Pakistan

Home / Pays SUN / Pakistan

Le 26 janvier 2013, la République islamique du Pakistan a rejoint le Mouvement SUN avec une lettre d’engagement de Muhammed Ayub, Directeur en chef au service de la nutrition, de la planification et du développement dans le Cabinet du Premier ministre. Le Pakistan avait alors déjà mis en place un groupe de partenaires pour le développement de la nutrition afin d’aider à améliorer la coordination des partenaires au développement et des plates-formes multi-sectorielles au niveau provincial.

Progrès

Amener les acteurs à travailler ensemble
69% 2017

Amener les acteurs à travailler ensemble

Mise en place des politiques
52% 2017

Mise en place des politiques

Mise en œuvre et harmonisation des programmes
60% 2017

Mise en œuvre et harmonisation des programmes

Mobilisation des ressources
58% 2017

Mobilisation des ressources

TOTAL
60% 2017

TOTAL

Lisez d’autre articles sur le sujet
Découvrez d’autres études de cas nationales

Situation nutritionnelle

45%

Retard de croissance des enfants de moins de cinq ans

32%

Faible poids à la naissance

37.7%

Allaitement exclusif des nourrissons de 0-5 mois

10.5%

Émaciation des enfants de moins de cinq ans

4.8%

Surpoids des enfants de moins de cinq ans

51.1%

Anémie des femmes entre 15-49 ans

10.8%

Diabète chez les adultes

23%

Surpoids chez les adultes

5.4%

Obésité chez les adultes

Objectifs stratégiques

En 2016 – 2017, des comités directeurs provinciaux et des points focaux SUN ont été désignés. Un groupe de travail de haut niveau sur le développement de la petite enfance a été constitué au sein de la Commission nationale de planification. Des alliances nationales et provinciales pour l’enrichissement alimentaire ont été établies, et elles forment une autre plateforme multisectorielle pour la nutrition. La Banque mondiale a créé un Fonds d’affectation spéciale multidonateurs (MDTF) pour les provinces du Sind et du Pendjab dans le but de réduire les retards de croissance. En 2016 – 2017, de nouveaux membres ont rejoint l’Alliance de la société civile du Mouvement SUN qui comprend désormais 129 organisations. Plus de 45 universités ont rejoint le Réseau du milieu universitaire et de la recherche SUN.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Les comités directeurs provinciaux SUN sont nommés par le gouvernement et les secrétariats SUN sont à différents stades de mise en œuvre. Des points focaux provinciaux et régionaux ont été nommés en 2015 – 2016. Le réseau des Nations Unies a élaboré un plan de travail et une proposition pour une coordination efficace. Le réseau de donateurs, le réseau des Nations Unies et l’alliance de la société civile s’alignent sur les politiques nationales en matière de nutrition. L’alliance de la société civile SUN est également active au niveau provincial. La stratégie d’engagement du secteur privé SUN a été approuvée et le réseau des universités et de la recherche a été créé.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

La République islamique du Pakistan a réalisé des progrès significatifs pour faire avancer son programme de nutrition. Sa plate-forme multiacteurs est le Comité national de haut niveau pour la nutrition (NNC) au sein du ministère de la Planification, du Développement et des Réformes (MPD&R). Un Secrétariat national du Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN) a été établi avec le soutien du Programme alimentaire mondial.
La décentralisation du Mouvement SUN comprendra la mise en place des unités sous-nationales Mouvement SUN. Cellesci sont prévues dans les départements de planification et de développement (P & DD) et seront mises en place avec le soutien des agences des Nations Unies (ONU) et de l’Initiative pour les micronutriments (IM).

Le Réseau de l’ONU est proactif dans la planification et la coordination. Chaque agence a harmonisé ses efforts sous l’égide du Mouvement SUN. Le Réseau des donateurs, s’est engagé avec d’autres secteurs (secteurs et acteurs non sanitaires) pour intégrer et renforcer les interventions contribuant à la nutrition au sein de tous les secteurs connexes. Les donateurs dirigent le plaidoyer dans le but d’améliorer les processus de coordination.

L’Alliance de la Société civile pour le renforcement de la nutrition (ASC) au Pakistan a approuvé son plan de travail 2015 et est en train de renforcer son engagement au niveau national et provincial avec les parties prenantes pour promouvoir la redevabilité et mener des actions de plaidoyer pour la nutrition.

Le Réseau du secteur privé Mouvement SUN est en cours de création avec les engagements pris par les entreprises concernées. L’Alliance nationale pour l’enrichissement (NFA) rassemble le secteur de l’enrichissement et s’engage activement auprès du NNC. Elle a récemment mis en place un Secrétariat de la NFA.

Un réseau universitaire a été créé en mai 2015 et devrait jouer un rôle fort envisagé dans le développement de la stratégie du Mouvement SUN pour le Pakistan.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

En 2016, la province du Khyber Pakhtunkhwa a mis en place des règlements sur la protection de l’allaitement et la nutrition des enfants, tandis que d’autres mesures législatives sont en cours d’élaboration dans d’autres provinces. Des résolutions sur l’iodation universelle du sel ont également été approuvées par les assemblées provinciales du Khyber Pakhtunkhwa, du Baloutchistan et du Pendjab. Les organismes des Nations unies soutiennent la révision des normes d’enrichissement des aliments.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Le gouvernement a approuvé des projets spécifiques à la nutrition et les projets de nutrition intégrés dans la santé au niveau provincial tout en assurant la prise en compte de la nutrition dans la «vision 2025» du Pakistan et dans le Plan quinquennal, grâce à l’appui technique des partenaires, en particulier des Nations Unies. La stratégie multisectorielle de nutrition du Pakistan est en train d’être formulée. La stratégie nationale d’enrichissement et les normes sont en cours de formulation. Une analyse budgétaire de la nutrition est planifiée par les organisations de la société civile et le renforcement de leurs capacités est prévu pour garantir la poursuite des politiques et stratégies contribuant à la nutrition.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

Un engagement politique de haut niveau pour la nutrition est observé avec la reconnaissance de la nutrition dans la Vision 2025 pour le Pakistan et l’engagement de créer un Centre d’excellence pour la nutrition au niveau fédéral.
Le 11e Plan national de développement quinquennal comprend une composante de la nutrition et des allocations pour la nutrition sont proposées dans le Programme de développement du secteur public (PSDP) au niveau fédéral ainsi que dans le Plan de développement annuel (PDA) au niveau provincial.

Une politique nationale de nutrition est en cours d’élaboration et sera examinée et finalisée en consultation avec toutes les parties prenantes. La République islamique du Pakistan est passée par un processus de décentralisation entre 2011 et 2012 et divers ministères nationaux ont été dévolus au niveau provincial. Dans le contexte post-transfert, l’adoption des cadres juridiques nécessite plus de temps et de ressources bien qu’elle soit effectuée d’une manière harmonisée. La mise en place du Secrétariat du Mouvement SUN au niveau provincial et l’actuelle reformulation de M/o NHSR&C aidera à stimuler les progrès et à mettre en oeuvre des stratégies existantes.

Au niveau provincial, l’ASC est guidée par des stratégies provinciales intersectorielles de nutrition et la Vision 2025 du Pakistan.

La NFA (présidé par le Ministre fédéral de NHSR&C, avec une forte représentation de ministres fédéraux dont M/o PD&R, départements provinciaux et d’autres parties prenantes) travaille avec des partenaires au développement, y compris les agences de l’ONU, GAIN et l’IM pour mettre en oeuvre les programmes d’enrichissement.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

La stratégie nutritionnelle multisectorielle du Pakistan pour 2018 – 2025 est en cours de finalisation. Le Ministère de la réglementation et de la coordination des services de santé a créé un tableau de bord sur la nutrition et la santé qui intègre les données des programmes des provinces. Les plans multisectoriels provinciaux ont été chiffrés. Un groupe de travail thématique a été formé pour entreprendre la mise en œuvre de la Stratégie d’engagement du secteur privé du Pakistan.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
La stratégie multisectorielle sur la nutrition est élaborée avec toutes les parties prenantes. Des fonds sont affectés pour des programmes de développement du secteur public prenant en compte la nutrition. Les plans annuels de développement traitent de la nutrition, ce qui constitue une étape vers l’amélioration de la nutrition au niveau national. Les organismes des Nations Unies ont aligné leurs programmes sur les politiques nationales en matière de nutrition et un cadre de résultats est en cours d’élaboration pour les projets qui sont mis en œuvre au titre du Fonds fiduciaire multipartenaire du Partenariat pakistanais pour l’amélioration de la nutrition qui sert de cadre adéquat pour le renforcement des interventions intersectorielles.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

Les objectifs communs en matière de nutrition sont axés sur la réduction de la malnturition via l’identification des interventions rentables. Le gouvernement a alloué des budgets spécifiquement à la nutrition à travers le PSDP et le PDA, en couvrant des secteurs clés tels que la santé, l’agriculture, l’éducation, l’eau et l’assainissement, et la protection sociale.
Le Plan d’action national de la nutrition (NNAP) servira de cadre de résultats commun (CRC) du Pakistan et est en cours d’élaboration en consultation avec toutes les provinces et partenaires. Le Ministère de la Sécurité alimentaire et de la Recherche nationale planifie un programme national pilote Faim Zéro avec les agences de l’ONU et travaille également avec Harvest Plus, pour le bio-enrichissement de la farine de blé.

Le Ministère de la Santé Nationale, de la regulations et de la coordination (M/o NHSR&C), à travers de l’Alliance nationale pour l’enrichissement (NFA), est chargé de coordonner, la formulation politique et le développement du cadre réglementaire national pour les programmes d’enrichissement des aliments, dont l’enrichissement de la farine de blé et l’iodation universelle du sel.

Au niveau provincial, les projets intégrés de nutrition (PC-1) ont été approuvés. Ces PC-1 ont été approuvés conformément aux notes d’orientation de la politique de nutrition et aux stratégies intersectorielles. Actuellement les PC-1 des provinces de Sindh et du Baloutchistan sont spécifiques au secteur de la santé et les PC-1 de Khyber Pakhtunkhwa et du Punjab sont des plans de réforme de santé intégrés avec la nutrition.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

Le montant des fonds alloués par le gouvernement du Pakistan aux programmes nutritionnels est demeuré stable, puisqu’il a s’est élevé à 2 milliards de dollars US en 2015 – 2016, et à 1,9 milliard de dollars en 2016 – 2017 (à la fois pour les programmes contribuant à la nutrition et pour ceux spécifiques à la nutrition). Des évaluations à mi-parcours des programmes multisectoriels sont en cours dans les provinces du Sind et du Baloutchistan. Elles fourniront des informations sur les futurs besoins des programmes. Le suivi financier du financement du secteur public a été commencé, et un système de suivi décentralisé est en cours d’élaboration. En 2016 – 2017, l’Alliance de la société civile a lancé une campagne sur les réseaux sociaux intitulée #InvestmentInNutrition, dans le cadre du plaidoyer pour l’accroissement des investissements dans la nutrition.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Le Pakistan a mis au point un mécanisme de suivi financier, avec l’aide du réseau des Nations Unies, pour suivre les allocations budgétaires liées à la nutrition dans les programmes et activités des secteurs public et privé  ; et également au niveau infranational. Toutefois, à l’instar d’autres pays, seules les allocations du secteur public sont disponibles en ligne et sont présentées. Les allocations hors budget demeurent un grand défi. Le suivi financier des interventions spécifiques à la nutrition et des interventions contribuant à la nutrition est un défi, car ces interventions sont habituellement suivies au titre des dépenses de santé.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

Le Pakistan a participé à l’analyse budgétaire du Mouvement SUN et diffusé son mécanisme de suivi financier pour les interventions spécifiques à la nutrition et les interventions contribuant à la nutrition. Le mécanisme suit les allocations liées à la nutrition pour les programmes aux niveaux fédéral et provincial dans les budgets du secteur public. Des rapports sont réalisés sur les allocations chaque année et sont disponibles en ligne. Les allocations hors-budget provenant des sources externes, y compris les agences des Nations Unies, les donateurs et la société civile, pour les programmes liés à la nutrition, se révèlent difficiles à suivre et à documenter.
La prochaine étape est de suivre les dépenses liées à la nutrition pour assurer la redevabilité du financement des programmes de nutrition et une distribution équitable des ressources.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

Point focal SUN du gouvernement

Muhammad Aslam Shaheen
Chef de la section nutrition, Division Planification et Développement, Commission de la planification

Coordinateur des donateurs

  • Agence du Royaume Uni pour le développement international (DFID)
  • Banque mondiale