SUN Newsletter
Home / Actualités / Améliorer la nutrition stimule l'économie, déclare le président de la Banque africaine de développement lors d'une table ronde de haut niveau au Ghana

Améliorer la nutrition stimule l’économie, déclare le président de la Banque africaine de développement lors d’une table ronde de haut niveau au Ghana

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN
Photo source: African Development Bank Group Source photo : Groupe de la Banque africaine de développement [/ caption]

Le 18 novembre 2015, Akinwumi Adesina de la Banque africaine de développement (BAD), a participé à une « table ronde de haut niveau sur les systèmes agricoles et alimentaires pour la nutrition » pour présenter le point de vue de la BAD sur l’agriculture et la nutrition. Il a présenté lors de son allocution d’ouverture, la façon dont la malnutrition peut être éliminée en changeant les systèmes agricoles et alimentaires et a déclaré : « L’amélioration de la nutrition stimule l’économie ». L’événement a été organisé par la Commission mondiale sur les systèmes agricoles et alimentaires pour la nutrition pour coopérer avec le gouvernement du Ghana et un large éventail de représentants de plusieurs groupes de parties prenantes dans le but de comprendre comment les systèmes agricoles et alimentaires peuvent fonctionner en commun pour améliorer la nutrition.

« La mauvaise nutrition des populations entraine la réduction des performances économiques. L’UNICEF a estimé que le coût annuel de la sous-nutrition en Afrique sub-saharienne est de l’ordre de 25 milliards de dollars US. L’Afrique et l’Asie perdent 11 % de leur PNB chaque année en raison de la mauvaise alimentation. Les faits sont évidents : améliorer la nutrition stimule l’économie », – Président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina

Il perçoit également le rôle du secteur privé comme étant clé et pour lui, ce secteur doit être soutenu dans l’utilisation des ressources alimentaires africaines pour répondre aux besoins nutritionnels du continent. De même, le président de la BAD a souligné le rôle crucial que jouent les femmes dans le secteur. Il a déclaré que nous devons nous assurer que les agricultrices bénéficient considérablement des efforts redoublés pour relancer l’agriculture. Elles représentent une part importante de la population agricole, mais elles continuent à faire face à des défis en termes d’accès aux droits fonciers, aux technologies d’économie du travail et à la finance.

« Les pays doivent favoriser la redevabilité dans le cadre de la malnutrition à mesure que le monde conduit les objectifs de développement durable. Mettons fin au fléau de la malnutrition. Vous pouvez le faire, il est plus que jamais nécessaire d’agir- et agir maintenant », – Président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina

La réunion a été suivie par John Kufuor, ancien président du Ghana et Coprésident de la Commission mondiale sur les systèmes agricoles et alimentaires pour la nutrition.

À propos de la Commission mondiale sur les systèmes agricoles et alimentaires pour la nutrition

La Commission mondiale sur les systèmes agricoles et alimentaires pour la nutrition a été formée après l’événement du Sommet pour la croissance de la nutrition à Londres le 8 juin 2013. La Commission mondiale est présidée par John Kufuor, ancien président du Ghana et John Beddington, ancien expert scientifique en chef du Royaume-Uni. C’est un groupe indépendant de 12 experts influents engagés à relever les défis mondiaux en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle. En plus du président de la BAD Akinwumi Adesina, Tom Arnold, coordonnateur par intérim du Mouvement SUN est un membre de la Commission mondiale. La Commission mondiale vise à informer et influencer les décideurs politiques concernant les systèmes agricoles et alimentaires des pays à revenu faible et moyen pour améliorer l’alimentation et les résultats de la nutrition pour tous.

En savoir plus : Site internet du Groupe de la Banque africaine de développement

Post A Comment

No Comments