SUN Newsletter
Home / Actualités / Lawrence Haddad et David Nabarro, lauréats du Prix mondial de l'alimentation 2018

Lawrence Haddad et David Nabarro, lauréats du Prix mondial de l’alimentation 2018

  |   Réseau du secteur privé SUN, Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

Lawrence Haddad, Directeur exécutive de GAIN et membre du Comité exécutif du Mouvement SUN, et David Nabarro, membre du Groupe principal du Mouvement SUN, se sont vus attribuer le Prix mondial de l’alimentation 2018 lors d’une cérémonie à Des Moines, aux États-Unis. « Le travail des lauréats de 2018 a considérablement amélioré la nutrition des mères et des enfants au cours des 1 000 premiers jours de vie », a déclaré la Fondation du Prix mondial de l’alimentation.

Ce prix, attribué à deux experts travaillant sur le rôle crucial de la nutrition pour la santé humaine et le développement, témoigne de la prise de conscience croissante de l’importance fondamentale d’une alimentation saine pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). C’est la première fois que le prestigieux Prix mondial de l’alimentation, fondé en 1986 par le Dr Norman Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix, accorde une telle importance au défi qui se pose, non seulement pour alimenter, mais également pour nourrir le monde.

« La nutrition est un facteur et un marqueur de développement, elle est fondamentale pour la survie et le développement du cerveau », explique L. Haddad. « Si vous êtes mal nourri(e) au cours de votre petite enfance, votre corps, votre cerveau et votre système immunitaire sont formés différemment. Cela affecte votre vie entière et des nations entières, et se transmet de génération en génération », a-t-il ajouté.

David Nabarro a œuvré toute sa vie dans le domaine de la santé publique mondiale et a dirigé le Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN) depuis sa création en 2010 jusqu’en 2014, puis il a été nommé Envoyé spécial des Nations Unies pour l’Ebola. « Environ 1 milliard de personnes dans le monde souffrent de dénutrition, et l’obésité et la suralimentation affectent bien plus d’un milliard d’autres personnes », a déclaré M. Nabarro. « La malnutrition a un impact profond à long terme sur les individus et leurs sociétés ».

En Afrique et en Asie, 45 % des décès d’enfants âgés de moins de cinq ans sont dus à la malnutrition, et il est considéré que la dénutrition a causé près de 2 millions de cas de tuberculose l’an dernier. On estime que, pour chaque dollar qu’un pays en développement consacre à la nutrition, celui-ci peut espérer un rendement économique de 16 dollars US. Aujourd’hui, près de soixante pays accordent une priorité plus élevée à la nutrition dans leurs plans nationaux, dans le cadre de leur participation au Mouvement SUN.

Au cours de la décennie qui a suivi la crise des prix des produits alimentaires de 2017, la priorité a été accordée à une bonne nutrition pour réduire la faim. Le rôle des régimes alimentaires néfastes dans l’augmentation des taux de cardiopathies, de diabète de type 2 et de cancers est de plus en plus reconnu. L. Haddad et D. Nabarro ont contribué à placer la bonne nutrition au cœur du développement. Ils ont déclaré : « Nous sommes résolus à mettre davantage l’accent sur la nutrition des personnes au sein des communautés, des administrations, des entreprises, des écoles et des universités du monde entier. Les dommages à long terme causés par l’inaction sont trop importants ».

Le prix a été fondé en 1986 par le Dr Norman E. Borlaug, lauréat du prix Nobel de la paix, et constitue le prix international le plus prestigieux récompensant les accomplissements d’individus qui ont fait progresser le développement humain.

* Article initialement publié par GAIN

Post A Comment

No Comments