SUN Newsletter
Home / Actualités / Le Forum national sur la nutrition au Mali s'achève par l’engagement ferme de faire de la nutrition une priorité politique et financière

Le Forum national sur la nutrition au Mali s’achève par l’engagement ferme de faire de la nutrition une priorité politique et financière

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN, Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

© UNICEF Mali/Dicko/2019

Le deuxième Forum national sur la nutrition s’est achevé à Bamako, avec un engagement ferme de la République du Mali et d’autres parties prenantes, de faire de la nutrition une priorité politique et financière, en réponse à un appel à l’action lancée  par des champions et leaders de la nutrition de renommée mondiale, y compris le vice-président de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, l’ancien président de la République-Unie de Tanzanie, Jakaya M. Kikwete, et Mme Gerda Verburg, Coordinatrice mondiale du Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN).

Ce forum de trois jours, organisé du 23 au 25 juillet, a rassemblé les principales parties prenantes de la nutrition, notamment les décideurs, les partenaires techniques et financiers, les chercheurs, les responsables techniques, les acteurs régionaux et locaux, les transformateurs agroalimentaires, les associations de consommateurs, les organisations internationales et la société civile.

Le thème du forum, « Faire de la nutrition une priorité de l’engagement politique et financier », a mis en évidence la nécessité d’investir davantage dans la promotion de la nutrition et de la santé, en particulier pour les enfants dès le plus jeune âge.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par de fortes incitations à des efforts renouvelés, coordonnés et renforcés pour la nutrition, avec des engagements importants pris par la République du Mali, tels que doubler les investissements financiers nationaux consacrés aux programmes sur la nutrition, une première historique. L’engagement financier a été annoncé par le Premier Ministre et Ministre de l’Économie et des Finances, S.E Dr. Boubou Cissé. « Vous avez lancé un défi au gouvernement et je souhaite vous rassurer sur notre ferme engagement en faveur de la nutrition au Mali », a-t-il souligné.

Au Mali, un enfant sur quatre souffre de malnutrition chronique, tandis qu’un sur dix souffre de malnutrition aiguë, avec des conséquences économiques graves : les coûts annuels liés à la malnutrition chronique sont estimés à 265,5 milliards de FCFA, soit 4,06% du PIB total.

Pour renforcer la résilience, la croissance économique, assurer le meilleur départ et la meilleure trajectoire de vie pour tous, les investissements dans la nutrition – le capital humain du pays – sont essentiels.

© UNICEF Mali/Dicko/2019

Ce forum a tenu compte des recommandations du premier forum, tenu en 2010, pour tracer la voie à suivre. Discussions en plénière, tables rondes et ateliers sur des sujets tels que les efforts de nutrition aux niveaux national, régional et communautaire, les partenariats multisectoriels et multipartites, l’importance du leadership à tous les niveaux. Le partage des expériences et des bonnes pratiques d’autres pays, notamment le Tchad, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Sénégal, était un élément important du forum.

À l’avenir, la coordination sera essentielle pour des résultats durables. « Je suis très fière de vous, le Mali : ce forum est une étape clé dans la lutte contre la malnutrition », a souligné Mme Gerda Verburg lors de la cérémonie de clôture. « Cependant, aussi important que puisse être ce forum, ce qui se passe après est encore plus important », a-t-elle soulignée en exhortant chaque participant à prendre des actions pour la nutrition.

 

 

Post A Comment

No Comments