SUN Newsletter
Home / Actualités / Conjuguer les efforts pour une meilleure nutrition au Cambodge

Conjuguer les efforts pour une meilleure nutrition au Cambodge

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des pays SUN

Un témoignage sur le Fonds commun du Mouvement SUN
par l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge


Les programmes et organisations de nutrition étaient autrefois dispersés et non coordonnés, mais, en tant qu’Alliance de la société civile SUN (CSA) et avec le soutien du Fonds commun du Mouvement SUN, nous avons pu rassembler les organisations de la société civile pour qu’elles joignent leurs forces à celles d’importants partenaires du secteur de la nutrition et travaillent en collaboration pour planifier et s’efforcer d’atteindre les résultats fixés dans la stratégie nationale du Cambodge. Au Cambodge, en tant qu’Alliance de la société civile SUN, nous sommes dans une position privilégiée pour représenter la société civile dans son ensemble et tirer parti de notre influence combinée pour renforcer les engagements multipartites et multisectoriels. Nous travaillons ensemble au renforcement des capacités afin d’assurer une mise en œuvre efficace de la Stratégie nationale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (NSFSN) 2019-2023.Dans ce blog, nous allons vous expliquer comment nous avons travaillé pendant le COVID-19, en poursuivant nos efforts pour améliorer la nutrition et éduquer les communautés en utilisant des outils en ligne et en maintenant l’engagement avec les partenaires sur les politiques clés.

Comment le Fonds commun du Mouvement SUN a soutenu nos efforts

Depuis avril 2019, l’Alliance de la société civile SUN est un bénéficiaire du Fonds commun du Mouvement SUN.   Cela a permis à Helen Keller International (HKI), en tant qu’organisation assurant la présidence par intérim de l’Alliance de la société civile SUN, de poursuivre les progrès déjà réalisés, parmi lesquels : institutionnaliser et diffuser les efforts de l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge par le biais du plaidoyer, du renforcement des capacités, du partage des enseignements tirés et de la collaboration avec les communautés de la nutrition au niveau national, régional et mondial.


« Le soutien du Fonds commun est très important et il permet de rassembler les organisations de la société civile et les autres parties prenantes pour lutter contre toutes les formes de malnutrition au Cambodge. Les nombreuses initiatives fructueuses menées collectivement par l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge nous ont appris à quel point il est important de parler d’une seule voix pour avoir un impact plus fort. »

M. Hou Kroeun, directeur adjoint de HKI et président par intérim de l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge.


Jusqu’à présent, le projet du du Fonds commun du Mouvement SUN au Cambodge a franchi plusieurs étapes clés. Nous avons maintenant pu améliorer notre participation et contribuer à renforcer les plateformes multipartites et multisectorielles (MSP), être plus impliqués, et influencer l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie nationale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il est important de noter que cette stratégie a permis de réunir les membres pour qu’ils puissent échanger sur leurs expériences, partager les enseignements tirés et les meilleures pratiques en matière de nutrition. Cette démarche a fait son chemin au niveau local, dans la mesure où l’Alliance de la société civile SUN soutient la mise en place de plateformes nutritionnelles multisectorielles infranationales. Le nombre de membres a augmenté, davantage d’organisations de la société civile connaissent maintenant les politiques nationales, nous nous sommes alliés à d’autres parties prenantes (comme des groupes de jeunes, des partenaires du secteur privé, etc.) et nous publions des déclarations communes lorsque nous observons et soutenons les progrès accomplis par le gouvernement, ce qui a amené les médias à accorder une plus grande attention à la nutrition.

Photo : Le directeur adjoint de HKI et président par intérim de l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge participe à la réunion du Codex de 2019 en Allemagne sur l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) et le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel.

Le gouvernement a exprimé sa reconnaissance aux parties prenantes du secteur de la nutrition, notamment à l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge, pour leurs contributions à la Stratégie nationale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle 2019-2023. Le vice-premier ministre a notamment exprimé ses remerciements lors d’une réunion au début de cette année.

C’est incroyable maintenant de faire partie de l’Alliance de la société civile SUN, qui s’est progressivement imposée comme la plus grande plateforme de travail sur la nutrition au Cambodge !

Quelle est notre histoire ?

Avant le projet du Fonds commun du Mouvement SUN, un nombre relativement restreint d’acteurs mettait en œuvre la majorité des programmes et des engagements politiques liés à la nutrition au Cambodge. Il y avait souvent une confusion sur les rôles de chaque acteur, secteur ou ministère. Avec un chevauchement important des activités, la nutrition n’était pas considérée comme une priorité au même titre que d’autres secteurs de développement, comme l’économie.

Si des structures de coordination étaient en place et actives au niveau national, il n’existait pas de plateforme ou de mécanisme multisectoriel cohérent pour la coordination sur les questions de nutrition au niveau infranational. Il a donc été assez difficile de faire accepter aux niveaux national et infranational la création de plateformes multi-acteurs décentralisées.

Il y avait des problèmes de mobilisation de fonds quand nous avons pour la première fois fait une demande de subvention au Fonds commun du Mouvement SUN. Depuis que la subvention a été reçue, nous avons progressé et obtenu des résultats significatifs et nous sommes maintenant en mesure de mobiliser davantage de fonds provenant de sources extérieures. En outre, il a été difficile de parvenir à une mobilisation et une contribution totales de tous les membres en faveur de l’Alliance de la société civile SUN en raison de leurs autres priorités. La question a été débattue lors des réunions du Comité exécutif afin de trouver des moyens d’améliorer la situation.

Cependant la situation actuelle est tout à fait différente et prometteuse ! Les membres de l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge travaillent constamment en étroite collaboration, ils s’entraident et tirent profit des opportunités de renforcement des capacités, expriment leur engagement en faveur de l’Alliance et leur gratitude pour les opportunités offertes et partagent les informations. Les membres de l’Alliance de la société civile SUN ont également établi des partenariats fructueux avec d’autres parties prenantes dans le domaine de la nutrition et d’autres secteurs afin de faciliter les collaborations multisectorielles pour la recherche et la mise en œuvre communes d’activités de nutrition. Le groupe de jeunes est très impliqué, en particulier les 10 jeunes Ambassadeurs de la nutrition, et les commentaires qu’ils ont formulés cette année, notamment sur leur visite dans la province de Kep, montrent combien ils ont appris et combien ils ont apprécié les liens qu’ils ont établis.

Comment nous avons travaillé tout au long de la pandémie de COVID-19 :

Malgré tous ces efforts couronnés de succès, le COVID-19 a été le plus grand défi à relever en 2020. La pandémie a eu un impact sur le plan de travail, causant des retards et nous amenant à trouver des alternatives pour mener à bien les activités prévues. Les méthodes de travail et de communication de l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge avec nos membres et les autres parties prenantes ont été amenées à changer.

Cependant, au lieu d’interrompre nos activités, nous avons continué à travailler avec nos membres et d’autres parties prenantes sur certaines activités par le biais de réunions sur Telegram et Skype. Récemment, nous avons pu organiser plusieurs réunions en face à face, notamment avec le vice-premier ministre et le président du Conseil du développement agricole et rural sur les réponses à apporter en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle pendant la crise du COVID-19  alors qu’ils procédaient à une évaluation rapide des impacts du COVID-19.  En outre, nous avons eu une réunion d’analyse du budget de la nutrition avec les parties prenantes, des réunions sur la NSFSN 2019-2020 et une réunion avec le gouverneur et les services concernés pour établir des plateformes infranationales pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Quelles sont les dernières nouvelles ?

Photo : Le gagnant du quiz montre son prix après avoir répondu à des questions sur l’importance de la nutrition

Nous avons également obtenu une énorme participation du public avec notre programme de quiz en ligne, axé sur l’importance de la nutrition et en particulier sur l’allaitement des nourrissons. En trois semaines de quiz en ligne, plus de 100 000 personnes ont consulté deux pages Facebook, plus de 3 000 personnes ont aimé les messages du quiz, près de 2 000 personnes ont participé aux quiz et plus de 1 000 personnes ont partagé les messages. Plus de 1 000 personnes ont répondu correctement aux questions relatives à l’allaitement maternel.

En outre, nous avons mobilisé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour publier une déclaration commune sur les questions liées aux violations du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel (BMS) par quatre entreprises fabriquant ce type de produits. Parmi nos grandes réalisations, nous avons réussi à inciter le gouvernement à inclure un volet « genre et jeunesse » dans la NSFSN 2019-2023 afin que toutes les actions prioritaires correspondent à des objectifs explicites en matière de sensibilité aux questions de genre, d’égalité des sexes et d’implication des jeunes.

Photo : Réunion des partenaires au développement avec le vice-premier ministre, Yim Chhay Ly, président du CARD

Quelle est la prochaine étape pour l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge ?

L’Alliance de la société civile SUN au Cambodge a un certain nombre d’initiatives prioritaires. Parmi celles-ci figurent le lancement et le déploiement de la Stratégie nationale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle 2019-2023. L’Alliance de la société civile SUN continuera de soutenir et d’intensifier le travail et l’impact des plateformes multi-acteurs nationales et infranationales existantes, en améliorant leur fonctionnalité et en établissant de nouvelles plateformes multi-acteurs infranationales. Cette action sera également accompagnée d’un travail de formation et de renforcement des capacités des gouvernements infranationaux. Nous continuerons à travailler avec des jeunes membres en tant que futurs leaders dans le domaine de la nutrition et à renforcer leurs capacités de plaidoyer au sein de leurs propres communautés.

Pour en savoir plus sur les activités de l’Alliance de la société civile SUN au Cambodge, rendez-vous sur notre page Facebook.

 

 

Post A Comment

No Comments