SUN Newsletter
Home / Actualités / Au Pakistan, une division gouvernementale pour le Mouvement SUN se déploie pour mieux atteindre les 55 millions de personnes dans la province du Sind

Au Pakistan, une division gouvernementale pour le Mouvement SUN se déploie pour mieux atteindre les 55 millions de personnes dans la province du Sind

  |   Réseau des pays SUN

picture-sindh-sectLe 17 octobre 2016, le Gouvernement pakistanais a établit une division pour le Mouvement SUN dans la province du Sind en présence du ministre Hazar Khan Bijarani du département de la Planification et du Développement. Le ministre a annoncé que la nutrition est au centre de l’attention au Pakistan et que, conjointement avec les partenaires au développement, ils luttent énergiquement pour résoudre le problème de la malnutrition à travers le pays. Le lancement à Karachi a été soutenu par le Programme alimentaire mondial.

Parmi les intervenants figurent Mme Rehana Memon, secrétaire du département de la Planification et du Développement (P&DD) de la province du Sind, M. Muhammad Aslam Shaheen, chef de la nutrition / point focal du Mouvement SUN au Pakistan, Dr. Mazhar Iqbal et Dr. Samar Memon (coordonnateurs des questions relatives à la nutrition – département de la Planification et du Développement (P&DD) de la province du Sind) et M. Stephen Glunning, directeur par intérim du PAM au Pakistan.


SUN est un mouvement unique, qui compte actuellement 57 pays membres à travers le monde, fondé en 2010 sur le principe selon lequel « Tout le monde a droit à l’alimentation et à une bonne nutrition ». Dans le cadre de cette plate-forme, l’on peut noter la participation active et le soutien des agences des Nations Unies, de la société civile, des entreprises, des universités et des réseaux de donateurs, dans plusieurs secteurs, y compris les secteurs de la santé, de l’agriculture, de la planification et de l’éducation à tous les niveaux. Ces derniers travaillant ensemble en mettant l’accent sur un effort collectif pour améliorer la nutrition.

A déclaré Hazar Kahn Bijarani, ministre du Département de la Planification et du Développement


Au Pakistan, deux enfants sur cinq (44 %) présentent un retard de croissance, ce qui signifie qu’ils sont petits pour leur âge en raison d’une malnutrition chronique, une maladie qui a des conséquences durables sur le développement physique et mental. L’enquête nationale sur la nutrition de 2011 a révélé que la moitié des enfants âgés de moins de 5 ans vivant dans la province du Sind souffre d’un retard de croissance, 40 pour cent souffrent d’insuffisance pondérale et 73 pour cent des enfants âgés de moins de cinq ans sont anémiés.

Pour en savoir plus, veuillez lire Lancement du Groupe du Mouvement SUN au Sind, Programme alimentaire mondial

Post A Comment

No Comments