SUN Newsletter
Home / Actualités / La Journée mondiale des toilettes 2016 souligne la nécessité d’améliorer la qualité de l’eau et de l’assainissement en milieu de travail et en milieu urbain

La Journée mondiale des toilettes 2016 souligne la nécessité d’améliorer la qualité de l’eau et de l’assainissement en milieu de travail et en milieu urbain

  |   Réseau de la société civile SUN

1200x627_wtd2016_facebook_workplace-01-1Le 19 novembre 2016, la Journée mondiale des toilettes a été célébrée dans le monde entier sous le thème « Toilettes et emplois » pour sensibiliser la population sur l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (WASH) en vue d’améliorer la santé et la productivité au travail.

wash_at_work_web_001Pour commémorer cette journée, ONU-Eau a élaboré des documents pour promouvoir le thème, notamment des affiches et des fiches d’information en six langues et, dans le cadre de l’initiative WASH4Work, le groupe a coopéré avec l’Organisation internationale du travail (OIT) pour élaborer un module d’auto-formation en sécurité et santé au travail. La boîte à outil d’auto-formation vise à aider les gouvernements, les travailleurs et les employeurs à mettre en œuvre les normes et codes de pratiques de l’Organisation internationale du travail en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène. Télécharger la boîte à outils.

overflowing-cities-the-state-of-the-worlds-toilets-2016_001

Télécharger le rapport : English / Français /  Português / Español

Cette journée a également donné lieu au lancement du deuxième rapport annuel de WaterAid sur l’état des toilettes dans le monde intitulé « Villes débordantes : L’état des toilettes dans le monde 2016 ». Pour la première fois dans l’histoire, plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes, des communautés urbaines et des mégapoles. D’ici 2050, ce chiffre devrait augmenter de deux tiers. C’est la raison pour laquelle le rapport cherche à accélérer les interventions visant à élargir l’accès à un assainissement sécurisé pour les 700 millions de personnes les plus pauvres du monde vivant actuellement dans les zones urbaines sans toilettes basiques. En se projetant dans cet environnement, la file de personnes nécessitant des toilettes dans nos villes et communautés urbaines s’étendrait de 29 fois à travers le monde. L’on note des progrès remarquables dans certaines villes et certains pays, mais les politiques inappropriées, la couverture inégale, les problèmes fonciers, les systèmes inadéquats et les défis techniques se posent néanmoins.

Lire le dernier blog de Capacity4Development intitulé « Faire le lien entre les toilettes et la nutrition pour des vies plus renforcées et plus saines », inspiré par des experts et des praticiens discutant de la façon de renforcer les progrès en reliant les politiques et la mise en œuvre de la nutrition avec les services d’eau, assainissement et hygiène et en surmontant les obstacles.

Post A Comment

No Comments