SUN Newsletter
Home / Actualités / Au Mali, renforcement des investissements nationaux dans les domaines de la nutrition et de l’alimentation

Au Mali, renforcement des investissements nationaux dans les domaines de la nutrition et de l’alimentation

  |   Réseau des pays SUN

Selon Djibril Bagayoko, responsable du service de coordination de la nutrition du ministère de la Santé et de l’Hygiène au Mali, le prochain plan d’investissement en faveur de la sécurité alimentaire au Mali sera davantage ciblé sur l’agriculture et la nutrition, et nécessitera l’engagement de tous les principaux acteurs, y compris de l’ICRISAT, dans son élaboration.

Accompagné d’une délégation dont il était le représentant, monsieur Bagayoko s’est entretenu avec des experts scientifiques de l’ICRISAT pour discuter d’un outil de planification et de supervision de la nutrition au Mali. Les participants se sont intéressés aux processus en cours d’élaboration du prochain plan national d’investissement en faveur de la nutrition et de l’alimentation, au prochain forum SUN au Mali et aux perspectives de partenariat entre l’ICRISAT et le service de coordination de la nutrition

Le prochain forum SUN sera organisé à Bamako. Lors de la réunion préparatoire sur les possibilités de partenariat, les participants ont assisté à des présentations sur les dernières avancées en matière de gestion des aflatoxines et de culture du sorgho.

Lors de la séance d’introduction, Agathe Diama, responsable de la division d’information régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a présenté le programme de recherche régional et ses principaux volets (amélioration des cultures, gestion intégrée des cultures, analyse des systèmes, politique et impact). Elle a souligné l’importance de la nutrition et de son intégration dans le programme global sous la forme d’un développement de céréales et légumes nutritifs, et a mis l’accent sur les réalisations de la campagne Smart Food depuis 2017.

M. Bagayoko s’est engagé à plaider en faveur de l’inclusion du sorgho et du millet dans le plan d’investissement dans la nutrition et l’alimentation au Mali. Selon lui, « le millet et le sorgho sont des aliments riches en nutriments qui peuvent énormément contribuer à l’amélioration de la situation nutritionnelle au Mali. Il est regrettable qu’ils ne figurent pas parmi les principales cultures du plan national d’investissement en faveur de la sécurité alimentaire du pays. Ils devraient être soutenus par de meilleurs investissements ». Alors que le Mali s’engage dans l’élaboration d’un nouveau plan plus axé sur l’agriculture et la nutrition, M. Bagayoko a encouragé l’ICRISAT à souligner l’intérêt du millet, du sorgho et de l’arachide à l’aide de données factuelles.

« En partenariat avec l’Institut d’Économie rurale (IER), nous améliorons la qualité protéinique du sorgho en augmentant sa teneur en acides aminés essentiels, tels que la lysine. Cette innovation contribuera à accroître sa teneur en protéines et le rendra plus assimilable, tout en compensant les carences en protéines », a précisé Aboubacar Toure, producteur de sorgho (ICRISAT). Il a également évoqué les dernières évolutions en matière d’enrichissement en fer et en zinc du sorgho et du millet.

Compte tenu de la préoccupation majeure que représente la malnutrition au Mali, M. Bagayoko a souligné qu’il était nécessaire de réorienter la priorité sur la sécurité nutritionnelle plutôt que sur la sécurité alimentaire en précisant : « il est temps de modifier l’approche à l’égard de la nutrition à tous les niveaux, y compris parmi les décisionnaires ».

Keita Djeneba Konaté, experte scientifique du laboratoire de pathologie de l’ICRISAT au Mali, a présenté les ressources disponibles et a abordé la question de l’amélioration de l’accès à des technologies d’essai et d’analyse abordables dans le cadre des stratégies de lutte contre les aflatoxines à l’échelle nationale.

Forum Renforcement de la nutrition : l’ICRISAT jouera un rôle actif lors du prochain forum SUN au Mali ainsi que lors des consultations et des projets du service de coordination et de planification de la nutrition dans le pays. Agathe Diama sera le point focal lors de cet événement et l’équipe de l’ICRISAT sera composée, entre autres, de Haile Desmae, Aboubacar Toure, Baloua Nebie, Keita Djeneba Konaté, Jummai O Yila et Nadine Worou. Pour en savoir plus sur Smart Food, cliquez ici.

• Au Mali, renforcement des investissements nationaux dans les domaines de la nutrition et de l’alimentation – Site Web de l’ICRISAT

Post A Comment

No Comments