SUN Newsletter
Home / Actualités / La nutrition en tête de l'ordre du jour de la TICAD 7

La nutrition en tête de l’ordre du jour de la TICAD 7

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN

La septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD7) s’est fermement engagée à investir dans la santé pour mettre fin aux maladies infectieuses, renforcer les systèmes de santé et assurer une couverture santé universelle. Dans la déclaration finale de Yokohama, la TICAD7 a décidé d’investir pour renforcer les soins de santé primaires et promouvoir des systèmes de santé résilients, notamment un financement national durable, grâce à une collaboration renforcée entre les autorités sanitaires et financières afin d’accroître les ressources nationales allouées à la santé.

La TICAD  2019 s’est ouverte sur le thème « Faire progresser le développement en Afrique à travers les hommes, les technologies et à l’innovation ». La Déclaration accorde une place à la nutrition et le Plan d’action inclut l’amélioration de l’état nutritionnel de 200 millions d’enfants africains de moins de 5 ans par l’IFNA et d’autres mesures, ainsi que l’organisation du Sommet de la nutrition de Tokyo 2020.

Amélioration de la nutrition dans toute l’Afrique grâce à l’IFNA

 

Le coordinateur du Mouvement SUN a présidé cet événement parallèle coorganisé par l’IFNA (Initiative pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique) et le NEPAD afin de présenter les bonnes pratiques/expériences de l’IFNA et de confirmer l’engagement de tous les pays africains envers l’amélioration de la situation nutritionnelle des Africains, en particulier de l’ensemble des 200 millions d’enfants, dans la perspective du Sommet de la nutrition pour la croissance (N4G) en 2020 et des objectifs mondiaux en matière de nutrition.


« Impressionné par la TICAD7 : un leadership fort du Japon dans le cadre de l’Agenda 2030 et une collaboration dans les pays africains et au sein de l’Union africaine. Le Mouvement SUN est très motivé pour aider à faire de 2021 l’Année africaine des #systèmes alimentaires pour la  nutrition et la lutte contre le changement climatique »

Madame Gerda Verburg, Sous-Secrétaire générale de l’ONU et coordinatrice du Mouvement SUN


 

Le nouveau directeur général de la FAO, M. Qu Dongyu, a participé au panel et déclaré que, dans leur combat pour éliminer la faim et améliorer la nutrition, les pays africains ont la possibilité de s’appuyer sur les connaissances du Japon en matière de technologies intelligentes, de machines agricoles et de marketing, ainsi que sur les normes rigoureuses de sécurité alimentaire et de nutrition de ce pays d’Asie de l’Est et sur sa culture des aliments et des régimes alimentaires sains.

« Lutter contre la faim et toutes les formes de malnutrition est et restera la principale priorité de la FAO en Afrique », a déclaré M. Qu. Le directeur général de la FAO a souligné la nécessité d’aborder les différents aspects de la nutrition, ce qui pourrait conduire à des améliorations socio-économiques substantielles, ainsi que des approches novatrices et de nouvelles idées axées sur les actions en faveur des pauvres et sur les résultats.

Le président malgache,   M. Andry Rajoelina, a souligné que son pays ne reculerait pas dans la lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire. « J’ai juré à tout mon peuple que, ensemble, nous réussirions à enrayer le fléau de la faim et de la malnutrition. » Le président a également présenté le programme général de l’État visant à mettre fin à la malnutrition dans son pays. Création de structures nationales, régionales et locales dédiées à l’amélioration de la nutrition et au suivi de la consommation et des habitudes alimentaires de la population. Mise en place d’un programme d’investissement agricole et rationalisation du secteur agroalimentaire.

 


« J’ai juré à tout mon peuple que, ensemble, nous réussirions à enrayer le fléau de la faim et de la malnutrition. »

Andry Rajoelina, Président de Madagascar



TICAD signifie Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique. La TICAD est une conférence internationale dirigée par le gouvernement japonais et coparrainée par les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Commission de l’Union africaine (CUA) et la Banque mondiale. Après le déroulement réussi des TICAD IV et V à Yokohama en 2008 et 2013, la TICAD est revenue à Yokohama et la TICAD 7 s’est déroulée du 28 au 30 août 2019.

Post A Comment

No Comments