SUN Newsletter
Home / Actualités / Le Forum sur les micronutriments 2016 a positionné la nutrition des femmes au cœur du développement durable.

Le Forum sur les micronutriments 2016 a positionné la nutrition des femmes au cœur du développement durable.

  |   Réseau des pays SUN, Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

forum

Du 24 au 28 octobre 2016 s’est tenu au Mexique le Forum sur les micronutriments 2016. Ce forum a constitué un terrain d’entente et un espace de collaboration pour les professionnels, les organisations et les parties prenantes ayant en commun l’intérêt de l’éradication de l’insuffisance en micronutriments. Parce que les femmes sont à la fois une cible importante dans les interventions de nutrition et des partenaires majeures dans la mise en œuvre des programmes, la conférence s’est centrée sur la nécessité de placer la nutrition des femmes au cœur de développement durable.


Il n’existe aucun doute qu’assurer une bonne nutrition pour tous constitue l’un des défis majeurs dans tous les pays du monde. L’éradication de la malnutrition n’est pas qu’un impératif moral. C’est également une nécessité économique, sociale et humaine. La sous-nutrition est la cause de 45 % des 16 000 décès d’enfants de moins de cinq ans chaque année. Les filles et garçons en retard de croissance qui survivent restent défavorisés pour toute leur vie. Leurs performances scolaires sont piètres et ils ont moins de chance de mener une vie saine et productive à l’âge adulte. L’éradication de la malnutrition représente également le meilleur investissement qu’un pays puisse réaliser. Chaque dollar investi dans la nutrition en produit 16. »

Gerda Verburg, coordonnatrice du Mouvement SUN


From left: Patrixzia

De la gauche : La coordinatrice du Mouvement SUN Gerda Verburg et Patrizia rencontrent les points focaux des gouvernements au Forum

Ce forum a été organisé pour encourager le dialogue et la collaboration entre les chercheurs, les décideurs, les structures chargées de la mise e œuvre des programmes et le secteur industriel, pour promouvoir l’application des techniques de recherche de pointe pour l’amélioration de la conception et de la mise en œuvre de programmes mesurables et pour appuyer l’identification des insuffisances de preuves avec pour objectif d’y remédier. Il s’est tenu environ 40 sessions à caractère scientifique, dans le cadre desquelles environ 200 orateurs se sont appesantis sur les différents aspects relatifs à la science et à la pratique des micronutriments.

Photographies des événements présentant les points focaux de gouvernements pour le Mouvement SUN et les membres du Comité exécutif du Mouvement SUN.

  • Symposiums sponsorisés : Initiatives en vue de remédier à l’insuffisance des données en matière de nutrition
  • Symposiums sponsorisés : Recherche de mise en œuvre pour l’amélioration des résultats d’exécution (couverture, adhérence, qualité et équité) avec Daisy de Marquez, Conseil national de la sécurité alimentaire et de la nutrition (COMESAN), El Salvador et point focal du gouvernement pour le Mouvement SUN, et Meera Shekar, cadre à la Banque mondiale et membre du Comité exécutif du Mouvement SUN.
  • Séance de travail à huis clos : De la mise en œuvre à l’impact : Conditions de l’appui et du renforcement des recherches de mise en œuvre dans les pays SUN
  • Séances parallèles : L’appropriation et le leadership des pays dans la collaboration avec un grand nombre d’acteurs en vue de promouvoir les politiques, de favoriser l’innovation et de mettre en œuvre des stratégies nationales de promotion des micronutriments avec Ariela Luna Ex-Point focal du gouvernement pour le Mouvement SUN au Pérou et Uma Koirala, Coordonnatrice de l’Alliance népalaise de la Société civile et membre du Comité exécutif du Mouvement SUN.
  • Plénière : Rendre l’environnement propice pour bâtir un avenir aux micronutriments – que faudra-t-il ? Modérée par Gerda Verburg.
  • Plénière : Science de la mise en œuvre en nutrition : objectifs, formes, fonctions et exemples de pays, avec German Gonzalez, point focal du gouvernement pour le Mouvement SUN au Guatemala.

Nous assistons à la convergence de deux phénomènes d’ampleur mondiale qui créent un moment sans précédent dans l’histoire : un accroissement des échanges sur l’importance du droit à la santé et de l’autonomisation des femmes et des filles pour l’avancement du monde – et une augmentation au niveau mondial de la préoccupation, du dynamisme et des initiatives en faveur de la nutrition. «

Joel Spicer, Président de l’Initiative pour les Micronutriments


Le cadre unique de la conférence du Mexique a constitué une opportunité pour les participants intéressés de prendre part aux visites éducatives, notamment à la visite d’un centre de santé qui bénéficie actuellement d’un programme de transferts d’argent mis en œuvre avec succès par le gouvernement mexicain en vue d’améliorer l’accès à l’éducation, à la santé et à la nutrition pour les groupes les plus vulnérables de la population.

Liens utiles : Programme détaillé // site web officiel de la Conférence

Le Forum de 2016 s’appuie sur les résultats positifs de la Conférence d’Addis-Abeba, en Éthiopie, en 2014, qui a réuni 1 000 participants de 65 pays, et au cours de laquelle ceux-ci ont été enrichis par de nouvelles connaissances et idées en science et dans le domaine de la distribution des micronutriments.  Ce Forum est présidé par un comité de pilotage international et financé par la Fondation Bill et Melinda Gates, l’Initiative pour les Micronutriments et les Instituts nationaux de la santé des États-Unis. Cette conférence est parrainée par Nitriset, Sight and Life, l’Alliance mondiale pour l’amélioration de la nutrition (GAIN) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Les prix ont été sponsorisés par l’Institut Mathile pour l’avancement de la nutrition humaine, la Banque interaméricaine de développement (IDB) et l’Institut international des sciences de la vie (ILSI).

Post A Comment

No Comments