SUN Newsletter
Home / Actualités / Approche convergente et multisectorielle de lutte contre la malnutrition au Laos

Approche convergente et multisectorielle de lutte contre la malnutrition au Laos

  |   Réseau des donateurs SUN

Les niveaux élevés de malnutrition infantile se traduisent pas des pertes énormes et pourtant évitables de potentiel économique et humain pour le Laos. Les retards de croissance chez les enfants se traduisent par une mauvaise santé, des retards de développement, de mauvais résultats scolaires et des opportunités professionnelles réduites à long terme. Tout cela maintient les communautés dans la pauvreté. Au niveau national, près d’un tiers des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de retards de croissance. Les taux actuels de malnutrition infantile et maternelle signifient une perte de potentiel du capital humain qui coûte au Laos près de 2,4 % de son produit intérieur brut annuel. La productivité d’une enfant née au Laos aujourd’hui n’est que de 45 % en raison d’une éducation inachevée et d’une mauvaise santé.

Étant donné le lien puissant entre retards de croissance infantiles, pauvreté et croissance économique, investir dans les premières années de vie des enfants, notamment dans la lutte contre la malnutrition, reste une priorité de tous les instants. La Banque mondiale a élaboré une stratégie multisectorielle à long terme pour soutenir le gouvernement laotien dans sa lutte contre la malnutrition, alignée sur le 8 e Plan national de développement socio-économique (2016-2020) et la Stratégie nationale de nutrition à l’horizon 2025.

Des expériences internationales, basées sur des faits probants d’autres pays ayant réussi à réduire efficacement les retards de croissance, suggèrent d’adopter une série de politiques et programmes coordonnés afin de traiter les causes immédiates, fondamentales et sous-jacentes de la malnutrition, en mettant l’accent sur les 1 000 premiers jours de vie.

Plusieurs opérations actuelles et à venir de la Banque mondiale vont prendre forme en soutien à une approche convergente de lutte contre la malnutrition innovante, multisectorielle et durable. Les projets vont cibler les mêmes foyers d’une même zone géographique et seront tout d’abord mis en œuvre dans 12 districts des provinces de Xieng Khouang, Houaphan, Phongsaly et Oudomxay, qui souffrent de niveaux de retards de croissance supérieurs à 40 %.

La mise en œuvre efficace d’une approche multisectorielle exige un leadership, une orientation et une responsabilisation fortes aux niveaux central, provincial et des districts, ainsi qu’un suivi et une évaluation continus de leur efficacité au Laos. Plusieurs ministères (Santé, Agriculture et Forêt, Éducation et Sports, Travaux public et Transports) seront responsables de la mise en œuvre, tandis que le ministère de la Planification et des Investissements se chargera de la coordination.

Informations complémentaires

• Approche convergente et multisectorielle de lutte contre la malnutrition au Laos – Banque mondiale

Post A Comment

No Comments