SUN Newsletter
Home / Actualités / Graça Machel se joint à la Société civile du Malawi pour un atelier de renforcement de capacités des champions de la nutrition

Graça Machel se joint à la Société civile du Malawi pour un atelier de renforcement de capacités des champions de la nutrition

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des pays SUN
Graça Machel speaks at the Nutrition Champion Building Workshop. Photo source: Civil Society Organisations Nutrition Alliance (CSONA).

Graça Machel s’exprimant lors de l’atelier de renforcement des capacités des champions de la nutrition. Source photo : Alliance des organisations de la Société civile pour la nutrition (CSONA)

Le 20 août 2015, Graça Machel, avocate internationale des droits des femmes et des enfants, fondatrice et présidente de la Graca Machel Trust et ex-Première dame de l’Afrique du Sud, a effectué une visite de deux jours pour accélérer les efforts d’amélioration de la nutrition au Malawi. Sa visite visait à inspirer les autres et à mener le plaidoyer pour la nutrition au cours d’un atelier de renforcement des capacités des champions de la nutrition avec l’Alliance des organisations de la Société civile pour la nutrition (CSONA) et des membres du Parlement.

Graça Machel a déclaré que les messages sur le renforcement de la nutrition au cours des 1000 premiers jours (de la grossesse au deuxième anniversaire) doivent être clairs, et que pendant cette fenêtre d’opportunité, 80 pour cent du cerveau d’un enfant est formé et raffermi sur la base du niveau et de la qualité de nutrition disponibles pour l’enfant. Sans une nutrition de qualité, les enfants peuvent être émaciés en permanence et victimes de malnutrition, ce qui entraîne une sous-performance de leur cerveau, avec un impact négatif sur le développement économique et social du pays. Elle a en outre fustigé le manque de sensibilisation sur la nutrition chez les femmes en âge de procréer, ce qui peut conduire à la malnutrition et au retard de croissance.

« Nous avons besoin de simplifier ces messages destinés aux populations vulnérables afin de mieux les informer et de leur permettre de bien les mettre en pratique » – Graça Machel, Fondatrice de la Graça Machel Trust

À la fin de l’atelier, les législateurs ont déclaré qu’ils ont été encouragés à faire preuve de soutien à la communauté, à mettre en priorité la nutrition dans tous les secteurs et qu’ils se sont engagés à renforcer le soutien et la visibilité en vue de donner à la nutrition un profil plus élevé dans les programmes tant au niveau national que de district, dans la perspective du « Sommet de la nutrition pour la croissance 2016 » à Rio, au Brésil.

« Moi, Lucious Banda, je reconnais le rôle clé de la nutrition dans la réduction des décès et l’amélioration des résultats scolaires, et la croissance économique », a déclaré Lucious Banda, membre du Parlement, Balaka North, Malawi

Lucious Banda, député de North Balaka a pris son engagement au milieu des acclamations de ses collègues législateurs et a ajouté que les défis en matière de nutrition sont liés à ce qu’il a appelé « fashionisation of food » (occidentalisation de l’alimentation), qui pousse les populations à ignorer les aliments locaux à haute valeur nutritionnelle pour acheter des aliments exotiques coûteux et non viables.

Ralph Jooma, député de Mangochi Monkey Bay, a saisi l’occasion de la manifestation pour donner comme tâche aux organisations de la Société civile l’identification des lignes et secteurs budgétaires dans lesquels les programmes de nutrition seraient financés d’après eux.

« La nutrition n’est pas une question autonome et nous devons mener une planification stratégique des domaines qu’il faut financer si nous désirons réaliser l’agenda de la nutrition… Les projets de nutrition dans le pays ne souffrent pas d’allocation budgétaire : c’est le suivi des fonds alloués aux programmes de nutrition qui pose problème » a déclaré Ralph Jooma, député de Mangochi Monkey Bay, Malawi

Graça Machel a également visité l’école primaire Malunje du district de Lilongwe où elle a lancé un appel aux jeunes filles qui ont abandonné l’école pour qu’elles envisagent d’y retourner. Elle était accompagnée par Patricia Kaliati, ministre en charge du Genre, de l’Enfance, des Personnes handicapées et des Affaires sociales, qui a déclaré que le gouvernement est déterminé à veiller à ce que les filles aient accès à l’éducation en mettant en place des politiques et des programmes favorables. Une initiative mentionnée était la construction des foyers de filles dans les établissements d’enseignement secondaire afin que les filles ne soient plus obligées de couvrir de longues distances pour se rendre à l’école.

« Les parents, tuteurs, chefs traditionnels et religieux et la communauté en général ont la responsabilité de veiller à ce que chaque enfant fille fréquente l’école en dépit des obstacles à surmonter », – Graça Machel, Fondatrice de la Graça Machel Trust

En savoir plus sur la visite de Graça Machel au Malawi : Afriem, AllAfrica, Nyasa Times, MWNation, Leyman Publications

Talking nutrition with Graca Machel. Awesomeness. …

Posted by Civil Society Organisation Nutrition Alliance-CSONA on Friday, 21 August 2015

Post A Comment

No Comments