SUN Newsletter
Home / Actualités / Lancement du Réseau du secteur privé SUN Sri Lanka

Lancement du Réseau du secteur privé SUN Sri Lanka

  |   Réseau du secteur privé SUN

* Cliquez ICI pour découvrir l’article complet sur le site Internet du Réseau du secteur privé SUN.
Article rédigé par Farzana Khan et Anusara Singhkumarwong, PAM Sri Lanka

Après une consultation approfondie avec diverses entreprises du secteur privé et d’autres acteurs gouvernementaux, la réunion de lancement du Réseau du secteur privé (SBN) au Sri Lanka a été organisée le 1er mars 2019 à Colombo. Plus de 50 participants ont assisté à la réunion, dont 26 personnes représentant 20 sociétés du secteur privé qui se sont inscrites en tant que membres du réseau. Les autres participants représentaient des partenaires gouvernementaux, l’ONU et la communauté des donateurs.

La séance a été ouverte par Mme Brenda Barton, directrice de pays du PAM, qui a appelé le secteur privé à se rassembler et à utiliser des plates-formes telles que le SBN pour harmoniser leurs visions de l’avenir et aider le pays à faire face aux carences de sa situation nutritionnelle. Mme Farzana Khan – la coordinatrice du SBN – a ensuite présenté le rôle du SBN et son orientation stratégique au Sri Lanka. Sur la base des consultations larges qui ont abouti à la réunion de lancement, elle a exposé les principaux axes de travail potentiels sur lesquels le secteur privé pourrait se concentrer.

Des représentants du ministère de la Santé, le Dr Renuka Jayatissa, responsable de la nutrition à l’Institut de recherche médicale et le Dr Rasanjali Hettiarachchi, directeur de la Division de la coordination de la nutrition, ont présenté la situation en matière de nutrition et la priorité du ministère de la Santé pour s’attaquer aux problèmes de nutrition. Ils ont appelé à une approche plus collaborative entre le gouvernement et le secteur privé afin de résoudre les problèmes, notamment leur rôle dans l’enrichissement des aliments, ainsi que les liens avec le marché pour les cultures et les produits nutritifs.

En outre, compte tenu des perspectives à long terme visant à établir un lien entre le SBN et la Fédération des chambres de commerce et d’industrie (FCCISL) du Sri Lanka, qui collabore avec les PME du pays et est le fer de lance de l’Accord de commerce Asie-Pacifique (APTA), le secrétaire général, M. Ajith D. Perera, a présenté le rôle de la FCCISL et les contributions potentielles à la situation de la nutrition au Sri Lanka avec la FCCISL et le secteur privé. M. Ajith a également indiqué que, pour cette année, le thème retenu par la FCCISL pour le très attendu « Prix de l’entrepreneur de l’année » serait axé sur la nutrition. Il a également précisé que le thème découlant à ce jour du plaidoyer et des perspectives de liens à travers le SBN est « L’entrepreneuriat pour une planète en bonne santé » (« Entrepreneurship for a Healthy Planet »).

Mme Dilka Pieris, qui représentait le Réseau de la société civile SUN, a évoqué les principales leçons tirées du Réseau, en particulier en ce qui concerne la façon dont ce réseau a été créé au Sri Lanka, et les mécanismes mis en place pour assurer la pérennité de leurs efforts.

Élaboration de la feuille de route du SBN Sri Lanka

À la suite de ces présentations, l’auditoire a été divisé en 3 groupes en veillant à une bonne répartition entre secteur privé, organismes gouvernementaux, ONU et donateurs. Chaque groupe a discuté d’un thème clé attribué préalablement en fonction des expressions d’intérêt recueillies lors de la préparation de la réunion de lancement du SBN. Le travail de groupe a guidé l’élaboration d’une feuille de route pour le SBN au niveau de 3 sous-thèmes:

1. Nutrition sur le lieu de travail
2. Création d’une demande d’aliments sains
3. Valeur ajoutée (notamment enrichissement des aliments)

Prochaines étapes

La réunion de lancement a permis de susciter l’intérêt des participants et de dynamiser les discussions engagées en août 2018 par l’équipe mondiale du SBN, ainsi que d’amorcer la communication entre le secteur privé et les responsables gouvernementaux. À l’avenir, une stratégie pour le SBN sera finalisée, qui portera sur sa structure, la fréquence des réunions, les membres du réseau, les rôles et les responsabilités de chaque sous-groupe, son secrétariat, ses ressources (humaines et financières), ainsi qu’un plan de travail détaillé, tel que proposé par les membres du groupe.

La nécessité d’une bonne campagne de communication sur la nutrition, qui pourrait constituer un axe de travail distinct, est l’un des principaux points à retenir de la réunion de lancement. Cela a été le résultat de tous les groupes et de nos partenaires gouvernementaux. Il existe une importante demande d’informations et de connaissances car les entreprises du secteur privé sont disposées à partager cette préoccupation et, en outre, cela correspond très bien au cadre de la campagne de communication pour le changement social et de comportement prévue par l’action communautaire du PAM, qui vise à promouvoir une bonne nutrition et l’importance d’une alimentation saine et équilibrée au niveau national.

Post A Comment

No Comments