SUN Newsletter
Home / Actualités / « La nutrition ne peut attendre » : le groupe de coordination de la société civile SUN pour l’Asie lance une campagne de plaidoyer

« La nutrition ne peut attendre » : le groupe de coordination de la société civile SUN pour l’Asie lance une campagne de plaidoyer

  |   Réseau de la société civile SUN

Article rédigé par Irshad Danish, Nutrition International et Alison Farnham MA, MMedSci, Action for Development


#La nutrition ne peut attendre – La pandémie de COVID-19 est une crise sanitaire et humaine qui menace la sécurité alimentaire et la nutrition de millions de personnes dans le monde. Les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire inférieur sont plus touchés. Leurs indicateurs de développement actuels sont médiocres et leurs systèmes de santé et d’alimentation sont fragiles, ce qui risque d’accroître la vulnérabilité d’une population aux effets néfastes de la COVID-19. Il est évident que la limitation des services nutritionnels et sanitaires en raison des mesures de confinement et la surcharge des systèmes de santé augmenteront les taux de morbidité et de mortalité. De même, l’insuffisance des moyens de subsistance et la faiblesse des systèmes alimentaires compromettront l’accès à des aliments nutritifs, sûrs et abordables.

Alors que la dernière édition du rapport « L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde » (SOFI 2020) n’évalue pas les conséquences de la pandémie de COVID-19, ses auteurs estiment que 132 millions de personnes supplémentaires pourraient souffrir de sous-nutrition en 2020. Une étude récente menée par des chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, publiée dans le Lancet Global Health Journal , révèle que, selon le pire des trois scénarios dans 118 pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, 1,2 million de décès d’enfants de moins de cinq ans supplémentaires pourraient survenir en six mois seulement, en raison de la réduction des niveaux de couverture des services de santé de routine et de l’augmentation de l’émaciation infantile. Au cours des six prochains mois, 6 000 enfants supplémentaires pourraient mourir chaque jour de causes évitables, car la pandémie de COVID-19 continue d’affaiblir les systèmes de santé et de perturber les services de routine. Les chercheurs estiment qu’au cours des six prochains mois, jusqu’à 300 000 enfants pourraient mourir rien qu’en Inde, 95 000 au Pakistan, 28 000 au Bangladesh, 13 000 en Afghanistan et 4 000 au Népal.

La situation actuelle exige que les dirigeants mondiaux, les gouvernements, les donateurs, le secteur privé, la société civile et les autres acteurs agissent maintenant pour protéger et promouvoir le droit à la santé et à la nutrition et réduire les vulnérabilités des femmes et des enfants touchés par la COVID-19. Les principales priorités à l’heure actuelle devraient être de garantir l’accès à des aliments sûrs et nutritifs, en particulier pour les jeunes enfants et les femmes enceintes et allaitantes, de continuer à encourager et à protéger l’allaitement maternel, et de poursuivre la mise en œuvre d’interventions nutritionnelles vitales grâce aux systèmes de santé et à l’aide humanitaire, tout en réduisant au minimum les risques de transmission.

Groupe de coordination de la société civile SUN pour l’Asie

Créé le 13 janvier 2017, le Groupe de coordination de la société civile SUN pour l’Asie (GCA) regroupe 13 alliances de la société civile (ASC), afin de permettre une collaboration continue entre les ASC de la région Asie aux fins d’une mise en œuvre efficace des plans nationaux de nutrition grâce au partage d’informations, à l’échange de connaissances et à la mise en œuvre d’activités de plaidoyer communes. Les membres actuels du GCA sont le Bangladesh, le Népal, le Cambodge, le Myanmar, le Pakistan, le Kirghizstan, les Philippines, l’Indonésie, le Sri Lanka, la RDP lao, l’Afghanistan, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Viet Nam.

Conformément à la vision du Mouvement SUN (l’éradication dans le monde, à l’horizon 2030, de la malnutrition sous toutes ses formes et la prévention de tout tassement de la progression vers la réalisation de cet objectif que la COVID-19 menace), le GCA a institué un groupe de plaidoyer chargé de soutenir les ASC régionales dans leur campagne de protection et de promotion du droit à une alimentation saine et sûre et à une nutrition adéquate afin de prévenir les décès maternels et infantiles pendant la COVID-19 et au-delà.

Campagne de plaidoyer du GCA

Afin d’aider la société civile à agir maintenant pour protéger et promouvoir le droit à la santé et à la nutrition et réduire les vulnérabilités des femmes et des enfants touchés par la COVID-19, la campagne se concentrera sur les objectifs spécifiques suivants :

  • souligner l’importance de la nutrition pendant la COVID-19 et au-delà ;
  • donner la priorité à la nutrition dans les programmes d’intervention, de rétablissement et de résilience dans le contexte de la COVID-19 ;
  • poursuivre la mise en œuvre d’interventions nutritionnelles vitales grâce aux systèmes de santé et à l’aide humanitaire, tout en réduisant au minimum les risques d’infection ;
  • mobiliser des engagements du monde politique et financier à maintenir et à renforcer les programmes de nutrition.

Menées par le Groupe de coordination de la société civile SUN pour l’Asie (GCA), avec le soutien du secrétariat du réseau de la société civile SUN, les activités de la campagne seront mises en œuvre avec le soutien des alliances de la société civile SUN dans la région Asie et dans le monde. Lancée en août 2020, la campagne est axée dans un premier temps sur l’allaitement maternel et l’alimentation complémentaire des jeunes enfants et comprend des événements autour de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel qui s’est tenue du 1er au 7 août.

La première phase de la campagne se déroulera jusqu’en décembre 2020 et se concentrera sur les domaines thématiques suivants :

  • le droit à l’alimentation et à la nutrition ;
  • l’importance de la nutrition de la mère, de l’adolescent, du nourrisson et du jeune enfant ;
  • l’allaitement maternel et l’alimentation complémentaire : le respect total du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel ;
  • le maintien et le renforcement des services essentiels de santé et de nutrition pour tous, en particulier pour les jeunes enfants et les femmes enceintes et allaitantes.

Deux autres domaines (les allocations budgétaires pour les secteurs spécifiques et contribuant à la nutrition et le renforcement des systèmes de santé et d’alimentation) seront pris en considération lors de la deuxième phase de la campagne qui sera lancée l’année prochaine. De même, l’engouement pour le sommet « Nutrition pour la croissance » (N4G), qui sera organisé par le gouvernement japonais en décembre 2021, continuera à être suscité.

Soutien de la campagne

Les ASC régionales peuvent soutenir la campagne en diffusant les messages de campagne et en partageant des photos, des vidéos et des informations pertinentes sur leurs activités avec le hashtag #NutritionCantWait

Pour en savoir plus et être tenu au courant de la campagne, veuillez contacter Irshad Danish, coordinateur du GCA (idanish@nutritionintl.org)

Événements majeurs

Semaine mondiale de l’allaitement maternel (1-7 août)

Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre)

Comité de la sécurité alimentaire mondiale (12-16 octobre)

Journée mondiale de l’enfance (20 novembre)

Journée des droits de l’homme (10 décembre)

Liens utiles

Note de synthèse des Nations Unies: The Impact of Covid-19 on Food Security and Nutrition, juin 2020

COVID-19: safeguarding food systems and promoting healthy diets. GLOPAN.

Post A Comment

No Comments