SUN Newsletter
Home / Actualités / 40e anniversaire du Code international de la commercialisation des substituts du lait maternel

40e anniversaire du Code international de la commercialisation des substituts du lait maternel

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Déclaration conjointe d’Henrietta Fore, directrice exécutive de l’UNICEF, et de Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS

En 1981, des représentants de la santé du monde entier se sont réunis lors de l’Assemblée mondiale de la Santé (AMS) pour dénoncer les tactiques marketing agressives employées par le secteur de l’alimentation afin d’inciter les femmes à renoncer à l’allaitement au profit de produits alimentaires prêts à l’emploi, entraînant une augmentation dramatique de la mortalité et des morbidités des jeunes enfants et des nourrissons. Il en résulta l’instauration d’un Code international de la commercialisation des substituts du lait maternel (le « Code »), un cadre politique marquant visant à empêcher les intérêts commerciaux de faire baisser les taux d’allaitement et de menacer la santé et la nutrition d’enfants du monde entier.

Au cours des 4 dernières décennies, la prévalence de l’allaitement exclusif a augmenté de 50 %. On estime que 900 millions de nourrissons dans le monde ont ainsi bénéficié des bienfaits de l’allaitement exclusif et ont pu survivre, croître et se développer.

L’allaitement est un aspect vital de la nutrition des enfants, de leur santé et de leur bien-être. Il réduit les coûts des familles mais aussi ceux des centres de soins et des gouvernements. L’allaitement protège les enfants des infections et sauve des vies. Il renforce le lien émotionnel entre les mères et leurs enfants et est source de bienfaits incomparables pour la santé mentale.

Pourtant des campagnes de marketing agressives en faveur de substituts du lait maternel, sources de risques pour la santé tant des femmes que de leurs bébés, tentent toujours de persuader celles-ci de renoncer à l’allaitement.

Le 40e anniversaire de l’adoption du Code international de la commercialisation des substituts du lait maternel est l’occasion de célébrer cette avancée significative en faveur de la protection et de la promotion des bienfaits incomparables de l’allaitement. C’est également l’occasion de rappeler tout ce qui reste à faire.

Si la majorité des pays ont adopté une législation imposant certaines dispositions du Code, les pays ayant pris des mesures réellement alignées sur le Code ne sont malheureusement qu’au nombre de 25.

Quarante ans après son adoption, le Code reste donc d’actualité. L’an dernier, certaines entreprises vendant des aliments pour bébés ont profité de la pandémie de COVID-19 pour faire la promotion de leurs produits en invoquant des peurs infondées que l’allaitement favorisait la transmission de la COVID-19. L’OMS et l’UNICEF se sont exprimés clairement en la matière : les mères qui pensent ou sont certaines d’avoir contracté la COVID-19 doivent continuer à allaiter leur bébé.

Alors que l’on célèbre le 40e anniversaire du Code, l’UNICEF et l’OMS appellent les gouvernements, les travailleurs de la santé et le secteur de l’alimentation pour les bébés à mettre en place et à respecter toutes les dispositions du Code :

  • Les gouvernements doivent adopter et imposer une législation empêchant les intérêts commerciaux de nuire à l’allaitement, à la bonne alimentation des nourrissons et à la santé des enfants et des femmes, notamment pendant la grossesse et l’allaitement.
  • Les travailleurs de la santé doivent protéger, encourager et soutenir l’allaitement et ils doivent refuser d’être sponsorisés par des entreprises vendant des aliments pour nourrissons et jeunes enfants en échange de bourses, prix, subventions, participation à des réunions ou des manifestations.
  • Le secteur de l’alimentation des jeunes enfants et des nourrissons doit s’engager publiquement à respecter, partout dans le monde, l’intégralité des dispositions du Code international de la commercialisation des substituts du lait maternel et les résolutions ultérieures prises par l’Assemblée mondiale de la Santé en la matière.

Ensemble, célébrons ce 40e anniversaire et avec lui, les avancées dans le domaine de la promotion de l’allaitement et du soutien à cette pratique. Lançons également un appel à protéger courageusement l’allaitement pour offrir à tous les enfants un bon départ dans la vie.

 

Célébration du 40e anniversaire du Code (en anglais) from ILCA on Vimeo.

Post A Comment

No Comments