SUN Newsletter
Home / Actualités / Lancement du Rapport mondial sur la nutrition 2015

Lancement du Rapport mondial sur la nutrition 2015

  |   Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

DifferentFormsofMalnutrition_1000Le 22 septembre 2015, le deuxième Rapport mondial sur la nutrition (RMN) a été lancé lors d’un événement spécial à New York. Cette soirée a été l’occasion pour la communauté mondiale œuvrant dans le domaine de la nutrition de s’engager dans une conversation dynamique suite à la présentation de nouvelles données probantes, des progrès et des perspectives pour la nutrition.2015 GNR Cover

Le RMN est un résumé complet et une fiche d’évaluation des progrès tant globaux que nationaux dans les questions de nutrition sur toutes les formes. Il s’agit du deuxième d’une série annuelle qui couvre l’état nutritionnel et la couverture de programme ainsi que les déterminants sous-jacents tels que la sécurité alimentaire ; l’eau, l’assainissement et l’hygiène ; l’allocation des ressources et les changements institutionnels et politiques – à l’échelle mondiale et à l’échelle nationale pour 193 pays.

Dans son exposé, le Chargé de recherche principal à l’Institut d’études sur le développement, Lawrence Haddad, a remercié les trois co-présidents, les 20 experts, les 11 différents donateurs, les 70 auteurs diversifiés et les centaines d’analystes d’horizons également divers qui ont dirigé l’élaboration du RMN 2015.

« Les forces à l’origine de la malnutrition sont très puissantes ; pour venir à bout de la malnutrition nous avons besoin d’alliances et de forces également puissantes »

, a déclaré Lawrence Haddad, Chargé de recherche principal à l’Institut d’études sur le développement

L’édition 2015 est inspirée de, et reflète les nouvelles opportunités, les actions, les progrès, la redevabilité, et les données sur la nutrition, avec l’objectif de susciter un engagement plus fort pour améliorer la nutrition dans tous les pays. Les nouvelles conclusions et recommandations présentées dans le RMN 2015 comprennent :

  • La relation importante entre le changement climatique et la nutrition
  • Un accent sur l’approche à travers laquelle les systèmes alimentaires peuvent être davantage bénéfiques pour les populations et la planète
  • Un accent sur les rôles du Secteur privé et la façon de jouer un rôle clé
  • De nouvelles données couvrant toutes les formes de malnutrition – de la sous-nutrition chez les jeunes enfants aux maladies non transmissibles liées à la nutrition chez les adultes et du retard de croissance à l’obésité

Télécharger le rapport et se renseigner sur l’appui à apporter aux événements à l’adresse : globalnutritionreport.org

Allocution de Graça Machel lors du lancement du Rapport mondial sur la nutrition 2015

« Chaque fois que vous voulez parler du développement des personnes, vous devez placer la nutrition au centre de votre discours »

« Pour beaucoup, la nutrition est une question de santé. Pour d’autres, c’est une question agricole – c’est pourtant en réalité une question qui couvre littéralement la plupart des principaux secteurs de développement ».

« Il faudra une génération, 30 ans au minimum, pour inverser cette perception. Cela ne pourra se produire que lorsque les dirigeants percevront la nutrition en termes de capital humain, de productivité de la main-d’œuvre, de nations saines ; il est impératif que ces derniers changent leur regard sur la question ».

-Graça Machel, Fondatrice du Graça Machel Trust, Présidente du Conseil d’administration du Partenariat pour la santé maternelle, néonatale et infantile, Ambassadrice pour l’Afrique de l’initiative « Une promesse renouvelée ».

Allocution de Tom Arnold lors du lancement du Rapport mondial sur la nutrition 2015

« Le Mouvement SUN fait partie d’un effort plus vaste visant à réaliser de véritables progrès en matière de nutrition ».

« Il est quand même étonnant qu’il ait fallu attendre jusqu’en 2014 pour obtenir un Rapport mondial sur la nutrition ».

« Ce rapport est en train de devenir un recueil de vérités qui dérangent ».

« Le rapport essaie de faire en sorte que nous puissions identifier le coût énorme de la sous-nutrition, et de plus en plus, de la surnutrition, mais il s’oriente également vers la recherche de solutions ».

– Tom Arnold, Coordonnateur par intérim du Mouvement SUN

Allocution d’Ertharin Cousin lors du lancement du Rapport mondial sur la nutrition 2015

« En réalité, nous ne pouvons pas agir seuls. Même si le PAM alimente 80 millions de personnes, même si ces 80 millions de personnes bénéficient d’une nutrition adéquate, le globe compte jusqu’à 7 milliards de personnes. Nous devons prendre en compte la nature transversale de la nutrition ».

« Nous devons élargir notre cercle de conversation de sorte qu’il ne couvre pas seulement les acteurs, mais également les chefs d’entreprise, ceux qui sont pertinents et ceux qui ne le sont pas encore pour reconvertir cette dernière catégorie à travers la pression de la communauté internationale, y compris l’ONU, mais plus important encore, par la pression des ONG et des leaders communautaires qui ont une voix beaucoup plus forte pour exprimer les besoins et désirs réels de leurs communautés. De cette façon, nous pouvons nous engager dans un cercle de personnes toutes déterminées à garantir que la nutrition est réellement une question universelle ».

-Ertharin Cousin, Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial des Nations Unies et membre du Groupe principal du Mouvement SUN

EconomicBenefits_1000 (1)

 

Post A Comment

No Comments