Togo

Home / Pays SUN / Togo

Le 11 mars 2014, la République togolaise a rejoint le Mouvement SUN avec une lettre d’engagement d’Adji Otèth Ayassor, ministre de l’Économie et des Finances et Premier ministre par intérim. Le Togo d’alors avait déjà élaboré une politique nationale de l’alimentation et de la nutrition (2010) et un Plan stratégique national pour l’alimentation et la nutrition (2012 – 2015). Le Togo avait également intégré la nutrition dans les documents stratégiques pour plusieurs secteurs, y compris la stratégie de réduction de la pauvreté, le Plan national de développement sanitaire et le programme national de sécurité agricole et alimentaire.

Progrès

Amener les acteurs à travailler ensemble
15% 2017

Amener les acteurs à travailler ensemble

Mise en place des politiques
36% 2017

Mise en place des politiques

Mise en œuvre et harmonisation des programmes
0% 2017

Mise en œuvre et harmonisation des programmes

Mobilisation des ressources
9% 2017

Mobilisation des ressources

TOTAL
15% 2017

TOTAL

Situation nutritionnelle

27.5%

Retard de croissance des enfants de moins de cinq ans

11.1%

Faible poids à la naissance

57.5%

Allaitement exclusif des nourrissons de 0-5 mois

6.7%

Émaciation des enfants de moins de cinq ans

2%

Surpoids des enfants de moins de cinq ans

52.7%

Anémie des femmes entre 15-49 ans

8.3%

Diabète chez les adultes

25.9%

Surpoids chez les adultes

7.5%

Obésité chez les adultes

Objectifs stratégiques

Le décret de mise en place de la plateforme multisectorielle est toujours en cours d’adoption.Certains membres de la plateforme ont toutefois déjà été officiellement nommés. Le Ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le Ministère du commerce, de l’industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme, et le Ministère des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle sont impliqués depuis peu. Les agences onusiennes, les donateurs, le secteur privé et les organisations de la société civile participent aux réunions de la plateforme qui sont organisées régulièrement mais avec une fréquence insuffisante en raison du manque de financement. La feuille de route de la plateforme avec l’inventaire des principales actions ainsi que le plan de travail du réseau des agences des Nations unies ont été déjà élaborés. Deux groupes parlementaires tiennent compte de la nutrition. Ils traitent d’une part des questions de santé et d’autre part de la sécurité alimentaire.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Le décret de la mise en place de la plateforme multisectorielle pour la nutrition est actuellement en circuit pour être finalisé et approuvé. Certains membres ont été officiellement nommés par leur structure pour participer aux activités de la plateforme multisectorielle.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

La FAO a initié de 2013 à 2015, un projet de gouvernance portant sur l’installation de cadres de concertation des aspects de sécurité alimentaire et nutritionnelle, aux niveaux central et décentralisé. Plusieurs réunions d’informations et de consultations ont eu lieu au cours de l’année 2014-2015, avec la société civile, le secteur privé, les partenaires techniques et financiers, afin de les sensibiliser au Mouvement SUN et étudier le décret qui est envisagé pour l’établissement de la plateforme multisectorielle. Ce décret devra être adopté une fois finalisé. Le Chef du service national de la nutrition du Ministère de la santé assure l’animation et la coordination des acteurs de la nutrition, dans l’attente de la nomination d’un point focal officiel.
Les réseaux des divers acteurs ne sont pas encore mis en place. 2014 a vu l’arrivée d’AGIR, qui est en cours d’installation.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

Après l’évaluation de la politique et du Plan stratégique national pour l’alimentation et la nutrition 2012-2015, les termes de référence pour l’élaboration d’une nouvelle politique et d’un nouveau plan stratégique de nutrition multisectoriels sont disponibles. Le nouveau Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN) est par ailleurs en cours de validation. Le nouveau Plan national de développement sanitaire intégrant la nutrition (PNDS) 2016-2022 a été adopté par le gouvernement. Plusieurs mesures législatives concernant la nutrition ont été adoptées ou sont en cours de validation, notamment, l’arrêté sur l’iodation du sel et sur la fortification des aliments.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Un plaidoyer a été entamé, en collaboration avec UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé, l’agence allemande de coopération internationale (GIZ, d’après ses sigles en allemande) et d’autres partenaires, en faveur de l’évaluation et la révision du Plan stratégique national pour l’alimentation et la nutrition 2012-2015, tout en prenant mieux en compte la multisectorialité et une meilleure budgétisation.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

ELa législation nationale en matière de nutrition inclut la fortification des aliments (huile, farine de blé), le congé maternité de 14 semaines et l’iodation universelle du sel, dont l’arrêté est en cours de révision. Le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel adopté en 2003 en conseil des Ministres, n’est pas encore adopté par l’Assemblée Nationale. Une proposition du gouvernement de son actualisation vient d’être acceptée par le parlement togolais avant son adoption.
Une Politique Nationale d’Alimentation et de Nutrition (PNAN) élaborée en 2010, prend en compte le double fardeau de la malnutrition, le genre et les droits humains. La nutrition est intégrée dans les documents suivants : le Document Stratégique de Réduction de la Pauvreté (DSRP II), le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS), le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) et le Programme d’Appui à la Diversification Agricole (PADA), la Stratégie de Croissance Accélérée de Promotion de l’Emploi (SCAPE), la politique de protection sociale.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

La liaison avec leMQSUN+ a démarré, avec l’objectif de pouvoir soutenir l’élaboration du plan stratégique multisectoriel de la nutrition et du cadre commun de suivi des résultats. La planification prévue dans les différents plans sectoriels est en cours de révision.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Des rapports sectoriels existent mais ils ne sont pas faits de façon intégrée : chaque secteur produit un rapport sur ses activités de nutrition mais aucune synthèse collective n’est réalisée. Cela est dû au fait que le cadre commun de résultats n’est pas encore défini.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

Le Plan Stratégique National pour l’Alimentation et la Nutrition (PSNAN 2012-2015) se concentre sur les interventions directes en matière de nutrition. Cinq (5) sous-programmes sont mis en œuvre avec le soutien technique des partenaires de la santé, de l’éducation et du social:

    1. Promotion de la Nutrition et de l’Education Nutritionnelle y compris les modes de vie sains et le renforcement de la mise en œuvre de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant.
    2. Renforcement de la lutte contre la dénutrition (Prévention et prise en charge) dans les CREN/FS et à travers l’approche communautaire; l’alimentation et nutrition des enfants d’âge scolaire (projet de cantine scolaire); l’alimentation de la fille adolescente, de la femme enceinte et de la femme allaitante.
    3. Renforcement de la participation communautaire.
    4. Renforcement de la lutte contre les carences en micronutriments.
    5. Renforcement de la coordination, du suivi et de l’évaluation à travers le renforcement des capacités institutionnelles.

Le Togo a reconnu que l’élaboration d’un Cadre Commun de Résultats était une priorité pour 2015.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

Un exercice de cartographie des interventions nutritionnelles est en cours afin d’évaluer les besoins de financement supplémentaire. L’exercice sur l’analyse budgétaire démarré en 2014 s’est poursuivi en 2016 avec l’assistance technique d’un consultant. Les lignes budgétaires consacrées à la nutrition ne sont pas encore clairement définies au niveau des secteurs ministériels. Des termes de référence pour un appui technique et financier dans le cadre de l’élaboration du plan stratégique multisectoriel de nutrition ont été élaborés.

Dernière mise à jour: Novembre 2017

2016
Un exercice de cartographie des interventions nutritionnelles est prévu en 2017 afin d’évaluer les besoins de financement supplémentaire. Le Togo a besoin d’assistance technique et financière pour l’élaboration d’un nouveau plan d’action multisectoriel chiffré de la nutrition, et d’un cadre commun des résultats.

Dernière mise à jour: Décembre 2016

2015

Les coûts financiers du Plan Stratégique National pour l’Alimentation et la Nutrition n’ont jamais été estimés. Le Togo a participé à l’exercice de suivi des allocations budgétaires, qui lui a permis d’identifier les ministères disposant de lignes budgétaires qui pouvaient potentiellement contribuer à la nutrition.

Dernière mise à jour: Octobre 2015

Point focal SUN du gouvernement

«Cet exercice [analyse budgétaire] nous a permis de savoir où trouver les allocations de nutrition et quels sont les secteurs qui y contribuent ; de telle sorte que nous savons maintenant à quel niveau, des mesures doivent être prises pour mieux informer les plans ».

Dr Bouraima Mouawiyatou
Chef du département de la nutrition au ministère de la Santé du Togo

Coordinateur des donateurs

  • TBC