SUN Newsletter
Home / Actualités / La Coupe d'Afrique des Nations donne l'occasion de promouvoir le défi faim zéro en Afrique à l'horizon 2025

La Coupe d’Afrique des Nations donne l’occasion de promouvoir le défi faim zéro en Afrique à l’horizon 2025

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Le 17 janvier 2015, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) a commencé dans différents lieux à travers la Guinée équatoriale. Seize équipes venant de différents pays africains étaient impliquées dans le tournoi y compris les pays SUN dont le Mozambique, le Mali, le Nigeria, l’Ouganda, le Zimbabwe, le Burkina Faso, le Congo, l’Éthiopie, le Ghana, le Burundi, la RD Congo et la Mauritanie. La campagne « Football africain contre la faim » a été organisée par la FAO et la Confédération africaine de football (CAF). La vidéo de la campagne présentée tout au long des matches, comprend des engagements pris par les dirigeants africains de s’unir pour éradiquer la faim d’ici l’an 2025.

« Éradiquer la faim nécessite un travail d’équipe et de la persévérance – les mêmes qualités que les joueurs de la Coupe des Nations nous montrent sur le terrain », a déclaré José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

Fonds d’affectation spéciale de solidarité pour l’Afrique

Le Fonds d’affectation spéciale de solidarité pour l’Afrique (ASTF) créé en 2013 et administré par la FAO, est également présenté dans la vidéo. L’ASTF est le premier fonds africain pour l’Afrique. Jusqu’à présent, il a permis de mobiliser quelques 40 millions de dollars des États africains (principalement la Guinée Équatoriale et l’Angola) pour des projets qui visent à améliorer l’agriculture et lutter contre la faim.

Le travail de la FAO et l’ASTF complète celui du Programme global de développement de l’agriculture africaine (PDDAA) Comprehensive Africa Agriculture Development Program, un effort de coopération national et régional lancé par les gouvernements depuis 10 ans pour stimuler la productivité agricole. Les investissements dans le développement agricole, les réseaux consolidés de protection sociale et les droits d’accès aux ressources sont d’une grande importance pour assurer la sécurité alimentaire en Afrique, selon l’agence de l’ONU. Cette vidéo souligne également la nécessité de soutenir les petits agriculteurs, qui travaillent sur plus de 60 pour cent des terres agricoles.

En avoir plus Read more

Post A Comment

No Comments