SUN Newsletter
Home / Actualités / L'atelier africain renforce les connaissances sur des investissements publics plus intelligents en matière de nutrition

L’atelier africain renforce les connaissances sur des investissements publics plus intelligents en matière de nutrition

  |   Réseau des pays SUN
©Bill & Melinda Gates Foundation/Olivier Asselin

©Fondation Bill & Melinda Gates / Olivier Asselin

Le 22 août 2016, l’UNICEF et le Mouvement SUN ont lancé un atelier de trois jours intitulé « Financement public et gestion des résultats pour une meilleure nutrition dans les pays africains SUN ». Atelier qui a d’ailleurs réuni des participants de 35 pays SUN à travers le continent.

Malgré certains progrès, près de 55 millions d’enfants de moins de cinq ans restent atteints de retard de croissance dans la région. La manifestation de Nairobi a initié la mobilisation des ressources financières nationales et des ressources des donateurs pour lutter contre la malnutrition et ouvrir la voie à des investissements plus intégrés et multisectoriels. Les données probantes scientifiques et économiques indiquent que la bonne nutrition représente une base essentielle pour le développement équitable et la croissance en Afrique.

« La malnutrition reste une menace sérieuse pour les enfants en Afrique sub-saharienne au cours des 1 000 premiers jours de leur vie », a déclaré la Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique orientale et australe, Leila Gharagozloo-Pakkala. « Il s’agit d’une période qui détermine leur développement physique, affectif et cognitif. Mettre fin à la malnutrition et donner aux enfants le meilleur départ dans la vie exige plus d’intégration et d’investissement durable des différents secteurs de notre société ».

La nutrition est au cœur des Objectifs de développement durable (ODD) et sert en même temps de catalyseur de l’amélioration de la santé, l’éducation, l’emploi, l’autonomisation de la femme et la réduction de l’inégalité. L’atelier a été une occasion révolutionnaire pour les gouvernements d’Afrique en ce sens qu’il leur a permis d’identifier les moyens de rendre les budgets dans l’agriculture, l’éducation, les systèmes alimentaires, les systèmes de santé, la protection sociale et l’eau et de l’assainissement plus orientés vers un meilleur impact sur la malnutrition sous toutes ses formes.

Cet atelier se fonde sur le travail au sein du Mouvement SUN pour mieux comprendre les investissements en matière de nutrition. En savoir plus :

Lire la publication média de l’UNICEF

Post A Comment

No Comments