SUN Newsletter
Home / Actualités / Au Ghana, l'ancien président lance un processus d'examen stratégique visant à éliminer la faim et l'insécurité alimentaire d'ici 2030

Au Ghana, l’ancien président lance un processus d’examen stratégique visant à éliminer la faim et l’insécurité alimentaire d’ici 2030

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

strategic reviewLe 24 janvier 2017, l’ancien président ghanéen John Agyekum Kufuor a lancé le processus d’examen stratégique « Faim zéro » pour le Ghana. Ce projet, dirigé par M. Kufuor, a pour objectif de contribuer aux efforts du gouvernement visant à accélérer les actions permettant d’éliminer la faim et l’insécurité alimentaire d’ici 2030, tout en améliorant la nutrition et en faisant la promotion d’une agriculture durable.

Dans son discours, il a indiqué qu’une étude récente sur la faim au Ghana estimait que la faim avait coûté environ 6 % du PIB du pays (soit 4,6 milliards de GH¢) pour la seule année 2012. Christine Evans-Klock, coordonnatrice résidente des Nations Unies au Ghana, a exhorté les dirigeants mondiaux à veiller à ce que tous les enfants disposent d’une alimentation suffisante et nutritive tout au long de l’année.


La faim peut s’avérer très coûteuse pour un pays. Une étude réalisée récemment au Ghana estime que la faim a coûté environ 6 % du PIB du pays (soit 4,6 milliards de GH¢) pour la seule année 2012. Ce lourd tribut est attribuable à l’échec des politiques de nutrition, qui se traduit par des résultats négatifs sur le plan de la perte de productivité et de la réussite scolaire, et par un alourdissement du bilan sanitaire. Cette situation ne peut pas perdurer.”

John Agyekum Kufuor, ancien président du Ghana, fondateur de la John Kufuor Foundation et co-président du Groupe mondial sur la sécurité alimentaire et la nutrition.


Le Conseil consultatif du processus d’examen stratégique « Faim zéro pour le Ghana » est composé de l’ancien président John Agyekum Kufuor, d’un représentant du bureau du Président, des ministères de l’Alimentation et de l’agriculture, des Finances, de la Santé, de l’Éducation, du Commerce et de l’industrie, de la Gouvernance locale et du développement rural, ainsi que de la Commission nationale de planification du développement et d’un représentant des Nations Unies.

Ce processus d’examen devrait permettre au gouvernement ghanéen et aux organismes donateurs de définir les mesures à mettre en œuvre pour la réalisation de l’Objectif de développement durable n°2, « Faim zéro », et d’autres ODD d’ici 2030. Par ailleurs, un certain nombre d’autres pays, notamment africains, sont impliqués dans leur propre processus d’examen stratégique avec le soutien du Programme alimentaire mondial, en vue de la réalisation de l’objectif « Faim zéro » à l’horizon 2030.

Le Conseil évaluera et validera le rapport final, qui devrait être publié en mai, tandis que l’équipe technique fournira un appui pour le volet analytique et les autres composantes du processus d’examen.

Lire le discours de Son Excellence John Agyekum Kufuor

Pour en savoir plus : Glopan, Citifm, Ghana Business News

 

Post A Comment

No Comments