SUN Newsletter
Home / Actualités / Le Japon promet d'investir 30 milliards dollars US au cours des trois prochaines années pour stimuler l'économie africaine

Le Japon promet d’investir 30 milliards dollars US au cours des trois prochaines années pour stimuler l’économie africaine

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN
Japanese Prime Minister Abe Shinzo addresses TICAD VI (Photos GCIS @Flickr GovernmentZA)

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s’exprimant lors du Sommet de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) ; (Photos GCIS, Flickr GovernmentZA)

Le 27 août 20216, le Sommet de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) a eu lieu au Centre de congrès international Kenyatta à Nairobi, Kenya. L’événement représentait une étape importante et un grand élan vers la réalisation d’un partenariat plus stratégique entre le Japon et la région, marqué par un esprit de partenariat et d’appropriation. Le Japon a promis d’investir 30 milliards de dollars US en Afrique. Dix milliards de dollars US de ce montant seront alloués à l’amélioration de l’infrastructure et 20 milliards de dollars US investis par le Secteur privé du Japon. C’était la première fois que la conférence avait lieu sur le continent africain depuis sa création en 1993.

Plus de 6 000 personnes dont 22 présidents, deux premiers ministres, ont participé à cette conférence organisée par le gouvernement du Kenya et co-organisée par le gouvernement du Japon, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale, la Commission de l’Union africaine (AUC) et le Bureau du conseiller spécial des Nations Unies pour l’Afrique (UNOSAA).

Déclaration de Nairobi

Déclaration à l’occasion du Sommet de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique à Nairobi : Faire progresser le partenariat entre l’Agenda de développement durable pour l’Afrique et la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique pour la prospérité. Plan triennal de promotion de la transformation économique structurelle, des systèmes de soins de santé durables et de la stabilité sociale pour une prospérité partagée.

Télécharger : English l 日本語 l Français  

Plan de mise en œuvre

Télécharger : English

Le principal document final de l’événement est la déclaration de Nairobi. Il décrit les domaines d’engagement tels que la promotion de la diversification économique et l’industrialisation avec un accent sur l’agriculture, l’innovation et l’économie fondée sur les nouvelles technologies de l’information de la communication (TIC), les infrastructures de qualité, le Secteur privé et le développement des aptitudes. En tenant compte des risques comme le virus Ebola et d’autres crises de santé publique, les systèmes de santé d’Afrique seront renforcés et un accent particulier sera mis sur la prévention et la préparation contre les pandémies, notamment en mobilisant des ressources financières par le biais des organisations internationales. Le plan triennal comprend également la collaboration dans les domaines de la paix, la sécurité transfrontalière, la prévention de l’extrémisme violent et les questions de changement climatique. La déclaration engage également à la coopération aux niveaux régional, continental et international sur diverses questions.

« La déclaration fournit une feuille de route pour notre engagement continu en tant que parties prenantes dans ce continent, au cours des trois prochaines années. Elle englobe un large éventail de questions allant des infrastructures, de l’énergie, des systèmes de santé, de la sécurité alimentaire à la coopération régionale. Elle est spécifique, mesurable et applicable et je suis convaincu que, grâce à son application, les peuples d’Afrique pourront vraiment espérer un avenir meilleur et plus prospère pour eux-mêmes et pour leurs enfants ». HONORABLE UHURU KENYATTA, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU KENYA ET COMMANDANT EN CHEF DES FORCES DE DÉFENSE.

La décision d’accueillir le Sommet de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) en Afrique était prise lors du Sommet de la cinquième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD V) en 2013 au cours duquel il était convenu que le lieu du sommet suivant devait alterner entre le Japon et l’Afrique. L’intervalle entre les sommets avait également été réduit de cinq à trois ans.

En savoir plus sur l’événement : Site officiel du TICAD VIStandard Media Kenya, Daily Nation Kenya, The Japan Times, Nikkei.com

Les Premières dames d’Afrique s’engagent à plaider en faveur de la lutte contre le VIH et le cancer comme un moyen d’améliorer la santé des femmes et des enfants, ainsi que de sauver des vies. Voir l’appel à l’action pour le programme des Premières dames d’Afrique à l’occasion de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) : English l Français

Dépliant TICAD VI (English) (PDF) , Dépliant TICAD VI (French) (PDF)Open a New Window

Flux direct : English l 日本語 l Français

Post A Comment

No Comments