SUN Newsletter
Home / Actualités / Changements dans l’action en matière de nutrition : expérience des postes de santé de la zone de West Gojam en Éthiopie

Changements dans l’action en matière de nutrition : expérience des postes de santé de la zone de West Gojam en Éthiopie

  |   Blogs, Réseau de la société civile SUN

ECSC-SUN Logo final

À propos des auteurs : Cet article a été documenté et disséminé par Kenaw Gebreselassie et Sosina Melese – Coalition de la société civile pour le renforcement de la nutrition en Éthiopie (ECSC-SUN)].

Yeshimbet, Health Extension Worker at Zallema Kebele © Kenaw G/ECSC-SUN

Yeshimbet, conseillère en santé du Kebele de Zallema © Kenaw G/ECSC-SUN

Yeshimebet Hailu figure parmi les 30 000 conseillers en santé environ que le gouvernement a fait former et déployés dans tout le pays. Basée au Woreda de Bure, poste de santé du Kebele de Zallema, elle accueille les personnes qui ont besoin de services de santé et de nutrition dans une petite maison de bois et de boue avec des équipements de soins de santé de base et les données de santé et de nutrition des villageois méticuleusement documentées affichées partout sur le mur.

Yeshimebet s’occupe de plus de 2000 ménages avec 1657 enfants de moins de cinq ans. Elle fait des visites quotidiennes rotatives à pied pour sensibiliser les villageois, principalement sur les pratiques et les services de santé et de nutrition de base dont la plupart sont des interventions visant à sauver la vie dans le Kebele concerné. Les vaccinations, les soins prénatals, l’hygiène, l’assainissement et la nutrition sont parmi les principales interventions dont elle a la charge.

Nutrition Front

Box of Iodized salt hung at Zallema Health Post © Kenaw G/ECSC-SUN

Boîte de sel iodé suspendue dans le poste de santé de Zallema © Kenaw G/ECSC-SUN

Dans le cadre des efforts nationaux de réduction de la malnutrition, les postes de santé devraient traiter la malnutrition au même titre que les nombreux autres problèmes de santé. Au poste de santé de Zallema, Yeshimebet et son collègue sont chargés de l’éducation et de l’assistance clinique des femmes enceintes et allaitantes. Accordant une attention particulière aux enfants de moins de deux ans, ils surveillent le poids de chacun d’eux et les classent en fonction de leur état nutritionnel. « Je félicite et encourage les mères dont les enfants prennent du poids en fonction de l’âge et conseille les mères dont les enfants n’ont pas un poids normal », a déclaré Yeshimebet.

Les conseillers en santé de Zallema font également de leur mieux pour garantir que tous les enfants de moins de cinq ans reçoivent des comprimés de déparasitage périodiques et la supplémentation en vitamine A. Le poste de santé prend en charge tous les enfants qui sont atteints de maladies diarrhéiques aussi bien avec des sels de réhydratation orale qu’avec la supplémentation en zinc. En outre, quand les enfants malades visitent le poste de santé, ils les examinent pour dépister toutes les maladies sur la base du programme de prise en charge intégrée des maladies courantes de l’enfance, notamment la malnutrition. Autrement dit, les enfants du Kebele de Zallema bénéficient d’un contrôle de leur état nutritionnel quelle que soit la maladie dont ils souffrent.

Une journée de santé communautaire organisée tous les trois mois donne l’occasion d’examiner les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes et allaitantes pour le traitement de la malnutrition. Ensuite, ils traitent les enfants souffrant de malnutrition sévère dans leur programme ambulatoire et conseillent les mères d’enfants souffrant de malnutrition modérée sur la cuisine, l’alimentation des enfants et l’hygiène lors de la préparation des repas.

La promotion de l’utilisation du sel iodé fait partie des principales activités de sensibilisation sur la nutrition menées par le poste de santé. Quel que soit le motif de visite du poste de santé par les mères, elles reçoivent en outre des conseils sur l’utilisation de sel iodé. La communauté exige maintenant le sel iodé et en consomme chaque jour.

Le poste de santé organise la conférence des femmes enceintes chaque mois. Toutes les femmes enceintes et leurs maris sont tenus d’être présents. La participation des maris à la conférence est fortement encouragée car il est nécessaire de leur faire prendre conscience que leur aide permettra toujours de faire la différence dans la nutrition de leurs enfants.

Local Nutrition data posted on the wall of Health Post © Kenaw G/ECSC-SUN

Données locales sur la nutrition affichées sur le mur du poste de santé © Kenaw G/ECSC-SUN

Fait intéressant, tous les conseillers en santé que nous avons visités conservent méticuleusement un registre des mères et des enfants dépistés et traités contre la malnutrition ; et le répertoire des femmes enceintes et allaitantes de leur Kebele mentionnant leurs dates de visite toutes affichées sur les murs de leurs bureaux (postes de santé).

Les enregistrements quotidiens que ces travailleurs de première ligne conservent les aident à suivre de près les femmes enceintes et allaitantes et la façon dont elles mettent en pratique dans la nutrition de leurs enfants, les enseignements qu’elles reçoivent. Ceci en retour, permet de mesurer les progrès du bureau de Woreda en termes d’action en matière de nutrition.

Le Kebele de Zallema offre plusieurs bonnes expériences de services de santé et de nutrition, qui peuvent servir d’exemple pour des milliers de localités dans d’autres régions du pays.


 

En 2013, la Coalition de la société civile pour le renforcement de la nutrition en Éthiopie (ECSC) a été créée pour galvaniser les efforts visant à alléger le fardeau de la malnutrition. Elle est présidée par Save the Children et financée par IrishAid.

Irish Aid LogoSave the Childen logo

Post A Comment

No Comments