Réseau des Nations Unies pour SUN

Home / Promoteurs du Mouvement SUN / Réseau des Nations Unies pour SUN

Le Réseau des Nations Unies regroupe tous les organismes des Nations Unies travaillant dans le domaine de la nutrition et aidant les pays SUN à rompre le cycle de la malnutrition, évitant ainsi qu’il se propage de génération en génération, en ne laissant personne derrière.

Lisez d’autre articles sur le sujet
Découvrez d’autres études de cas nationales

Latest progress

En novembre 2014, les directeurs de l’UNICEF, de la FAO, du PAM et de l’OMS ont demandé à REACH de prendre la direction du Réseau des Nations unies du Secrétariat SUN. Les TdR du Réseau des Nations unies aux niveaux global et national qui décrivent les attentes du Réseau des Nations unies pour SUN au niveau des pays ont maintenant été finalisés et comprennent 7 livrables clés (l’inventaire conjoint des Nations unies, la stratégie, la messagerie, la mobilisation des ressources, la programmation, la redevabilité (à travers l’utilisation d’un tableau d’indicateurs de l’ONU).

L’appui des processus SUN au niveau des pays continue à un rythme considérable, en particulier à travers les efforts des coordinateurs nationaux et internationaux REACH. Le Réseau des Nations unies SUN, à travers REACH, a maintenant fourni la coordination directe et le soutien de la coordination aux gouvernements dans 17 pays. Il est prévu que le Réseau des Nations unies SUN soit au bout du compte formé dans tous les pays SUN. Les réseaux SUN de l’ONU au niveau des pays sont maintenant engagés dans l’identification des actions concrètes pour renforcer le soutien conjoint pour les priorités nationales dans le renforcement de la nutrition. Celles-ci sont entre autres, la réalisation d’un inventaire des actions communes de nutrition, l’élaboration d’une stratégie/agenda conjoint d’appui aux pays pour la nutrition et un narratif commun conjoint.

Efforts dans l’action : REACH a soutenu les efforts pour parvenir à l’approbation par le gouvernement de la mise en place d’une cellule de coordination de la nutrition au Mali et au lancement de plates-formes de coordination de haut niveau au Burundi et au Tchad. Les plans de développement de la capacité fonctionnelle pour le renforcement de la nutrition dans une approche multisectorielle et multi-acteurs ont été mis au point au Ghana et au Népal et des plans sont en cours pour soutenir d’autres pays qui ont manifesté leur intérêt.

Grâce à l’amélioration de la collaboration au niveau des pays, les contributions de la connaissance globale et l’établissement de normes internationales pour la nutrition par les agences des Nations Unies sont opérationnalisés.

  • L’OMS et l’UNICEF collaborent pour la maintenance et la mise à jour des données globales pour le suivi des objectifs de l’Assemblée mondiale de la Santé et l’information du Rapport mondial sur la nutrition.
  • L’OMS, l’UNICEF, la FAO et d’autres ont également travaillé ensemble sur le cadre mondial de suivi de la nutrition maternelle, néonatale et infantile.
  • La FAO, le PAM, et le FIDA collaborent étroitement sur la plate-forme harmonisée d’outils et de données pour le suivi des indicateurs de sécurité alimentaire basés sur l’alimentation.

L’organisation de la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN 2) en novembre 2014 à Rome, conjointement par l’OMS et la FAO, a été un événement marquant, sous le thème « Une meilleure nutrition, une meilleure vie ». Les États membres ont approuvé la Déclaration de Rome sur la nutrition et le Cadre d’action, qui souligne les engagements et des recommandations pour prévenir la malnutrition sous toutes ses formes, y compris la faim, les carences en micronutriments et l’obésité. En 2015, l’élaboration d’une position commune de l’ONU pour une plus grande redevabilité pour la nutrition dans le cadre des Objectifs de développement durables a été dirigée par l’UNSCN et comprend des efforts de sensibilisation sur la nutrition.

En juin, l’UNSCN en collaboration avec le Réseau SUN de l’ONU a organisé une réunion régionale de l’ONU sur la nutrition pour l’Asie et le Pacifique dans le cadre du thème du renforcement de l’appui conjoint des pays par l’ONU pour l’amélioration des programmes de nutrition. La réunion a abordé les principaux résultats de la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN 2) et les nouvelles orientations du Réseau des Nations unies SUN, y compris l’UNGNA et l’UNDAF. Également en 2015, l’UNICEF, au nom du Réseau des Nations unies SUN, en collaboration avec le Secrétariat du Mouvement SUN, a organisé et animé quatre ateliers régionaux sur le chiffrage et le suivi des investissements dans la nutrition (Bangkok, Entebbe, Abidjan et Guatemala).

  • La deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN 2) a été organisée en novembre 2014 à Rome, conjointement par la FAO et l’OMS
  • En novembre 2014, les directeurs de l’UNICEF, de la FAO, du PAM et de l’OMS ont demandé à REACH de prendre la direction du Réseau des Nations unies du Secrétariat SUN.
  • Les TdR ont été finalisés pour le Réseau des Nations unies aux niveaux global et national, notamment 7 livrables clés (l’inventaire conjoint des Nations unies, la stratégie, la messagerie, la mobilisation des ressources, la programmation, la redevabilité (tableau d’indicateurs)
  • Agenda global de nutrition v1.0 des Nations unies (UNGNA) en juin 2015
  • L’UNSCN en collaboration avec le Réseau de l’ONU SUN a organisé une réunion régionale de nutrition de l’ONU pour l’Asie et le Pacifique sous le thème Renforcer l’appui conjoint des pays par les Nations unies pour améliorer la programmation de la nutrition
  • L’UNICEF au nom du Réseau des Nations unies SUN en collaboration avec le SMS a organisé et animé quatre ateliers régionaux sur le chiffrage et le suivi des investissements dans la nutrition (Bangkok, Entebbe, Abidjan et Guatemala)
  • Le Réseau de l’ONU au Ghana, Myanmar, Mozambique, Mali et Burkina ont terminé un inventaire de la nutrition des Nations unies pour soutenir l’orientation stratégique

En novembre 2014, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds de l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont convenu que le Partenariat REACH de l’ONU (redoubler d’efforts contre la faim et la nutrition infantiles) serve d’organe de coordination et d’organe focal de l’ONU pour la nutrition dans les pays SUN. Depuis lors, le Secrétariat REACH a également servi de Réseau de l’ONU SUN. Le Comité permanent de la nutrition (UNSCN) se concentre sur les questions de politique de la nutrition au niveau global. Le Réseau des Nations unies SUN / REACH est régi par un comité de pilotage des 4 organismes mentionnés ci-dessus avec le FIDA ayant un rôle consultatif. Alors que le Réseau des Nations unies SUN compte parmi ses membres les agences mentionnées ci-dessus, d’autres agences des Nations unies engagées dans la nutrition au niveau des pays sont encouragées à se joindre au réseau. D’autres agences engagées dans la nutrition sont le HCR (Ghana, Rwanda), le PNUD (Bangladesh), le FNUAP (Mozambique, Myanmar, Ouganda), l’ONUSIDA (au Ghana et en Tanzanie) et l’OIT (Philippines).

En savoir plus sur l’engagement pris par les directeurs des cinq agences de l’ONU en 2013.

Dernière mise à jour : Octobre 2015

Engagement

Le 8 juin 2013, les directeurs de cinq agences de l’ONU ayant un mandat en matière de nutrition s’étaient retrouvés à Londres lors de la réunion de haut niveau sur le Pacte de la nutrition pour la croissance au cours de laquelle ils ont approuvé le plan de travail 2013 du Réseau des Nations Unies pour le renforcement de la nutrition. The signatories include José Graziano da Silva, Director-General of FAO, Margaret Chan, Director-General of WHO, Kanayo Nwanze, President of IFAD, Anthony Lake, Executive Director of UNICEF and Ertharin Cousin, Executive Director of WFP.

EN SAVOIR PLUS

Documents importants

Les outils et les ressources du Réseau des Nations Unies pour le SUN

Une série d’outils et de ressources sont disponibles pour guider le travail du Réseau des Nations Unies pour le SUN au niveau des pays. Certains de ces documents ont été développés explicitement pour le Réseau de l’ONU pour le SUN, tandis que d’autres documents se réfèrent à l’ONU de façon plus générale.

Voir les outils

Facilitateurs du réseau global des Nations Unies pour le SUN

Nicolas Bidault

Acting Global

Lindsey Wise

Liaison Officer

Membres du Comité directeur

Victor Aguayo

UNICEF

Martin Bloem

WFP

Francesco Branca

WHO

Juliane Friedrich

IFAD

Anna Lartey

FAO