SUN Newsletter
Home / Actualités / Haïti prépare la création d’un Front Parlementaire contre la faim en faveur de nouvelles lois sur la sécurité alimentaire

Haïti prépare la création d’un Front Parlementaire contre la faim en faveur de nouvelles lois sur la sécurité alimentaire

  |   Réseau des pays SUN

Participants à l’atelier de réflexion sur la création d’un Front parlementaire contre la faim à Haïti

Le 16 mai 2017, en Haïti, à l’initiative de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), s’est tenue une réunion de réflexion autour de la création d’un Front parlementaire contre la faim à Haïti, visant à doter le pays de textes législatifs aptes à éradiquer l’insécurité alimentaire, touchant actuellement 3,5 millions d’Haïtiens, et entreprendre des plaidoyers en vue de l’application de ces lois.

À travers cette initiative, la FAO poursuit le « défi Faim Zéro » lancé par les Nations Unies en 2012 dans le but de promouvoir et de soutenir les efforts visant à éradiquer la faim dans le monde d’ici 2030. Plus précisément, ce futur Front parlementaire contre la faim aura pour mission de persuader les parlementaires haïtiens de la nécessité de doter le pays d’outils légaux lui permettant de mieux lutter contre l’insécurité alimentaire. Outre ce caractère législatif, cette structure jouera aussi le rôle d’instance de plaidoyer vis-à-vis de l’exécutif afin de mettre en œuvre des politiques sociales pour appliquer les prescrits de la loi.

Cette rencontre, animée par Mme Guadalupe Valdez, Ambassadrice spéciale « Faim Zéro » de la FAO pour l’Amérique latine et les Caraïbes, a réuni des députés membres de la Commission Agriculture et Sécurité alimentaire de la Chambre basse et des responsables d’organisations de la société civile haïtienne. L’atelier a porté sur les processus et mécanismes de création de ce front : les différentes étapes liées à sa création, sa composition, son mandat, ses objectifs, sa pertinence, sa structure, son statut juridique, sa légitimation au sein du corps législatif, ses règlements internes, ses stratégies, ses conditions de pérennité, entre autres.

Mr. Nathanael Hishamunda, Représentant de la FAO en Haïti, a attiré l’attention des parlementaires sur le fait que la lutte contre la faim nécessite une approche de gouvernance multi-niveaux incluant tant les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, que les agents économiques et les organisations de la société civile.


Le Front parlementaire contre la faim servira de plateforme inclusive et plus intégrée pour discuter et convenir sur les questions essentielles liées au droit à l’alimentation dans le pays dans la perspective d’allouer des ressources adéquates à la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques et des programmes relatifs à la sécurité alimentaire nutritionnelle, et de faciliter l’accès à une alimentation saine et adéquate, en vue d’éradiquer la faim et la malnutrition dans le pays ».

Nathanaël Hishamunda, Représentant de la FAO en Haïti


L’atelier a permis le partage mutuel d’expériences nationales entre les divers pays de la région d’Amérique latine et Caraïbes. A ce jour, sous l’auspice de la FAO, 17 Fronts parlementaires contre la faim, 4 Lois-Cadres et 20 lois sur les questions relatives à la sécurité alimentaire et la nutrition, ont vu le jour dans certains pays de la région. Haïti pourrait donc être le 18e pays à rejoindre la Coordination régionale des Fronts Parlementaires contre la Faim et le premier pays francophone dans le monde à en créer un.

Front parlementaire contre la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes

En 2005, le Front parlementaire contre la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes est créé dans le contexte d’un processus politique régional en Amérique latine et l’Initiative des Caraïbes sans faim 2025, qui vise à renforcer le rôle et l’implication des parlementaires des pays de la région dans la lutte contre la faim, l’insécurité alimentaire et la malnutrition. Actuellement, le Front parlementaire contre la faim agit comme une plate-forme plurielle rassemblant environ 300 législateurs régionaux, sous-régionaux et nationaux, répartis dans 17 Fronts parlementaires nationaux de la région. 

A ce jour, les Fronts parlementaires contre la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes ont adopté plus de 20 lois en faveur de la sécurité alimentaire en Amérique latine et les Caraïbes.

Du 3 au 5 mai 2017, au Guatemala,  le Front parlementaire contre la faim d’Amérique Latine et des Caraïbes s’est réuni à l’occasion de la V Rencontre de planification des parlementaires d’Amérique Latine et des Caraïbes.

EN SAVOIR PLUS:

Front parlementaire contre la faim en Haïti 

Front parlementaire contre la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes

Rôle et implication des parlementaires dans la lutte contre la malnutrition

 

Post A Comment

No Comments