SUN Newsletter
Home / Actualités / Efforts multisectoriels et multi-acteurs en faveur de la réduction du retard de croissance en Indonésie

Efforts multisectoriels et multi-acteurs en faveur de la réduction du retard de croissance en Indonésie

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des pays SUN

La réunion annuelle de SUN Indonésie 2019 a constitué un événement national majeur, qui a permis aux parties prenantes d’échanger sur leurs connaissances, de découvrir les dernières innovations et les meilleures pratiques et de discuter des difficultés rencontrées et des efforts d’amélioration à l’avenir. Cet événement a rassemblé environ 600 participants représentant 23 ministères/institutions, les autorités locales de 34 provinces, des gouvernements de district, des donateurs et des agences des Nations unies, des organisations de la société civile et des organisations interconfessionnelles, des représentants du secteur privé, des experts, des universitaires et des organisations professionnelles.

La session a été ouverte par des remarques introductives et le discours liminaire du ministre coordinateur du Développement humain et des Affaires culturelles et du ministre de la Planification du développement national. Dans son discours, le ministre coordinateur a déclaré qu’il était important d’aborder le problème du retard de croissance par le développement de ressources humaines d’excellente qualité, avancées et compétitives. En effet, la coordination entre les secteurs et les parties prenantes doit se faire efficacement au niveau national jusqu’au niveau des villages.

Poursuivant dans ce sens, le ministre de la Planification du développement national a souligné que la budgétisation des programmes et des activités dans les ministères/institutions concernés doit être basée sur une intervention et un objectif clairs et précis. Trois points principaux mentionnés par le ministre concernaient la mise en œuvre efficace du programme de réduction du retard de croissance par l’amélioration : (1) de la couverture – un objectif clair doit être établi, non seulement le pourcentage mais aussi l’objectif exact ; (2) de la qualité – l’intervention doit être conforme aux normes et acceptable par toutes les cibles et (3) de la conformité – s’assurer que les interventions sont reçues par toutes les cibles ; par exemple, les comprimés d’acide folique de fer doivent être consommés par les femmes enceintes pendant 90 jours.

L’événement s’est poursuivi avec un talk-show sur le thème « Collaboration multi-acteurs pour la réduction du retard de croissance », qui a fait participer 4 intervenants représentant le gouvernement central et les autorités de district, le réseau des entreprises et un expert : le Dr. Kirana Pritasari, MQIH (DG de la Santé publique, ministère de la Santé), Ir. H. Herwin Yatim, MM (Régent de Banggai), Axton Salim (Co-président du groupe consultatif du Réseau du secteur privé SUN), et le Prof. Fasli Jalal (Recteur de l’Université YARSI).

En outre, la réunion annuelle 2019 de SUN Indonésie a également permis aux réseaux de partager leurs connaissances et leurs expériences basées sur les succès et les meilleures pratiques en matière de réduction du retard de croissance, grâce à une session parallèle sur quatre (4) sujets : (1) les entreprises responsables ; (2) la mobilisation sociale et l’autonomisation des communautés ; (3) la mobilisation des partenariats pour obtenir des résultats et (4) le rôle des universités dans l’assistance aux acteurs régionaux. Les résultats de la session parallèle ont été présentés par le responsable de chaque réseau SUN lors d’une table ronde intitulée « Défis et recommandations pour renforcer la collaboration entre les réseaux à l’avenir ».

Au cours de cet événement, le ministère de la Planification du développement national a également lancé le prototype de la base de données nationale sur la santé, qui a bénéficié du soutien de l’Unicef. La réunion annuelle de SUN Indonésie 2019 s’est terminée par une conclusion et une séance de clôture présentée par le Dr Ir. Drajat Martianto, M.Si (Vice-recteur de l’Université agricole de Bogor) sur « Ce que nous avons appris de la réunion annuelle de SUN Indonésie 2019 » et le Dr Ir. Subandi, M.Sc (Vice-ministre du Développement humain et sociétal et des Affaires culturelles/point focal du gouvernement des Nations Unies) sur « Ce que nous ferons ensuite » pour le renforcement de la collaboration entre les secteurs et la convergence du programme en faveur de la réduction du retard de croissance à l’avenir.

L’Indonésie et le mouvement SUN

Depuis 2011, le gouvernement indonésien est devenu l’un des 61 pays qui ont rejoint le Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN) initié par les Nations Unies. Dans le cadre de son engagement dans le Mouvement SUN, le gouvernement indonésien a publié le décret présidentiel n°42/2013 sur le Mouvement national pour l’accélération de l’amélioration de la nutrition, qui se concentre sur les 1 000 premiers jours de la vie de l’enfant. Ce mouvement est en accord avec la priorité nationale visant à accélérer la réduction du retard de croissance dans le cadre de la Planification nationale du développement à moyen terme (RPJMN) 2015-2019 et 2020-2024.

Le ministère de la Planification du développement national a coordonné l’effort de plusieurs parties prenantes sur l’amélioration de la nutrition au travers du renforcement des réseaux SUN. Actuellement, l’Indonésie compte 5 réseaux SUN composés de 23 ministères/institutions, 29 entreprises, 29 organisations de la société civile, 11 universités et 13 organisations professionnelles, 11 donateurs et agences des Nations Unies, et des médias.

Le ministère de la Planification du développement national, qui est également le point focal du gouvernement pour le réseau SUN, a organisé la réunion annuelle 2019 du Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN) en Indonésie le 20 décembre dernier à l’hôtel Double Tree de Jakarta sur le thème « Travailler ensemble pour réduire le retard de croissance ». Ce thème portait sur l’accélération de la réduction du retard de croissance en Indonésie, qui exige des efforts multisectoriels intégrant toutes les parties prenantes par la coordination et le regroupement des programmes au niveau national, infranational, jusqu’au niveau des villages.

Page de SUN Indonésie
Page de SUN Indonésie

Post A Comment

No Comments