SUN Newsletter
Home / Actualités / Des initiatives multisectorielles réduisent les retards de croissance en Afrique subsaharienne

Des initiatives multisectorielles réduisent les retards de croissance en Afrique subsaharienne

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN

Tout le monde doit s’y mettre.
Lutter contre les retards de croissance par des mesures multisectorielles en Afrique subsaharienne

Une publication conjointe de l’Agence française de développement et de la Banque mondiale


Le rapport établit les bases de mesures multisectorielles plus efficaces pour lutter contre les retards de croissance en analysant et en fournissant des données probantes empiriques pouvant guider un ciblage conjoint et, si nécessaire, le séquençage d’interventions sectorielles dans les pays d’Afrique subsaharienne.

Le rapport établit les bases de mesures multisectorielles plus efficaces pour lutter contre les retards de croissance en analysant et en fournissant des données probantes empiriques pouvant guider un ciblage conjoint et, si nécessaire, le séquençage d’interventions sectorielles dans les pays d’Afrique subsaharienne. L’analyse du rapport propose de nouvelles idées pour utiliser au mieux les données afin de prendre les bonnes décisions d’allocation de ressources aux différents secteurs susceptibles de renforcer les initiatives multisectorielles de lutte contre les retards de croissance. Ces nouvelles idées proviennent d’enquêtes traditionnellement menées (enquêtes démographiques et sanitaires par exemple) et offrent une vision plus globale des nombreuses privations que subissent les enfants au vu des facteurs sous-jacents de la nutrition et de la prévalence des retards de croissance.

Les résultats de ce rapport régional visent à stimuler et à fournir un projet pour approfondir les travaux d’analyse pouvant servir d’un point de vue opérationnel à la conception d’interventions multisectorielles plus efficaces dans le domaine des retards de croissance dans les pays d’Afrique subsaharienne. Les principaux résultats du rapport se basent sur des données concernant des enfants de 33 pays et nous informent sur les liens entre retards de croissance et accès aux facteurs de nutrition par les enfants de différents pays. Le rassemblement de données sur des enfants de différents pays à l’aide de définitions et seuils communs présente des avantages non seulement en termes d’échantillonnage total mais également du fait qu’un rassemblement de données accroît le nombre d’observations menées sur les enfants ayant un accès adéquat à différentes combinaisons de facteurs nutritionnels.

Le rapport fournit également des preuves qu’un accès accru à des niveaux adéquats de facteurs sous-jacents de la nutrition coordonné entre les différents secteurs ne doit pas être traité indépendamment des programmes visant à accroître les revenus et à réduire les écarts de revenus dans les zones rurales, deux facteurs déterminants de la demande des foyers d’une meilleure alimentation.

 

• Tout le monde doit s’y mettre – Des initiatives multisectorielles réduisent les retards de croissance en Afrique subsaharienne – En anglais 

 

Post A Comment

No Comments