SUN Newsletter
Home / Actualités / Expériences de développement de programmes multisectoriels au Malawi

Expériences de développement de programmes multisectoriels au Malawi

  |   Réseau des pays SUN, SUN dans la pratique

1574Un article ENN rédigé par Felix Pensulo Phiri, Directeur de la nutrition au Département en charge de la nutrition, VIH et SIDA au ministère de la Santé du Malawi. Il est chargé de la supervision de la coordination multi-sectorielle de la nutrition et des interventions nationales pour la nutrition et est le Point focal SUN de gouvernement pour la nutrition au Malawi.

Ce que nous savons : Le Malawi a réalisé des progrès dans la réduction du retard de croissance et d’autres formes de malnutrition, malgré les difficultés fréquentes que posent les inondations et l’insécurité alimentaire liées au changement climatique. Le Malawi est membre du Mouvement SUN depuis 2011.

Ce qui ressort de cet article : Il existe une volonté et un engagement politiques forts des dirigeants de combattre la faim et la sous-nutrition : la nutrition est un domaine prioritaire dans le Programme de développement national ; un bureau de coordination de la nutrition a été mis en place ; et les plates-formes multisectorielles de nutrition ont également été établies aux niveaux national, de district et de sous-district. La Politique nationale multisectorielle pour la nutrition et le Plan stratégique orientent les interventions nationales en matière de nutrition. La Stratégie nationale d’éducation et de communication pour la nutrition (NECS) comprend des programmes spécifiques à la nutrition et contribuant à la nutrition, ces derniers étant catalysés par le Mouvement SUN et impliquant de multiples secteurs dans la planification et le soutien technique au niveau de district. Parmi les points forts du programme SUN / NECS figurent : un leadership fort à tous les niveaux ; des lignes directrices clairement définies, cohérentes (au niveau mondial et à l’intérieur des pays) pour l’action ; un profil nutritionnel élevé grâce à de nouvelles structures de district ; une attention voulue et une ouverture à l’apprentissage continu ; l’alignement du Réseau de donateurs pour un soutien coordonné dans la mobilisation des ressources ; et un Réseau de la société civile bien organisé. Les défis sont : le déploiement et le financement fragmentés ; le suivi et la redevabilité ; une prise en compte insuffisante de la nutrition maternelle ; les intérêts conflictuels des partenaires ; et une participation limitée du secteur privé. L’appui continu des comités de coordination de la nutrition dans le district (DNCC) est nécessaire ; une évaluation globale du déploiement de la Stratégie nationale d’éducation et de communication pour la nutrition (NECS) éclairerait grandement les activités futures.

Contexte

Le Malawi est l’un des pays les plus pauvres du monde, actuellement classé 174e sur 187 pays selon l’Indice de développement humain 2014. L’espérance de vie à la naissance est estimée à 54,8 ans, chiffre tributaire des taux constamment élevés de pauvreté et des graves effets de la crise du VIH / sida ainsi que d’autres problèmes de santé. D’autres problèmes sont la dépendance excessive sur la production de subsistance et la production et la consommation de maïs arrosé par la pluie, toutes choses qui contribuent à fragiliser les régimes alimentaires pauvres en diversité et en micronutriments. Au cours des dernières années, les effets du changement climatique ont sévi sur le Malawi, ce qui a entraîné une insécurité alimentaire, une pauvreté généralisée au sein de la population, et des taux constamment élevés de sous-nutrition.

Situation nutritionnelle

La dénutrition infantile est l’un des problèmes majeurs du Malawi, avec une prévalence nationale du retard de croissance de 47 %. Le double fardeau de la malnutrition est en augmentation, avec une estimation de 5,1 % des enfants de moins de cinq ans victimes de surpoids (NSO, 2014), alors que, selon le Rapport mondial sur la nutrition, 22 % des adultes sont atteints de surpoids et 5 % sont obèses (IFPRI, 2015). Malgré les nombreux défis, le Malawi a réalisé des progrès dans la lutte contre la sous-nutrition et dans l’amélioration de la sécurité alimentaire de sa population.

Continuer la lecture de cet article à ENN Field Exchange

Télécharger cet article en PDF

En savoir plus sur le Renforcement de la nutrition au Malawi


Emergency Nutrition Network, ENN (Réseau de nutrition d’urgence) et soutien au Mouvement SUN

L’ENN est une association caritative britannique mise en place pour améliorer la pratique et renforcer la mémoire institutionnelle des agences impliquées dans les secteurs de l’alimentation et de la nutrition d’urgence. L’ENN se focalise sur les communautés en crise, généralement en cas d’urgences humanitaires. L’ENN permet la mise en réseau et l’apprentissage en matière de nutrition pour construire la base de données probantes pour les programmes de nutrition à travers trois approches :

  • Field Exchange (FEX), une publication en ligne et imprimée sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les situations d’urgence et les contextes au fardeau élevé. Field Exchange est imprimé trois fois par an.
  • Nutrition Exchange (NEX), est une publication en ligne d’articles brefs, et faciles à lire sur les expériences et l’apprentissage tirés des programmes de nutrition. Nutrition Exchange est un résumé des informations de la publication phare, Field Exchange.
  • en-net, une ressource gratuite et ouverte qui permet aux praticiens d’accéder aux conseils techniques face aux défis opérationnels par le biais du forum en ligne. Un espace spécifique pour SUN en-net a été lancé en 2015. Visiter SUN en-net ►

L’ENN fait partie de Technical Assistance for Nutrition (programme d’assistance technique pour la nutrition) financé par le Département britannique pour le développement international (DFID) grâce auquel l’ENN fournit des services de gestion des connaissances au Mouvement SUN dans le cadre de la Phase 2 (2016 – 2020). L’ENN se focalise sur la collecte, la conservation et la diffusion des connaissances et l’apprentissage sur le renforcement de la nutrition avec un accent sur les États à forte charge ainsi que les États fragiles et touchés par des conflits. Trois spécialistes régionaux et un coordinateur de la gestion des connaissances travaillent avec des acteurs SUN au niveau des pays (gouvernement, Nations Unies, donateurs, Société civile, Secteur privé et Milieu universitaire) pour mettre à profit l’apprentissage tiré de l’intensification des activités spécifiques à la nutrition et contribuant à la nutrition.

Post A Comment

No Comments