SUN Newsletter
Home / Actualités / La nutrition dans la couverture sanitaire universelle

La nutrition dans la couverture sanitaire universelle

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

Le rapport fournit au lecteur des informations et des messages clés pour transformer les systèmes de santé en vue de l’intégration des actions essentielles en matière de nutrition en tant que composante importante à la mise en place d’une couverture sanitaire universelle (CSU) de qualité. Il renforce l’idée que la malnutrition sous toutes ses formes menace la réalisation des objectifs de développement durable d’ici à 2030. Six mesures concrètes sont proposées pour intégrer les interventions en matière de nutrition dans les systèmes de santé nationaux, ce qui permettra d’améliorer la couverture et la qualité des actions essentielles en matière de nutrition, sans négliger personne.

Le rapport s’adresse aux parties prenantes qui jouent un rôle dans les systèmes de santé nationaux, dans les actions en matière de nutrition et dans la CSU, parmi lesquelles les décideurs des ministères gouvernementaux, ainsi que les dirigeants communautaires, les membres des organisations de la société civile et les représentants des organismes du système des Nations Unies, entre autres. Il les invite à s’engager dans des discussions mondiales sur le CSU, à prendre des engagements stratégiques et financiers en vue de l’intégration des interventions en matière de nutrition dans les plans nationaux de CSU et à élargir progressivement la liste des actions en matière de santé disponibles à mesure que les ressources disponibles augmentent.

Une bonne nutrition est essentielle à la réalisation du droit à la santé, consacré à l’article 25 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Aucun pays ne peut parvenir à la CSU sans investir dans les actions essentielles en matière de nutrition, et une bonne nutrition pour tous est impossible sans une CSU.

La malnutrition sous toutes ses formes augmente considérablement le risque de maladies infectieuses telles que la pneumonie, la diarrhée, la rougeole et la tuberculose, de maladies non transmissibles telles que les maladies cardiaques, le cancer et le diabète, et de décès maternels et néonatals. Le coût du traitement de la malnutrition et des maladies liées à la nutrition est conséquent, mais les pertes pour l’économie en général sont encore plus importantes, s’élevant à près de 3,5 billions d’USD par an. Par conséquent, il est fondamental d’intégrer les actions essentielles en matière nutrition dans les systèmes de santé afin de répondre aux besoins de santé des populations et de mettre en place la CSU.

Le rapport a été rédigé par le Département de la nutrition pour la santé et le développement de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en collaboration avec le Mouvement SUN, la Fondation Bill et Melinda Gates, le ministère du Développement international du Royaume-Uni (DFID), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), ENN Online, Save the Children, World Vision, 1 000 Days et la coalition No Wasted Lives.

Télécharger

• Nutrition in Universal Health Coverage (La nutrition dans la couverture sanitaire universelle) – English

Post A Comment

No Comments