront lieu à des discussions approfondies au sein du Forum de discussion du Groupe de travail n°12, un forum qui réunit des milliers d’acteurs WASH du monde entier.

Consultez le Forum de discussion du Groupe de travail n°12 de SuSanA > http://forum.susana.org/92-nutrition-and-wash-including-stunted-growth

Liens entre WASH et la nutrition : une approche efficace pour mettre fin au retard de croissance

Le 30 août, des conférenciers de la Max Foundation et de l’UNICEF ont expliqué dans quelle mesure l’exposition à la contamination fécale de l’eau ou des milieux environnants pouvait, sur le long terme, occasionner une infection intestinale chronique chez l’enfant. Cette maladie entraîne une réduction de l’absorption des nutriments et, partant, contribue à la prévalence du retard de croissance et à une augmentation de la vulnérabilité. Ils ont également insisté sur le fait que le secteur WASH pouvait jouer un rôle plus important dans la réduction de la prévalence du retard de croissance et ont partagé les enseignements tirés d’un programme pilote mené au Bangladesh.

Voir les présentations (en anglais) : UNICEF, Max Foundation

Eaux usées, eau potable et sous-nutrition : éléments de preuve et perspectives politiques

Le 31 août, la dernière session WASH-nutrition de la semaine a examiné en profondeur les améliorations éclairées apportées aux politiques et aux programmes multisectoriels. M. Oliver Cumming, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, a communiqué les effets des mesures d’assainissement sur l’infection entérique et la croissance des enfants dans une zone périurbaine du Mozambique. M. Bethelehem Mengitsu, directeur de pays de WaterAid Ethiopia a procédé au lancement officiel de la publication « La recette du succès : Outils à l’intention des décideurs politiques pour intégrer l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène dans l’action qui vise à en finir avec la malnutrition ». Enfin, Mme Jane Mumma, de l’Université des Grands Lacs de Kisumu, a souligné les effets sur les infections entériques des interventions menées dans le domaine de l’hygiène chez les tout-petits des quartiers à faible revenu du Kenya. Ces enseignements se sont conclus par une intervention de M. Martin Gambrill, expert principal en eau et assainissement du Groupe de la Banque mondiale.

Voir les présentations (en anglais) : Oliver Cumming, Bethlehem Mengistsu, Jane Mumma

Lire « Starting life strong in slums: the role of engaging vulnerable groups on sanitation and nutrition », un texte d’opinion conjoint de l’Alliance mondiale pour l’amélioration de la nutrition (GAIN) et de la Banque mondiale.

Publications sur WASH et la nutrition

Une conférence de presse a été organisée pour le lancement de nouvelles publications en présence de Mme Catarina de Albuquerque, présidente exécutive de SWA, du Prof. Geeta Bhakta Joshi, membre de la Commission nationale de planification du Népal, et du Dr Jean Lapegue, conseiller principal WASH d’Action contre la faim. Les nouvelles publications jouent un rôle important dans la communication des informations nécessaires pour mieux promouvoir les politiques adoptées, ainsi que des ressources à utiliser pour améliorer leur mise en œuvre.

Télécharger le Guide pratique WASH’Nutrition

English | Français

Télécharger la Méthode Link NCA

English

Télécharger 2+6=17

English

Télécharger La recette du succès

English | Français | Português

From left: Thilo Panzerbieter, Chair of German WASH Network, Dr. Mushtaque Chowdhury, Vice-Chairperson of BRAC, member of the SUN Movement Lead Group and the Sanitation and Water for All Leaders Group, Mr Ambinintsoa Andriamboahangy Raveloharison, Coordinator of the National Nutrition Office and SUN Government Focal Point, Ms Natalia Uribe, WASH Advisor, Action Against Hunger and Dr. Prof. Geeta Bhakta Joshi, SUN Government Focal Point, Honourable member of the National Planning Commission of Nepal and Coordinator of the National Nutrition and Food Security Coordination Committee.

Post A Comment

No Comments