Soudan du Sud

Home / Pays SUN / Soudan du Sud

Le 26 juin 2013, la République du Soudan du Sud rejoint le Mouvement SUN avec une lettre d’engagement de Riek Machar, Vice-président. Les niveaux de cohésion au sein du Gouvernement ainsi que des donateurs et des partenaires d’exécution sur l’importance d’aborder la sous-nutrition étaient alors élevés au Soudan du Sud. Une politique nationale de nutrition était en place visant à mener des actions dans tous les secteurs connexes et obtenir des résultats améliorés en matière de nutrition pour le pays dans son ensemble.

Progrès

Amener les acteurs à travailler ensemble
30% 2017

Amener les acteurs à travailler ensemble

Mise en place des politiques
16% 2017

Mise en place des politiques

Mise en œuvre et harmonisation des programmes
36% 2017

Mise en œuvre et harmonisation des programmes

Mobilisation des ressources
4% 2017

Mobilisation des ressources

TOTAL
22% 2017

TOTAL

Situation nutritionnelle

31.1%

Retard de croissance des enfants de moins de cinq ans

0%

Faible poids à la naissance

45.1%

Allaitement exclusif des nourrissons de 0-5 mois

22.4%

Émaciation des enfants de moins de cinq ans

6%

Surpoids des enfants de moins de cinq ans

31.5%

Anémie des femmes entre 15-49 ans

10%

Diabète chez les adultes

27.8%

Surpoids chez les adultes

7.5%

Obésité chez les adultes

Objectifs stratégiques

Le Soudan du Sud se trouve toujours en pleine crise humanitaire, due à trois ans de guerre civile. En 2017, ce sont plus de 5,5 millions de personnes qui souffrent de niveaux de faim extrême. Le gouvernement du Soudan du Sud s’est engagé pour le renforcement de la nutrition avec la création de la plateforme multi-acteurs en 2015, redynamisée en juin 2016. Un coordinateur de donateurs SUN doit encore être désigné et il faut également mettre sur pied des réseaux de donateurs et de la société civile. Il est prévu d’étendre la plateforme multi-acteurs pour qu’elle englobe également les ministères de tutelle et les secteurs liés à la nutrition, puisqu’actuellement les activités SUN relèvent uniquement du Ministère de la santé. Des plans sont actuellement en cours d’élaboration pour améliorer la participation des responsables des organismes des Nations unies et des organisations de la société civile dans les activités du Mouvement SUN au Soudan du Sud.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
L’année écoulée a été une période de réorganisation et de stratégie pour la revitalisation des activités du Mouvement SUN. L’accent a été mis sur le regroupement des différentes parties prenantes, afin qu’elles puissent à leur tour former leurs réseaux, dans le but de créer une plateforme multi-acteurs. Toutefois, l’aggravation du climat politique au SudSoudan a conduit à des priorités concurrentes et urgentes dans le pays. Le Comité directeur comprenant le gouvernement et les agences des Nations Unies travaille à la mise en place d’une plateforme multi-acteurs.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

Le Soudan du Sud met en place des mécanismes pour favoriser la coordination pour la nutrition. Compte tenu du fait qu’il s’agit de leur première année de mise en place, les parties prenantes sont certaines que de nombreux autres résultats seront atteints dans les années à venir. Le Soudan du Sud a rejoint le Mouvement SUN en 2013 et nommé le sous-secrétaire du ministère de la Santé (MOH) comme Point focal du gouvernement SUN avec l’appui du Directeur de la nutrition (MS) comme un point focal technique. Les partenaires des Nations Unies (ONU) ont soutenu le ministère de la Santé dans l’établissement d’un secrétariat de Mouvement SUN au niveau national.
Les Termes de référence pour une plate-forme multisectorielle (MSP) sont également en cours d’élaboration et seront approuvés par l’Honorable ministre de la Santé. Les membres proposés pour la MSP comprennent des représentants des ministères d’exécution, des agences des Nations Unies, de la Société civile et du milieu universitaire.

Des progrès sont réalisés dans l’établissement d’une Alliance de la société civile et du Réseau du secteur privé Mouvement SUN. Le Soudan du Sud est désireux d’apprendre de l’expérience d’autres Pays SUN et des plans sont en cours pour une visite d’échange d’apprentissage en face-à-face.

Ce pays prévoit également un événement de haut niveau qui va promouvoir l’importance de la nutrition et permettre le soutien politique et collectif nécessaire pour les actions de renforcement de la nutrition.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

La législation relative à la nutrition n’a pas encore été mise en place au Soudan du Sud. Toutefois, le département de la nutrition du Ministère de la santé et les membres du Groupe sectoriel sur la nutrition (qui comprend le gouvernement, les Nations unies et les organisations de la société civile) ont travaillé en étroite collaboration à l’élaboration de règlements et de lignes directrices. En cours d’élaboration, la Politique alimentaire et nutritionnelle est actuellement en phase de révision. Les lignes directrices sur la prise en charge locale de la malnutrition aiguë et celles sur la nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant ont été approuvées par le Ministère de la santé et sont en train d’être mises en œuvre ; un suivi des résultats est également en cours. Un code de commercialisation des substituts du lait maternel doit néanmoins encore être élaboré et mis en vigueur, de même que d’autres cadres juridiques.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Depuis 2009, le Sud-Soudan a élaboré un projet de politique sur la nutrition, que le ministère de la santé, avec l’aide d’autres parties prenantes, examine afin d’assurer son approbation, en plus de mettre au point des cadres et des stratégies juridiques liés à la nutrition.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

Réunir les différents acteurs dans le contexte actuel du Soudan du Sud est un énorme défi à relever, cependant, l’établissement d’une MSP aidera à réunir les décideurs politiques clés de différents ministères et secteurs autour d’une plate-forme commune de discussion. La MSP permettra un examen collectif et l’alignement des politiques et de la législation traitant de différents déterminants d’une bonne nutrition.
Le ministère des Finances du Sud-Soudan a accepté de fournir au ministère de la Santé une ligne budgétaire distincte pour les programmes de nutrition. Ceci a pu se réaliser grâce à l’engagement efficace avec le ministère des Finances en préparation de l’exercice d’analyse budgétaire du Mouvement SUN pour la rédaction d’un rapport sur les dépenses liées à la nutrition dans l’ensemble des secteurs. Les agences des Nations Unies [Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM), l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS)] travaillent avec le ministère de la Santé pour élaborer et appliquer des politiques et législations clés, y compris celles sur l’iodation universelle du sel, le Code de commercialisation des substituts du lait maternel ; et les lois et normes sur l’enrichissement.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

Le Ministère de la santé intègre actuellement la nutrition dans les politiques, les stratégies et les lignes directrices du secteur de la santé. Les principales activités nutritionnelles et les recensements des partenaires sont menés en collaboration avec le Groupe sectoriel sur la nutrition. Durant la période couverte par le rapport et en consultation avec les parties prenantes, le Ministère de la santé a élaboré un plan de travail annuel sur la nutrition ainsi qu’un mécanisme conjoint de suivi.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Aucun progrès n’a été documenté en raison du conflit en cours.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

L’équipe Mouvement SUN du Sud-Soudan reconnaît l’importance de la lutte contre les niveaux élevés de malnutrition et est déterminée à développer une stratégie globale à long terme qui va répondre efficacement à leurs problèmes de retard de croissance et d’émaciation. Une priorité pour la MSP sera de développer un cadre commun de résultats (CCR) et un ensemble d’interventions avec des objectifs stratégiques par secteur. Un système de suivi et d’évaluation robuste sera élaboré pour compléter le CCR. L’UNICEF et le PAM ont déjà uniformisé leurs efforts avec ceux du ministère de la Santé afin de commencer le travail sur le CCR.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

En raison du conflit en cours, aucun progrès n’a été enregistré sur la période couverte par le rapport.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Le Soudan du Sud a participé au suivi financier qui a eu lieu en 2015 – 2016 et une analyse détaillée des allocations spécifiques à la nutrition et contribuant à la nutrition a été effectuée.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

La capacité du Soudan du Sud à mobiliser des ressources financières et techniques suffisantes pour la nutrition est limitée parce qu’il est un pays nouvellement formé. La participation du Sud-Soudan à l’analyse des dépenses liées à la nutrition dans le budget s’est avérée une expérience d’apprentissage « qui a ouvert les yeux » des principales parties prenantes participantes. Par l’exercice, elles ont pu se mettre d’accord avec le ministère des Finances sur le fait qu’une ligne budgétaire distincte sera allouée au département de la nutrition du ministère de la Santé.
Le Ministère britannique pour le développement international, la Commission européenne, Food for peace du bureau d’aide en cas de catastrophe de l’USAID, le gouvernement du Japon, l’UNICEF et les comités nationaux de l’UNICEF sont les principaux donateurs des programmes de nutrition et le financement est canalisé principalement par les agences des Nations Unies et les organisations de la Société civile.

Les interventions nutritionnelles sont mises en œuvre à travers le pays, avec des contributions majeures orientées vers les programmes de malnutrition aiguë sévère en cas d’urgence. Cependant, les données disponibles sur les interventions majeures de développement pour lutter contre la malnutrition chronique ou pour prévenir le retard de croissance sont limitées.

Une priorité pour le Sud-Soudan est d’établir un système financier transparent de rapport et de suivi qui permet au gouvernement et aux donateurs de suivre les ressources et assurer la transparence et la responsabilité.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

Point focal SUN du gouvernement

Roch L. Mongbo
Secrétaire Permanent du Conseil National de l'Alimentation et de la Nutrition

Coordinateur des donateurs

  • TBC