SUN Newsletter
Home / Actualités / La société civile sénégalaise se mobilise pour faire de la nutrition un enjeu clé des élections présidentielles

La société civile sénégalaise se mobilise pour faire de la nutrition un enjeu clé des élections présidentielles

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

Lors d’une conférence de presse tenue à Dakar, la société civile sénégalaise a interpellé les candidats à l’élection présidentielle qui aura lieu le 24 février 2019 dans le pays.

« La lutte contre la malnutrition est un impératif de développement » a déclaré M. Seydou Ndiaye, Coordonnateur National de la Plateforme des Organisations de la Société civile pour la Nutrition et la Sécurité Alimentaire au Sénégal ou plateforme OSC SUN. Cette plateforme a été lancée en 2013 à la suite de l’adhésion du Sénégal au Mouvement mondial pour le Renforcement de la Nutrition (Mouvement Scaling Up Nutrition).

Suivant le modèle du Salvador, autre pays membre du Mouvement SUN, et grâce à un échange de bonnes pratiques rendu possible par la mission de suivi et d’évaluation du Programme de subvention du fonds commun du Mouvement SUN, la plateforme de la Société Civile au Sénégal a engagé un débat dans le contexte électoral afin d’encourager les candidats à faire des propositions concrètes sur le développement et le financement de politiques publiques notamment de santé, d’agriculture, d’eau et d’assainissement, qui soient sensibles à la nutrition.

Au Sénégal, la malnutrition, sous toutes ses formes, a des conséquences humaines et sociales dévastatrices. Les enfants sont particulièrement touchés, avec de possibles séquelles irréversibles sur leur développement physique et cognitif. Chez les enfants de moins de cinq ans, un décès sur trois est lié directement ou indirectement à la malnutrition. Les femmes enceintes souffrant de malnutrition sont également exposées à un risque accru de complications, pour elles-mêmes et pour leurs bébés.  Malgré certains progrès, la situation nutritionnelle du pays est restée relativement précaire ces dix dernières années, avec des situations atteignant des seuils critiques dans certaines régions du pays.

La société civile sénégalaise a ainsi saisi l’occasion de rappeler aux candidats à l’élection présidentielle les engagements nationaux et internationaux pris en matière de nutrition par le Sénégal, notamment, le plan stratégique multi sectoriel de la Nutrition au Sénégal  ainsi que les objectifs et cibles de l’Assemblée Mondiale de la Santé adoptés en 2012 ou encore les Objectifs de développement durable.

Les enjeux sont majeurs pour le développement économique du pays ; les pertes économiques liées à la baisse de la productivité due à la malnutrition pouvant aller jusqu’à 11 pour cent du PIB. A contrario, l’investissement dans une nutrition optimale, particulièrement durant la « fenêtre d’opportunité » des 1000 premiers jours de la vie, constitue l’une des interventions de développement les plus rentables économiquement, en plus de bénéficier au bien-être général de la population et ainsi renforcer le capital humain, gage du développement du Sénégal.

Document de plaidoyer

Investir dans la nutrition, un imperatif pour le développment du Sénégal

 

 

Post A Comment

No Comments