SUN Newsletter
Home / Actualités / « Faim Zéro Népal », un examen stratégique de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

« Faim Zéro Népal », un examen stratégique de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Pour le Népal, éliminer la faim et améliorer la nutrition de tous les citoyens représente un défi de taille, mais qui est à portée de main. Le pays a déjà beaucoup progressé dans la réduction de la sous-alimentation et du retard de croissance. Cependant, leur prévalence est toujours élevée et des problèmes subsistent. La sécurité alimentaire et la nutrition (FSN) dans le pays sont menacées par différents facteurs : l’émigration des jeunes travailleurs, la féminisation de l’agriculture, les contraintes géographiques et des infrastructures médiocres, la pauvreté, une urbanisation importante et une transition nutritionnelle qui s’accompagne de changements du régime alimentaire, mais aussi le changement climatique et des catastrophes naturelles dévastatrices

L’objectif de cet examen stratégique est d’informer le gouvernement de la meilleure façon d’atteindre l’Objectif de développement durable n°2 (ODD2) d’ici 2030, dans le contexte d’un développement durable transformateur, en présentant le contexte de la sécurité alimentaire et de la nutrition, l’environnement politique et programmatique, ainsi que les meilleures pratiques nécessaires à un plan d’action cohérent. L’examen stratégique offre à la fois un exercice de recherche conçu pour brosser un tableau synthétique des problèmes de sécurité alimentaire et de nutrition au Népal, et un mécanisme permettant au gouvernement de définir les priorités et d’identifier les lacunes dans les politiques et programmes actuellement mis en œuvre pour atteindre l’ODD2. À son tour, cet examen permettra à toutes les parties prenantes d’ancrer leurs politiques et programmes visant à atteindre l’objectif Faim Zéro de façon à appuyer un ensemble de priorités clairement définies par le gouvernement, en fonction des besoins du pays.

Le Népal a les moyens de relever ces défis et il est dans une position propice pour agir. Les Objectifs de développement durable (ODD), adoptés par 193 pays en 2015, offrent une formidable opportunité au Népal. Les ODD visent à « transformer notre monde » en réalisant 17 objectifs pour les peuples, la planète et la prospérité. Ils présentent les enjeux prioritaires pour le monde, et pour le Népal : ne laisser personne sur le bord du chemin et transformer les efforts visant à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire et lutter contre la malnutrition sous toutes ses formes, le tout grâce à une approche intégrée. Les ODD ont été conçus pour être un programme de transformation dans lequel chaque pays a la possibilité de planifier, de financer et de mettre en œuvre des actions visant à atteindre les ODD de la manière qui lui semble appropriée. Une partie de ce programme de transformation consiste à veiller à ce que « personne ne soit laissé pour compte ». Qu’est-ce que cela signifie pour le Népal ? Cela signifie mettre fin à l’extrême pauvreté et réduire les inégalités pour les femmes et les groupes ethniques et de castes marginalisés. Cela signifie donner la priorité aux actions en faveur des plus pauvres et des plus marginalisés – l’idée d’une « universalité » sans discrimination. Lorsqu’il y a une grave insécurité alimentaire et un important fardeau de la malnutrition, des efforts supplémentaires doivent être déployés pour combler le fossé pour ceux qui ont encore du mal à satisfaire leurs besoins fondamentaux en matière de sécurité alimentaire et pour garantir le respect des droits fondamentaux de chacun et un niveau de vie minimum. C’est le contrat social du Népal avec sa population pour les vingt prochaines années.

L’ODD2, qui est le principal objectif de cet examen stratégique, est d’« éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable ». Il comporte cinq cibles. La première consiste à éliminer la faim et d’assurer l’accès de tous à la nourriture, en particulier les plus vulnérables. La deuxième consiste à mettre fin à la malnutrition, notamment au retard de croissance et à l’émaciation parmi les enfants de moins de 5 ans, et à répondre aux besoins nutritionnels des adolescentes, des femmes enceintes ou allaitantes et des personnes âgées. La troisième consiste à doubler la productivité et les revenus des petits producteurs alimentaires, en particulier les femmes et les autochtones. Cela devrait être réalisé en améliorant l’accès à la terre et aux autres ressources naturelles ainsi qu’aux technologies et aux intrants, aux capitaux et aux marchés. La quatrième vise à assurer la viabilité et la résilience des systèmes de production alimentaire face aux changements climatiques et aux catastrophes météorologiques. La cinquième consiste à préserver la diversité génétique des plantes et des animaux sauvages et d’élevage. Elle vise aussi au partage juste et équitable des avantages procurés par cette diversité génétique. Ce sont des cibles ardues et ambitieuses, mais elles sont atteignables par le Népal.

La réalisation de l’ODD2 sera possible dans le pays si des politiques et une législation adaptées, des dispositions et des partenariats institutionnels, un environnement favorable, des investissements et une mise en œuvre, associés à des systèmes de suivi des données, sont mis en place. Nous espérons que cet examen stratégique fournira des indications factuelles sur les bons choix pour le gouvernement et ses partenaires.

Cet examen stratégique comprend trois éléments : une analyse documentaire, la production de rapports thématiques et des consultations nationales et infranationales. L’objectif est d’informer le gouvernement de la meilleure façon d’atteindre l’ODD2 d’ici 2030, dans le contexte d’un développement durable transformateur, en présentant le paysage de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’environnement politique et programmatique et les meilleures pratiques pour un plan d’action cohérent. L’examen stratégique offre à la fois d’exercice de recherche conçu pour brosser un tableau synthétique des problèmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Népal, et un mécanisme permettant au gouvernement de définir les priorités et d’identifier les lacunes dans les politiques et programmes actuellement mis en œuvre pour atteindre l’ODD2. À son tour, cet examen permettra à toutes les parties prenantes d’ancrer leurs politiques et programmes visant à atteindre l’objectif Faim Zéro de façon à appuyer un ensemble de priorités clairement définies par le gouvernement, en fonction des besoins du pays.

Towards zero hunger in Nepal – A strategic review of Food Security and Nutrition – en anglais

 

Post A Comment

No Comments