SUN Newsletter
Home / Actualités / Au Zimbabwe : la femme que nous voulons est une valeur sûre, entrepreneuse, intelligente, belle, audacieuse, talentueuse et équilibrée

Au Zimbabwe : la femme que nous voulons est une valeur sûre, entrepreneuse, intelligente, belle, audacieuse, talentueuse et équilibrée

  |   Non classifié(e), Réseau des pays SUN

17192482_1348489575211354_7550659114581727830_o

Le 8 mars 2017, le Zimbabwe a célébré la Journée internationale de la femme sur le thème « La femme que nous voulons est une valeur sûre, entrepreneuse, intelligente, belle, audacieuse, talentueuse et équilibrée ». Femmes et filles se sont réunies par milliers au centre international de conférence de Harare où elles ont célébré cette journée avec un évènement haut en couleurs, ponctué de chansons et de danses.

Le coordonnateur résident des Nations Unies au Zimbabwe, monsieur Bishow Parajuli, a souligné lors de cet évènement les avancées considérables réalisées par le Zimbabwe en matière d’autonomisation des femmes et d’égalité des sexes, bien que davantage reste encore à faire. Il a salué certains chiffres, notamment la représentation féminine au Parlement qui s’élève à 35 % – chiffre supérieur à la moyenne mondiale qui n’est que de 23 %. Le Zimbabwe a également atteint la parité au sein de l’enseignement primaire et a promulgué plusieurs lois pour protéger les femmes et les filles de la violence fondée sur le genre et d’autres abus.

La ministre des Affaires féminines, madame Nyasha Chikwinya, a appelé les femmes à participer au développement de la nation. Elle a déclaré que son ministère avait déjà bien progressé dans la création d’une banque dédiée aux femmes et à leurs besoins financiers. La première du genre dans le pays, cette banque apportera un soutien financier aux petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes.

Le responsable par intérim du développement provincial de la métropole de Harare, monsieur Ernest Chimboza, était l’invité d’honneur du ministère des Affaires féminines, du Genre et du Développement communautaire lors d’un déjeuner préparé par l’organisation ActionAid Zimbabwe avec l’association Students and Youths Working on reproductive Health Action Team (SAYWHAT) et l’association des avocates zimbabwéennes, la Zimbabwe Women Lawyers Association (ZWLA). Ce fut l’occasion d’honorer les progrès réalisés dans le cadre du projet She Can et de lancer un appel aux partenariats pour continuer à renforcer les mesures gouvernementales de soutien aux femmes.

Pour en savoir plus >> Action Aid, The Zimbabwean, Xinhua

Post A Comment

No Comments