SUN Newsletter
Home / Actualités / La Journée africaine de l’alimentation scolaire en Gambie montre l’impact que peuvent avoir les partenariats

La Journée africaine de l’alimentation scolaire en Gambie montre l’impact que peuvent avoir les partenariats

  |   Réseau des pays SUN

Depuis son instauration en 2016 par l’Union africaine, la Journée africaine de l’alimentation scolaire marque chaque année l’occasion de reconnaître le rôle déterminant des repas scolaires produits localement pour améliorer les taux de rétention et les performances des enfants à l’école.

_MG_0782

School children enjoyed diverse meals such as a Hungarian dish made with eggplant locally available in The Gambia Photo: WFP/Alagie Manka

Le 10 mars 2017, suivant la Journée africaine de l’alimentation scolaire, le gouvernement de Gambie, à travers son ministère de l’Éducation de base et secondaire, et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont souligné le rôle vital des partenariats pour un assurer programme durable de repas scolaires. Cette journée a été marquée par une foire alimentaire et une marche des enfants des écoles bénéficiant du programme de repas scolaires. Les participants à la foire alimentaire étaient issus des secteurs public et privé, y compris des associations d’alimentation scolaire, le ministère de l’Agriculture, des agences des Nations Unies, des restaurants, des hôtels et des épouses d’ambassadeurs.

Plus de 100 000 élèves de 368 écoles des six régions du pays reçoivent chaque année des repas quotidiens grâce au gouvernement de Gambie et au soutien précieux de donateurs comme l’Union européenne et les gouvernements du Japon et de la République de Corée. En Gambie, le gouvernement, avec le soutien du PAM, d’agences des Nations Unies et de partenaires de développement, œuvre à intégrer les repas scolaires, en tant que filet social national, au plan national de développement pour la croissance durable et l’autonomisation.

Dans une déclaration au nom du gouvernement de Gambie, le ministère de l’Éducation de base et secondaire a dit que le gouvernement, avec d’autres parties prenantes, soutiendrait l’expansion du programme d’alimentation scolaire et encouragerait l’établissement de cantines scolaires afin d’améliorer les normes nutritionnelles des élèves.


Les partenariats continuent de jouer un rôle vital pour mobiliser les efforts communs gérés au niveau national en faveur d’un programme durable pour répondre aux besoins des enfants en matière de santé et d’alimentation, tout en encourageant la production des petits exploitants en leur achetant des produits. »

Angela Cespedes, représentante et directrice de pays du PAM


 

En partenariat avec le gouvernement, le PAM est en train de tester des transferts monétaires dans les écoles où ce sont des comités de gestion alimentaires et des membres clés des communautés ou des restaurateurs qui fournissent les repas quotidiens. Cette initiative permet une plus grande flexibilité lorsqu’il s’agit de proposer une alimentation locale et des menus plus variés et d’autonomiser les communautés.

Pour en savoir plus sur cet événement en Gambie (East Africa). Voir aussi le site du PAM.

Pour en savoir plus sur un événement régional au Congo.

Post A Comment

No Comments