SUN Newsletter
Home / Actualités / La Somalie lance une enquête nationale sur l’état nutritionnel des femmes et des enfants

La Somalie lance une enquête nationale sur l’état nutritionnel des femmes et des enfants

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

(c) UNICEF / Coursin

L’enquête sur les micronutriments lancée par le ministère fédéral de la Santé et l’UNICEF met en lumière l’état nutritionnel des femmes et des enfants en Somalie. Selon l’enquête, l’état nutritionnel des femmes et des enfants s’est amélioré au cours de la dernière décennie. Neuf nourrissons sur dix sont allaités au sein et la prévalence du retard de croissance et de l’émaciation a diminué.

« Nous devrions être tous fiers de la réalisation de l’enquête sur les micronutriments, signe de notre engagement indéfectible envers les femmes et les enfants de Somalie. Si nous pouvons nous réjouir des progrès accomplis, n’oublions pas que la lutte contre la malnutrition en Somalie n’est pas encore terminée », a déclaré le ministre de la Santé par intérim, le Dr Fawziya Abikar.

Les résultats de l’enquête indiquent que des millions d’enfants somaliens de moins de cinq ans n’ont toujours pas droit à une bonne nutrition. Si de nombreux bébés sont allaités, seul un tiers d’entre eux sont exclusivement nourris au sein pendant six mois. Ils se trouvent ainsi exposés à un risque accru de diarrhée et de malnutrition. Près d’un enfant sur cinq présente des signes de malnutrition chronique et un sur dix souffre de malnutrition aiguë. Ces conditions létales freinent le développement physique et cérébral des enfants. La carence en vitamine A concerne un tiers des enfants, les exposant à des infections et affaiblissant leur système immunitaire. L’anémie ferriprive, qui touche plus d’un quart des enfants, entrave leur capacité d’apprentissage.

La pandémie de COVID-19 aggrave encore la situation et met en danger des vies vulnérables. La surcharge des systèmes de santé, la perturbation des systèmes alimentaires et la perte de revenus empêchent de nombreux enfants et de nombreuses femmes d’avoir accès à des régimes alimentaires nutritifs et à des services nutritionnels essentiels.

« L’enquête sur les micronutriments nous a permis de récolter de précieuses données sur l’état nutritionnel des femmes et des enfants somaliens », a déclaré Werner Schultink, représentant de l’UNICEF en Somalie. « Les résultats de cette étude nous aideront à tracer la voie à suivre afin que nous puissions investir dans des stratégies efficaces et à long terme qui permettent aux enfants de réaliser pleinement leur potentiel. »

L’enquête préconise des interventions visant à améliorer la nutrition des femmes avant et pendant la grossesse, des actions de soutien à l’allaitement maternel dès la première heure de vie, des interventions visant à améliorer les pratiques d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants afin d’accroître la diversité alimentaire et d’améliorer l’apport en vitamines et en minéraux, ainsi que des programmes visant à fournir des denrées alimentaires, des compléments alimentaires et des informations.

Post A Comment

No Comments