SUN Newsletter
Home / Actualités / Contribution du Royaume-Uni pour venir en aide aux Zimbabwéens pendant la saison de la faim

Contribution du Royaume-Uni pour venir en aide aux Zimbabwéens pendant la saison de la faim

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN
Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies s’est félicité de la contribution de 3,95 millions de livres sterling (5 millions de dollars US) octroyée par le ministère du Développement international (DFID) du Royaume-Uni à son programme d’assistance durant la période de soudure 2018/2019 au Zimbabwe. Cette contribution aidera le PAM à fournir une aide alimentaire en espèces à quelque 97 000 personnes en situation de grande insécurité alimentaire dans les zones rurales et à 19 000 autres dans une banlieue de Harare.

« Nous sommes reconnaissants de cet engagement opportun, qui nous permettra de fournir une aide immédiate et indispensable à certaines des personnes les plus vulnérables du Zimbabwe », a déclaré Eddie Rowe, représentant pays du PAM.

Plus de 2,4 millions de Zimbabwéens vivant dans des zones rurales seront confrontés à une insécurité alimentaire aiguë au plus fort de la période de soudure actuelle (janvier – mars 2019), selon le rapport 2018 du Comité d’évaluation de la vulnérabilité du Zimbabwe (ZimVAC) produit par le gouvernement du Zimbabwe.

Ce nombre est susceptible d’augmenter avec le début tardif prévu de la saison des pluies et la perspective imminente d’un autre El Niño, qui devrait entraîner des températures supérieures à la normale et une période de sécheresse plus longue.

Les cinq districts ruraux qui bénéficieront de l’aide britannique (Mutoko, Nyanga, Nkayi, Beitbridge et Umzingwane) sont parmi les plus touchés par l’insécurité alimentaire du pays et doivent encore se remettre des effets dévastateurs d’une sécheresse provoquée par El Niño en 2015/2016 qui a laissé plus de 4 millions de Zimbabwéens désespérément affamés.

 

La plupart des familles touchées par l’insécurité alimentaire dans ces zones sont fortement tributaires de l’agriculture pluviale.

« Le Royaume-Uni aidera 97 000 personnes dans cinq districts ruraux en leur versant trois ou quatre transferts mensuels en espèces entre décembre et mars. Cette initiative s’appuie sur le travail déjà accompli par le Zimbabwe Resilience Building Fund (ZRBF, Fonds de renforcement de la résilience du Zimbabwe) dans 18 districts. L’aide du Royaume-Uni permettra également de renforcer notre soutien continu aux 43 500 agriculteurs bénéficiaires du ZRBF afin qu’ils puissent se préparer à la saison agricole actuelle, qui risque d’être plus sèche que d’habitude. En outre, reconnaissant le défi de l’insécurité alimentaire dans les zones urbaines, le Royaume-Uni financera également quatre transferts mensuels en espèces en faveur de 19 000 personnes souffrant d’insécurité alimentaire à Epworth », a déclaré Annabel Gerry, responsable du DFID au Zimbabwe et en Afrique du Sud. Et d’ajouter : « La promotion de l’égalité des sexes est une caractéristique importante de ce programme. Les transferts en espèces donneront notamment aux femmes les moyens de choisir comment utiliser l’argent au mieux des intérêts de leur famille. »

Les transferts financés par le DFID aideront 19 000 personnes particulièrement vulnérables à Epworth, une banlieue de Harare caractérisée par des niveaux élevés d’insécurité alimentaire et de chômage, des défis aggravés par le ralentissement économique actuel. Cette initiative pilote devrait éclairer les réponses futures à la vulnérabilité chronique et aiguë en milieu urbain.

Le PAM est en train d’intensifier ses efforts afin de fournir une aide alimentaire à plus de 1,1 million de personnes par mois dans 34 districts prioritaires du Zimbabwe, ce qui nécessitera un financement supplémentaire de 40 millions de dollars US jusqu’en avril 2019.

 

Post A Comment

No Comments