SUN Newsletter
Home / Actualités / Engager les médias comme acteurs de changement pour le renforcement de la nutrition

Engager les médias comme acteurs de changement pour le renforcement de la nutrition

  |   Réseau des pays SUN

Combinées, les forces d’un journalisme de qualité et d’un public averti dans une société libre forment le fondement d’un environnement de l’information sain qui peut aider le monde à relever les défis de notre époque.

Aujourd’hui, le 3 mai 2017, Journée mondiale de la liberté de la presse, s’impose comme une opportunité pour reconnaître l’importance d’un journalisme libre, indépendant et de qualité qui participe à une information accessible à tous, sans restrictions. La liberté d’expression et la liberté d’information sont des droits fondamentaux essentiels au développement durable.

La contribution de la presse dans l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable est essentielle, notamment pour l’objectif 16 qui vise la «paix, la justice et des institutions solides». Un journalisme de qualité informe et aiguille les citoyens quant aux problèmes qui les affectent, responsabilise les institutions et contribue à la paix et à la démocratie en donnant une voix à toute la société. Il favorise une compréhension mutuelle lorsque des tensions surviennent et permet aux personnes de participer au fonctionnement démocratique de leur pays.

Le Mouvement SUN reconnaît que la malnutrition a des causes multiples et qu’il est essentiel d’associer les efforts de multiples secteurs et parties prenantes pour relever le défi, et que la presse a un rôle à part entière à jouer dans l’atteinte de ces objectifs.

Faire participer les médias à une meilleure nutrition

Les médias ont le potentiel de stimuler les efforts des parties prenantes dans l’élargissement de la nutrition, comme reflété par le nombre croissant de pays SUN qui recherchent et obtiennent des collaborations précieuses et fructueuses avec les medias, parfois reconnus par les plans nationaux de nutrition qui accordent aux medias un rôle spécifique. Les médias ont un rôle important à jouer dans la sensibilisation des populations à l’importance de la nutrition et dans la communication de messages essentiels pour une bonne nutrition et un régime alimentaire sain, mais aussi pour mener un plaidoyer essentiel visant à faire de la nutrition une priorité politique et à s’assurer que les structures de gouvernance et les actions mises en place favorisent la redevabilité de tous les acteurs ayant un rôle à jouer dans le renforcement de la nutrition.

Aperçu de l’engagement des médias dans les pays SUN

Tous les enfants sont des princes: Un film de lutte contre la malnutrition au Cameroun

Dans le cadre du Plan de promotion de la nutrition pour les enfants au Cameroun, le ministère de la Santé, avec l’appui de l’UNICEF, a élaboré un film de 33 minutes (produit par African Earth Films) pour sensibiliser et informer le grand public sur la malnutrition infantile et ses conséquences. L’objectif du film était de canaliser la volonté politique et les efforts des décideurs, des bailleurs de fonds, du secteur privé et de tous les citoyens pour investir davantage dans la nutrition. Des représentants des différents ministères, de la société civile, des Nations Unies, du secteur privé, de la Chambre de commerce et des journalistes ont assisté à un événement spécial pour le lancement du film.

Trouver une voix commune pour la nutrition

bangla

Le Bangladesh a mis au point une stratégie conjointe de plaidoyer et de communication nationale pour la nutrition afin de sensibiliser à la nutrition via divers médias. Cette stratégie  vise à renforcer la volonté politique, les capacités de communication et la sensibilisation de la population aux meilleures pratiques disponibles au sein de la communauté, en vue de changer leurs comportements. Plus de 70 organisations de la société civile, des médias, des Nations Unies, des partenaires de développement, du secteur privé et de la communauté universitaire,  ont participé activement à cette stratégie de communication nationale.

La Sierra Leone intensifie l’engagement des médias à la sensibilisation nutritionnelle

sierra

Le Secrétariat du mouvement SUN en Sierra Leone s’est engagé avec les médias à présenter un plan complet détaillant la manière par laquelle le pays entend s’attaquer à la malnutrition dans le pays. En parlant aux journalistes, son excellence Harrett Turay, ministre d’État au Bureau du vice-président a déclaré: «Lorsque vous êtes mal nourri, votre immunité est affectée. L’une des principales stratégies utilisées dans la lutte contre la malnutrition est l’engagement des médias.  »

Changer l’approche médiatique de la nutrition au Kenya

kenya

En tant que président de l’Alliance de la société civile pour la nutrition au Kenya, Titus Mung’ou a partagé son expérience en matière de sensibilisation des médias pour renforcer leur capacité à rendre compte de la situation de la nutrition. Il détaille les études de visibilité médiatique qui ont été entreprises, suivies par des ateliers visant à sensibiliser les médias sur l’importance d’un engagement fort du gouvernement en matière de nutrition. Gladys Mugambi, responsable de la nutrition et point focal SUN du gouvernement, indique: « Les médias ont un grand rôle à jouer dans les campagnes de nutrition. Nous savons tous que la publicité médiatique influence le choix de consommation des aliments dans les ménages « .

Le gouvernement régional du Pérou engage des partenariats à travers les secteurs pour lancer une campagne radio pour une nutrition saine

peru

Trois campagnes de nutrition éducative dans les régions de Puno et Cusco Ayacuho ont été récompensées au concours national de radio en santé en 2015. Les campagnes ont été diffusées sur Healthy Radio (Radio Saludable) – une initiative qui éduque les populations rurales sur la nutrition et le développement de l’enfant dans les régions où il existe des taux élevés de malnutrition infantile. Grâce à cette initiative, des ateliers de formation sont organisés pour fournir aux radiodiffuseurs, aux journalistes, aux étudiants et aux enseignants les connaissances et les outils nécessaires pour communiquer efficacement à de larges audiences, l’importance de comportements nutritionnels sains.

Trois vidéos commandées par SNV ont été présélectionnées pour les Social Impact Media Awards (SIMA) 2017

Trois vidéos commandées par la SNV ont été présélectionnées en 2017 pour le Prix d’impact social (SIMA), qui défend des œuvres créatives de narration visuelle inspirant l’activisme, la compassion et la transformation sociale. Nutrition durable pour Tous a été produit pour le programme phare de SNV en Zambie. La vidéo montre des familles incitées et engagées à réduire les causes de la malnutrition dans leur propre communauté. L’agriculture en baskets a été produite pour le programme phare de la SNV ‘opportunités pour l’emploi des jeunes en Tanzanie’. Les avantages de l’équilibre a été produit pour l’approche transformatrice de la SNV en Tanzanie, où SNV travaille avec les hommes et les femmes pour modifier les contraintes sociales et sexistes; Rendre leur place aux hommes à la maison et partager l’autorité avec les femmes dans le monde des affaires!

Quelques ressources pour favoriser l’engagement médiatique en faveur de la nutrition

La boîte à outils élaborée par le réseau de la société civile du Mouvement SUN comprend une section sur «Comment engager des médias» écrit par Angela Pereira du Secrétariat d’ACTION.

 Télécharger English

Un manuel pour les journalistes couvrant la nutrition a été publié en 2014 par l’Initiative de gestion et de développement des ressources (MRDI) au Bangladesh.

Download English | Bangla

L’UNESCO a élaboré un guide pour les médias, en partant du principe que les journalistes sont les mieux placés pour influencer les changements dans la société, car ils peuvent identifier des problèmes de développement urgents au niveau local.

Download English

 

Contexte de la Journée mondiale de la liberté de la presse

 

Les médias et journalistes du monde entier sont harcelés et même tués pour informer les citoyens et mener des rapports critiques sur des questions d’intérêt public. Tous les quatre jours, un professionnel des médias est tué pour faire son travail. Le Plan d’action de l’ONU sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité(ENFRESRUCHARDEPR) vise à modifier cela. La Journée mondiale de la liberté de la presse célèbre les principes fondamentaux de la liberté de la presse : Evaluer la liberté de la presse dans le monde entier, défendre les médias des attaques contre leur indépendance et rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession.

Une ‘Journée mondiale de la liberté de la presse’ a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993 suite à une recommandation adoptée lors de la 26e session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991, en réponse à un appel des journalistes africains qui, ont produit la déclaration historique de Windhoek sur les médias, le pluralisme et l’indépendance.

En 2017, l’UNESCO, le Gouvernement indonésien et le Conseil de la presse d’Indonésie, organiseront un événement spécial sur la Journée mondiale de la liberté de la presse et la Cérémonie mondiale du Prix de la liberté de la presse UNESCO / Guillermo Cano à Jakarta, en Indonésie. Le thème mondial de 2017 est Des esprits critiques pour des temps critiques : Le rôle des médias dans la promotion des sociétés pacifiques, justes et inclusives.

 

Visitez l’UNESCO à http://en.unesco.org/wpfd pour en savoir plus.

Suivez l’activité sur les réseaux sociaux avec #WPFD2017 #PRESSFREEDOM

 

Post A Comment

No Comments