SUN Newsletter
Home / Actualités / Action accélérée pour la santé des adolescents - L'AA-HA! Des lignes directrices ont été lancées

Action accélérée pour la santé des adolescents – L’AA-HA! Des lignes directrices ont été lancées

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Plus de 3 000 adolescents meurent chaque jour, soit un total de 1,2 million de décès par an, de causes en grande partie évitables. Les adolescents (de 10 à 19 ans) représentent un sixième de la population mondiale et sont extrêmement divers, mais ils partagent des expériences de développement clés, telles qu’une croissance physique rapide, des changements hormonaux, le développement sexuel, des émotions nouvelles et complexes, et une augmentation des capacités intellectuelles.

En mai 2017, lors de la Conférence mondiale sur la santé des adolescents 2017, le rapport principal intitulé « Cadre pour une action mondiale accélérée en faveur de la santé des adolescents – orientations pour la mise en œuvre » a été lancé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ces orientations pour une action mondiale accélérée en faveur de la santé des adolescents, qui ont été préparées par l’OMS en collaboration avec ONUSIDA, l’UNESCO, le FNUAP, l’UNICEF, ONU Femmes, la Banque mondiale, l’initiative Every Woman, Every Child et le Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent, s’est appuyé sur les contributions reçues lors de vastes consultations avec des États membres, des organismes des Nations Unies, des adolescents et des jeunes, la société civile et d’autres partenaires.


Des investissements relativement modestes axés sur les adolescents vont maintenant aboutir non seulement à des adultes en bonne santé et responsabilisés qui prospèrent et contribuent positivement à leur communauté, mais se traduiront aussi par des générations futures en meilleure santé. Les bénéfices sont donc énormes.”

Dr Flavia Bustreo, Sous-Directrice générale de l’OMS.


Les orientations pour une action mondiale accélérée en faveur de la santé des adolescents visent à aider les gouvernements à décider de ce qu’ils prévoient de faire pour répondre aux besoins de santé des adolescents dans leur pays et de la manière dont ils s’y prendront. Il s’agit d’un document de référence qui s’adresse aux responsables politiques et aux responsables de programmes au niveau national pour les aider à assurer la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes sur la santé des adolescents. Ce rapport aide les pays à mettre en œuvre la Stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents (2016-2030) en fournissant les informations détaillées nécessaires permettant de décider des mesures à prendre pour la santé des adolescents et de la façon de les mettre en œuvre. La Stratégie mondiale, lancée en 2015 en soutien aux Objectifs de développement durable (ODD), offre une occasion d’améliorer la santé des adolescents et de répondre plus efficacement à leurs besoins.

Le rapport souligne que la plupart des décès d’adolescents peuvent être évités grâce à de bons services de santé, à l’éducation et au soutien social. Cependant, dans de nombreux cas, les adolescents souffrant de troubles de santé mentale, de toxicomanie ou de mauvaise nutrition ne sont pas en mesure d’obtenir des services de prévention et de soins critiques, soit parce que ces services n’existent pas soit parce qu’ils ne les connaissent pas. En 2015, plus des deux tiers de ces décès sont survenus dans des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire en Afrique et en Asie du Sud-Est.

En 2015, les 5 principales causes de décès (en nombre) chez les adolescents de 10 à 19 ans étaient les suivantes :

  1. accidents de la route 115 302
  2. infections des voies respiratoires inférieures 72 655
  3. automutilation 67 149
  4. maladies diarrhéiques 63 575
  5. noyades 57 125

Les orientations pour une action mondiale accélérée en faveur de la santé des adolescents recommandent des interventions dans tous les secteurs, y compris une éducation complète à la sexualité dans les écoles ; des limites d’âge plus élevées pour la consommation d’alcool ; des lois imposant le port des ceintures de sécurité et des casques ; une réduction de l’accès armes à feu et de leur utilisation abusive ; une réduction de la pollution atmosphérique intérieure grâce à des combustibles de cuisine plus propres ; et un accès accru à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène. Elles fournissent également des explications détaillées sur la manière dont les pays peuvent réaliser ces interventions dans le cadre des programmes sur la santé des adolescents.

À l’occasion de deux tables rondes lors de la soixante-dixième Assemblée mondiale de la Santé, Lawrence Haddad, directeur exécutif de l’organisation GAIN, a partagé ses principaux points importants à retenir dans un article de GAIN mettant en évidence trois aspects clés liés à la nutrition :

  • Les adolescents sont invisibles dans les données nutritionnelles
  • Il existe peu d’interventions nutritionnelles conçues pour les adolescents
  • Il existe encore moins d’interventions conçues avec des interventions

Le secteur privé a un grand rôle à jouer, car les adolescents sont plus en contact avec le secteur privé que beaucoup d’autres groupes démographiques : ils sont liés à leurs plateformes de médias sociaux (90 % des adolescents dans les zones rurales en Indonésie utilisent Facebook !), ils achètent de la « malbouffe » après l’école, ils achètent des aliments vendus dans la rue lorsqu’ils font une pause dans leur travail en usine, ils écoutent les stations de radio commerciales et regardent des publicités »

Lawrence Haddad, directeur exécutif de GAIN.


Pour en savoir plus : « Cadre pour une action mondiale accélérée en faveur de la santé des adolescents – orientations pour la mise en œuvre », disponible sur le site http://www.who.int/maternal_child_adolescent/topics/adolescence/framework-accelerated-action/fr/[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

C’est l’histoire d’Akilah et de Carlos, qui se lancent dans une aventure et découvrent l’importance du rôle que tous les enfants et les adolescents peuvent jouer dans leurs communautés.

Akilah and Carlos’s big day of discovery
pdf, 3,2 Mo

Post A Comment

No Comments