SUN Newsletter
Home / Actualités / Faire de la nutrition une priorité politique et financière au Sahel et en Afrique de l'Ouest

Faire de la nutrition une priorité politique et financière au Sahel et en Afrique de l’Ouest

  |   Réseau des pays SUN

Organisé par la Gambie et sous le haut patronage des commissions de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), l’événement phare annuel du RPCA (le Réseau de prévention des crises alimentaires), de cette année a été consacré aux enjeux de l’alimentation et de la nutrition dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest. La 34e réunion annuelle du RPCA a rassemblé les principaux acteurs de la région en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Les enjeux de la nutrition ont été cette année au cœur des débats.

Bien que la disponibilité et l’accessibilité alimentaires restent des défis majeurs, il est également essentiel d’examiner de plus près l’utilisation de la nourriture dans une région en pleine transition nutritionnelle, qui connaît les changements alimentaires qui accompagnent souvent une urbanisation rapide. La réunion de Banjul a aussi été l’occasion de présenter les conclusions de la deuxième évaluation externe de la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires (Charte PREGEC), axée sur l’évaluation de l’efficacité des mesures prises pour faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles.

Renforcer les bonnes pratiques nutritionnelles

La situation nutritionnelle reste préoccupante dans cette région où la prévalence de la malnutrition aiguë dans plusieurs zones dépasse régulièrement le seuil d’urgence de 15 %. Les nouveaux facteurs de risque liés à la nutrition, tels que ceux liés au surpoids et à l’obésité, aggravent les difficultés auxquelles les gouvernements sont déjà confrontés et qui pourraient avoir d’énormes conséquences pour la santé et l’économie. Dans ce contexte, le Mouvement SUN a animé une session intitulée « Environnement institutionnel des affaires et de partenariats favorable aux interventions directes et/ou sensibles à la nutrition » pour débattre de la collaboration et de la coordination entre partenaires publics et privés afin de réduire la malnutrition aiguë dans la région. Plusieurs points focaux du Mouvement SUN ont également pris une part active à différentes sessions et panels au cours de la réunion annuelle de la RCPA.

 


« La deuxième journée de la 34e réunion annuelle du RPCA était intitulée « Renforcer les meilleures pratiques nutritionnelles » et je suis ravi de voir une telle mobilisation des points focaux SUN des gouvernements dans les trois panels. Les points focaux du Bénin, de la Gambie, du Mali, du Burkina Faso, du Sénégal et du Nigeria ont remarquablement fait la promotion de l’approche du Mouvement SUN tout au long de la journée. »

Philip Dive, Coordinateur de l’équipe de liaison de pays, Mouvement SUN


 

Le résultat le plus important de la réunion a été l’approbation de la Déclaration sur la nutrition du RCPA, qui exhorte les gouvernements sahéliens et ouest-africains à «  (14.b) Développer des approches préventives et au niveau communautaire pour lutter contre toutes les formes de malnutrition et (14.d) à intégrer les risques de sécurité et recentrer l’effort politique et financier autour de l’éradication de la faim et de toutes les formes de malnutrition« .

 

• Déclaration du RCPA sur la nutrition – English | Français

• Conclusions de la 34e réunion annuelle du RCPA – English | Français

Post A Comment

No Comments