SUN Newsletter
Home / Actualités / Appels pour une amélioration de la législation et de la politique de la nutrition lors d'un atelier au Ghana

Appels pour une amélioration de la législation et de la politique de la nutrition lors d’un atelier au Ghana

  |   Non classé
The Deputy Chief Nutrition Officer of the Ghana Health Service (GHS), Ms Esi Amoafu. © Graphic Online.

Le responsable adjoint de la nutrition au Service de santé du Ghana (GHS), Mme Esi Amoafu. © Graphic Online.

Le 16 novembre 2015, l’Institut d’études du développement du Ghana a organisé un atelier sur les produits alimentaires, les marchés et la nutrition. L’événement a été suivi par des experts en nutrition du gouvernement, du secteur privé, de la société civile et du milieu universitaire pour discuter de la façon d’améliorer la situation nutritionnelle dans le pays.

Lors de l’événement, Mme Esi Amoaful, la responsable adjointe en charge de la nutrition du Service de santé du Ghana, a plaidé pour la promulgation d’un instrument législatif (LI) dans le but de faire respecter le bon étiquetage des boissons dans le pays. Mme Amoaful a déclaré que l’instrument législatif permettrait aux organismes d’États, tels que l’Autorité les aliments et médicaments (FDA) d’arrêter l’importation de certains types de boissons et produits qui ne répondent pas aux normes requises.

Le Vice-président du Comité technique de la Coalition des organisations de la société civile ghanéenne pour le renforcement de la nutrition, M. Fidelis Avogo, a demandé à la Commission nationale de planification du développement (CNPD) de faciliter le travail sur la politique de la nutrition. Il a indiqué que la question de la nutrition est passée d’un problème de santé à un problème de développement, en raison de son impact sur le bien-être des personnes.

En savoir plus sur l’événement : Graphic Online Ghana

Post A Comment

No Comments