SUN Newsletter
Home / Actualités / De l’importance d’une évaluation conjointe des interventions menées dans le domaine de la nutrition afin de saluer les progrès accomplis et définir les priorités

De l’importance d’une évaluation conjointe des interventions menées dans le domaine de la nutrition afin de saluer les progrès accomplis et définir les priorités

  |   Réseau des pays SUN

© UNICEF / Chikond

Chaque année, les 60 pays membres du Mouvement SUN (Renforcement de la nutrition) sont invités à réaliser une évaluation conjointe. Il s’agit d’un moment crucial qui offre aux partenaires nationaux l’occasion de se réunir et de réfléchir à leurs contributions au renforcement de la nutrition. En tant qu’exercice participatif, l’évaluation conjointe permet aux différentes parties prenantes (gouvernements, Nations Unies, donateurs, société civile et secteur privé) de présenter leurs contributions à l’amélioration de la coordination des actions menées dans le domaine de la nutrition et les progrès accomplis en vue de réaliser les objectifs stratégiques du Mouvement.

En 2018, un nombre record de 53 pays sur 60 ont réalisé cet exercice d’évaluation conjointe, en organisant des réunions en face à face dans le but de compléter ou de partager les résultats de l’exercice. Du fait que 95 % des pays du Mouvement SUN ont effectué cet important exercice au moins une fois depuis 2015, l’un des sentiments les plus forts qui s’est dégagé est celui d’avoir la chance de partager, de manière franche et transparente, les progrès accomplis et les difficultés rencontrées entre les différentes parties prenantes. Selon un représentant de la Namibie, « cette approche participative permet l’échange de bonnes pratiques et d’idées novatrices, dans le but d’accélérer les efforts conjoints de renforcement de la nutrition ».


« Ces évaluations conjointes, celle de 2017-2018 étant la dernière en date, constituent chaque année de bons exercices d’apprentissage pour examiner les progrès accomplis au cours de l’année écoulée et cerner les lacunes et les défis. Tous les réseaux du Mouvement SUN peuvent faire part de leurs observations et points de vue, fournir des évaluations, formuler des recommandations et dégager des pistes permettant d’atteindre les résultats prioritaires. ».Rapport d’évaluation à mi-parcours 2018 du Mouvement SUN


Outre le fait qu’elle soit essentielle pour saluer les progrès accomplis, l’évaluation conjointe permet également d’harmoniser les visions et les priorités pour la période à venir. Par exemple, au Libéria, « parvenir à un consensus de manière constructive est très utile ». Tandis qu’en Côte d’Ivoire, on estime que « l’évaluation conjointe permet à tout un chacun de bénéficier du même niveau d’information ».

Sachant que la lutte contre toutes les formes de malnutrition exige que les bonnes personnes se réunissent en plus grand nombre autour de la table pour prendre les décisions en matière de nutrition, de nombreux pays ont profité de l’élan créé par cet exercice d’évaluation pour encourager une mobilisation accrue des principales parties prenantes et impliquer de nouveaux partenaires. Le Ghana, par exemple, indique que « les membres qui ont participé pour la première fois à l’exercice ont pu fournir des informations sur les progrès réalisés au cours de l’année écoulée et contribuer à la définition des priorités pour l’année à venir ».

Cette évaluation, en tant qu’exercice véritablement propre au Mouvement SUN et sans nul autre pareil, offre une occasion importante de saluer l’approche multi-acteurs et multisectorielle qui est au cœur de la stratégie du Mouvement SUN et qui permet les transformations institutionnelles nécessaires à un impact durable sur les femmes, les hommes et leurs familles. Les Philippines indiquent que « tout le monde était ravi de voir de nombreuses personnes participer [à l’évaluation conjointe]. C’est la preuve que les secteurs œuvrent vraiment ensemble ».

À l’avenir, l’évaluation conjointe de 2019 s’efforcera de renforcer l’esprit de célébration des progrès accomplis en simplifiant le processus d’établissement des rapports, qui prendra la forme d’un outil en ligne. Ce petit changement permettra de consacrer plus de temps à la réflexion, au partage des informations et à l’apprentissage mutuel.

Pour en savoir plus sur l’évaluation conjointe

Post A Comment

No Comments