SUN Newsletter
Home / Actualités / La Tanzanie publie des directives nationales sur la biofortication en vue de combattre la malnutrition

La Tanzanie publie des directives nationales sur la biofortication en vue de combattre la malnutrition

  |   Réseau des pays SUN

* Initialement publié par Nutrition International 


Réaffirmant son engagement à lutter contre la malnutrition, le gouvernement tanzanien a publié des directives nationales sur la biofortification, qui contribueront à prévenir les carences en nutriments au sein de la population. Ces directives, diffusées par le ministère de l’Agriculture (MOA) en collaboration avec Nutrition International, fournissent aux parties prenantes des conseils sur la gestion de leurs activités dans la chaîne de valeur agricole.

« Ces directives aideront les parties prenantes du secteur de la chaîne alimentaire à produire des aliments nutritifs qui amélioreront la nutrition de la communauté et nous permettront d’atteindre notre objectif de mettre fin à la malnutrition causée par le manque de minéraux et de vitamines », a déclaré M. Beda Chamatata, Secrétaire administratif régional par intérim, lors de la réunion de diffusion auprès des parties prenantes du secteur de la nutrition à l’hôtel Kerena de Shinyanga. Il a également appelé les parties prenantes à soutenir la diffusion des directives au travers de leurs plans et budgets.

En Tanzanie, 58 % des enfants âgés de 6 à 59 mois et 45 % des femmes sont anémiques, selon l’enquête sur les indicateurs démographiques, sanitaires et liés au paludisme (2015/16). Ces directives établiront un lien entre les secteurs de l’agriculture et de la santé, et renforceront les interventions de biofortification qui contribueront à réduire les carences en micronutriments dans le pays.

Le ministère de l’Agriculture a dirigé l’élaboration des directives avec le soutien financier et l’assistance technique de Nutrition International dans le cadre du projet ENRICH (Enhancing Nutrition Services to Improve Maternal and Child Health – Renforcer les services de nutrition pour améliorer la santé maternelle et infantile), financé par le gouvernement du Canada.

ENRICH est dirigé par World Vision, avec le soutien des partenaires du consortium, Nutrition International, la Société canadienne de santé internationale, HarvestPlus et l’Université de Toronto.

Madame Samia Suluhu Hassan, vice-présidente, a officiellement lancé les directives en août lors d’un salon agricole organisé dans la région de Simiyu, et la diffusion nationale a eu lieu à Dar es Salaam le 16 septembre dernier. Les réunions de diffusion au niveau du projet auront lieu à Shinyanga et Singida (deux régions de mise en œuvre du projet ENRICH) le 30 septembre et le 2 octobre, respectivement. D’autres événements de diffusion auront lieu tout au long de l’année, notamment lors de la Journée mondiale de l’alimentation, au mois d’octobre.

• Directives sur la biofortication – Kiswahili / Anglais 

Post A Comment

No Comments