SUN Newsletter
Home / Actualités / La soixante-dixième Assemblée mondiale de la Santé place la nutrition au cœur du débat et élit le nouveau directeur général de l’OMS

La soixante-dixième Assemblée mondiale de la Santé place la nutrition au cœur du débat et élit le nouveau directeur général de l’OMS

  |   Non classifié(e), Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

Lors de son dernier discours d’ouverture à l’Assemblée mondiale de la Santé en tant que directrice générale, Dr Margaret Chan a donné quelques conseils aux représentants pour « continuer à façonner l’avenir de cette Organisation ». Elle a appelé l’Assemblée mondiale de la Santé à faire de la « réduction des inégalités », un principe directeur et éthique. « L’OMS défend l’équité », a-t-elle déclaré. Les pays devraient aussi travailler à l’amélioration de la collecte de données en matière de santé et rendre les stratégies sanitaires plus responsables. Crédit photo : OMS/L. Cipriani

La soixante-dixième Assemblée mondiale de la Santé (AMS), qui s’est déroulée du 22 au 31 mai 2017, à Genève, en Suisse, a réuni des ministres de la Santé et des représentants des 191 États membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le 23 mai, les États membres de l’OMS ont élu Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus au poste de directeur général de l’organisation. Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, dont la candidature a été proposée par le gouvernement de l’Éthiopie, commencera son mandat de 5 ans le 1er juillet 2017. Télécharger le communiqué de presse | Biographie en bref

L’AMS, qui adhère aux six cibles mondiales pour améliorer l’alimentation de la mère, du nourrisson et du jeune enfant et au Plan d’action mondial pour la lutte contre les maladies non-transmissibles 2013-2020 de l’OMS, a réalisé des avancées considérables en matière de nutrition : 

  • Le Brésil est devenu le premier pays à prendre des engagements SMART dans le cadre de la Décennie d’action des Nation Unies pour la nutrition 2016-2025. EN SAVOIR PLUS >
  • La stratégie « Ambition and Action in Nutrition 2016-2025 » de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) constitue la toute première action stratégique entreprise par l’OMS pour la nutrition. EN SAVOIR PLUS >
  • Le double fardeau de la malnutrition – caractérisé par la coexistence de la sous-alimentation, du surpoids, de l’obésité et de maladies non transmissibles (MNT) liées à l’alimentation – touche à présent de nombreux pays du monde. Deux nouveaux documents de politique générale, « Des mesures à double usage en matière de nutrition » (Double-duty actions for nutrition) et « Le double fardeau de la malnutrition » (The double burden of malnutrition), lancés par l’OMS, présentent des mesures efficaces pour relever le défi de la nutrition. EN SAVOIR PLUS >
  • Les Estimations communes de 2017 sur la malnutrition infantile sont désormais disponibles. Elles montrent que de nombreux pays sont sur la bonne voie mais que les progrès restent lents. EN SAVOIR PLUS >
  • Vingt-cinq plus tard : le rapport sur l’initiative Hôpitaux amis des bébés présente la couverture du programme et les difficultés rencontrées dans sa mise en œuvre. EN SAVOIR PLUS >
  • À l’occasion d’un dîner de haut niveau avec des ministres de la Santé des pays SUN, Action Contre la Faim et Action Santé Mondiale ont lancé une grille d’évaluation pour mesurer les progrès réalisés en vue d’éradiquer la malnutrition. EN SAVOIR PLUS >

Voir les dernières actualités : anglais | Français | Español

Voir les webcasts : http://www.who.int/mediacentre/events/2017/wha70/webstreaming/en/

Voir les discussions sur le thème de la nutrition à l’ordre du jour de l’Assemblée :  Début du compte à rebours pour la 70e Assemblée mondiale de la Santé, à Genève, en Suisse

Post A Comment

No Comments