SUN Newsletter
Home / Actualités / Lancement officiel du plan stratégique multisectoriel de sécurité alimentaire et nutrition à Burundi

Lancement officiel du plan stratégique multisectoriel de sécurité alimentaire et nutrition à Burundi

  |   Réseau des pays SUN

Photo: (c) RTNB

Au nom de Premier ministre, le Directeur de cabinet à la primature Déo Bède Mpfubusa a procédé mercredi le 16 décembre 2020 au lancement officiel du plan stratégique multisectoriel de sécurité alimentaire et nutrition 2ème génération (PSMASAN II).

Ce lancement officiel du PSMSAN II 2019-2023 était couplé avec la mobilisation des différents acteurs sur la consolidation de l’approche intégrée multisectorielle et multi-acteurs sous le thème : « Ensemble pour une sécurité alimentaire et une nutrition garant du capital humain productif et du développement ».

Les activités relatives au PSMASAN II s’inscrivent dans le processus d’amélioration de la situation nutritionnelle de la population burundaise, ce qui garantit le capital humain productif et le développement socio-économique durable pour lequel le gouvernement du Burundi s’est engagé. Selon Richmond Tiemoko qui a représenté le système des Nations Unies lors de ces assises, ce lancement marque un nouveau départ dans l’engagement du gouvernement du Burundi pour améliorer la nutrition et la santé alimentaire de la population du Burundi.

Richmond Tiemoko salut l’engagement du gouvernement pour la place accordée à la nutrition dans le PND 2018-2027. Il a fait remarquer que le PSMASAN II intervient à 10 ans des échéances des ODD et constitue une opportunité pour aboutir à l’objectif 2 des ces ODD.

Selon Richmond Tiemoko, l’objectif 2 des ODD a pour mission d’éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. Il a tenu à préciser que le PSMASAN II intervient au cours de la décennie d’action des Nations unies pour la nutrition 2016-2027 où les Etats membres ont pris l’engagement d’assurer pendant 10 ans la mise œuvre pérenne et cohérente des politiques et programmes, et d’accroître les investissements pour réduire la malnutrition. « La négociation entre les partenaires publics et privés est nécessaire pour aboutir à des financements innovants afin de réussir le PSMASAN II », a précisé Richmond Tiemoko.

Et d’ajouter que le système des Nations Unies au Burundi s’engage à appuyer le gouvernement du Burundi dans ses efforts pour aboutir aux ODD « zéro faim », « zéro malnutrition ». Le Directeur de cabinet à la primature qui a représenté le gouvernement dans ces activités a quant à lui indiqué que le Burundi comme partout ailleurs, les problèmes de nutrition sont multi factoriels et nécessitent une réponse multisectorielle et multi-acteurs à différents niveaux.

« Soucieux de disposer d’une vision holistique et d’une complémentarité des actions en faveur de la nutrition, le gouvernement du Burundi a élaboré ce document stratégique multisectoriel qui couvre la période 2019-2023 avec de nouvelles stratégies adaptées au contexte du moment qui reflète la volonté politique de mettre la nutrition au cœur des actions de développement au Burundi »,a expliqué Bède Mpfubusa. La vision de ce PSMASAN II est libellée comme suit: « Un Burundi où chaque individu dispose à manger en qualité et en quantité, un capital humain suffisamment productif et un développement durable ».

• Lire la suite: Lancement officiel du plan stratégique multisectoriel de sécurité alimentaire et nutrition, 2ème générationRTNB

Post A Comment

No Comments