Réseau des donateurs

Home / Promoteurs du Mouvement SUN / Réseau des donateurs

Le Réseau de donateurs SUN rassemble des partenaires de développement, y compris les donateurs bilatéraux, des fondations et des banques de développement, à l’appui des pays SUN.

Lisez d’autre articles sur le sujet
Découvrez d’autres études de cas nationales

Latest progress

Les gouvernements SUN approuvent la nomination d’un coordinateur de donateurs dans chaque pays SUN. Le coordinateur national de donateurs SUN travaille avec les organismes de donateurs dans le but de se concentrer sur l’intensification et la coordination du soutien financier pour les interventions nutritionnelles nationales. Le coordinateur des donateurs est principalement chargé de : (1) Catalyser le soutien collectif des donateurs pour renforcer la nutrition au niveau des pays ; (2) Mettre la priorité sur et harmoniser les investissements pour combler les lacunes identifiées ; et (3) Représenter le groupe plus étendu de donateurs dans les discussions avec le gouvernement.
Au cours de l’année écoulée, le Réseau des donateurs a rapporté une expansion de ses membres, avec un engagement plus actif de la Fondation du fonds d’investissement pour l’enfance (CIFF), aussi bien que de l’Australie, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas. L’adhésion cherchera à s’étendre et à agrandir le Réseau au cours de l’année prochaine.

Les coordinateurs des partenaires de développement ont été nommés dans 31 pays (un donateur bilatéral, la Banque mondiale ou les deux), tandis que, dans huit pays SUN, une agence de l’ONU coordonne les partenaires de développement. Cela représente une amélioration de la situation par rapport à l’année 2013 ; cependant, à mesure de l’augmentation du nombre de pays dans le Mouvement, le Réseau des donateurs fait face au défi de veiller à ce que tous les pays reçoivent un soutien adéquat de coordination des donateurs.

Voir la Méthodologie de suivi des ressources du Réseau des donateurs SUN >

Animateur des donateurs

Au niveau global, le Réseau travaille pour garantir que la nutrition demeure une priorité de développement dans les forums internationaux, que davantage de ressources sont engagées pour la nutrition et que les approches adoptées par les donateurs pour la nutrition sont mieux harmonisées. Le Réseau fournit un soutien significatif à travers des mécanismes tels que MQSUN (Maximiser la qualité du cadre des programmes de renforcement de la nutrition), le projet SRPING (renforcement des partenariats, des résultats et des innovations en matière de nutrition dans le monde) ; et grâce à l’appui du système des Nations Unies, y compris à travers le partenariat REACH (Renforcement des efforts contre la faim de l’enfant et la sous-nutrition). Le Réseau a identifié son rôle dans le soutien du système des Nations Unies pour fournir un appui plus coordonné aux pays SUN comme un domaine de travaux futurs.

Les membres du Réseau des donateurs sont : l’Australie, la Fondation Bill & Melinda Gates, le Canada, la Fondation du fonds d’investissement pour l’enfance, le Danemark, l’Union européenne, la France, l’Allemagne, l’Inter-American Development Bank, l’Irlande, le Japon, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique.

Au cours de l’année écoulée, le Réseau a fortement placé l’accent sur le suivi financier. Le Groupe de hauts fonctionnaires du Réseau s’est mis d’accord sur une méthodologie commune pour renforcer la redevabilité et améliorer le suivi des ressources extérieures d’aide au développement. Le Groupe de donateurs a appliqué cette méthodologie et, pour la première fois, fait des rapports sur les investissements financiers dans la nutrition pour les années 2010 et 2012 (voir l’article du chapitre 2 sur le suivi des ressources du Réseau des donateurs). L’amélioration du suivi des dépenses des donateurs pour la nutrition est importante, non seulement à des fins de redevabilité, mais également pour mesurer les progrès dans la mobilisation des ressources et l’amélioration de la qualité de l’aide pour la nutrition en mettant en évidence les lacunes et en inspirant des changements dans les investissements d’autres secteurs d’une manière à faire impact sur la nutrition. Une méthodologie commune apportera également une plus grande transparence dans le processus de suivi des investissements en matière de nutrition. Cet exercice est étroitement lié aux travaux en cours de réalisation dans la communauté de pratique sur la planification, le chiffrage, la mise en œuvre et le financement des actions multisectorielles pour améliorer la nutrition.

Voir la Méthodologie de suivi des ressources du Réseau des donateurs SUN >

Le Réseau est dirigé par un groupe de hauts fonctionnaires issus des partenaires donateurs. Le Groupe de hauts fonctionnaires du Réseau des donateurs SUN a effectué sa première mission conjointe dans un pays SUN, en l’occurrence la Zambie, en décembre 2013. Lors de la visite, les hauts fonctionnaires ont tenu une retraite d’une journée sur la façon dont ils peuvent continuer à soutenir au mieux les pays SUN. Ils ont en outre entrepris un certain nombre de visites sur le terrain et ont rencontré des responsables des réseaux SUN ainsi que des responsables gouvernementaux. Les hauts fonctionnaires ont accepté de faire un effort soutenu pour augmenter le nombre de coordinateurs de donateurs dans les pays SUN, aux fins de coordinations au cours de différentes manifestations politiques pour soutenir la nutrition dans les processus internationaux, y compris le processus de l’Agenda de développement de l’après-2015 ainsi que de l’après-Deuxième conférence internationale sur la nutrition. Lors de leur rencontre en avril 2014 à Washington, DC, les hauts fonctionnaires ont convenu que le Réseau devait créer une série de profils de pays pour décrire la collaboration entre les donateurs et partenaires au niveau des pays.

Dernière mise à jour : Octobre 2014

Dépenses des donateurs

Deux catégories d’investissements ont fait l’objet du Rapport :

  • Investissements spécifiques à la nutrition (code CAD 12240) ; et
  • Investissements contribuant à la nutrition (méthodologie appliquée).
VOIR LES DÉPENSES DES RESSOURCES DE DONATEURS

Donor convenor

The donor convenor should be agreed among the donors and the relevant government authorities. Candidate donors are those actively engaged in the country, with a country presence and involved in financially supporting nutrition specific and/or nutrition sensitive programmes.

See the list

Facilitateurs de réseaux

Maren Lieberum
Lead Facilitator
Conseiller en politiques (GIZ), ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ), Allemagne

Anne M. Peniston
Co-Facilitateur
Chef de la Division de la nutrition du Bureau de la santé mondiale, Agence américaine pour le développement international (USAID), États-Unis

Ben Siddle
Co-Facilitateur
Policy Lead – Nutrition, Resilience Policy team, Irish Aid, Department of Foreign Affairs and Trade